Pour tout savoir de l'actualité des Triatomic's...
Diapositive3.JPG
black.jpg

12 juillet 2018 : les Triatomic's s'exportent pour la 4ème fois sur le site des Argales à Rieulay et délocalisent leur entraînement     voir les photos

L'été, il faut profiter des beaux jours pour multiplier les nautiques en eau libre... Du coup, et depuis la convention passée entre la ligue de Triathlon des Hauts de France et la commune de Rieulay, le lac des Argales est accessible tous les jeudis soir aux hommes grenouille munis d'une licence FFTRI...

Cette fois-ci, 6 triatomic's se sont rendus sur la base nautique pour un travail d'endurance et de résistance sur 1500m. Jocelyn, Karine G, Mathilde, Ptit Bout et Sébastien étaient prêts à faire trempette dans le bassin, peu importe la quantité de minerai de charbon avalé ^^, avec l'objectif de profiter au maximum de la séance pour travailler les spécificités liées à la natation en eau libre... et tout cela sous les yeux du Président, qui avait une fois encore braqué ses objectifs sur ses athlètes !

Mais la séance ne s'est pas arrêtée à ça... pour 3 courageux, les 1500m ont été complétés par une dizaine de km de course à pied avec un travail axé sur les allures... difficile mais ô combien essentiel pour retrouver un peu de vitesse et habituer le corps à gérer la charge...

Après cet aquathlon S/M improvisé, la soirée s'est terminée dans la convivialité, devant le lac où un concert piano voix était donné ... 
 






Week-end du 1er juillet : le Chtriman, comme ça, pour voir... 


traitement des médias et texte en cours d'élaboration... patience les gens, patience...





20 juin 2018 : Tous les honneurs pour Séb, Marco, Alex, Mathilde et Gepeto lors de la cérémonie de l'OMS             voir les photos  

 

Le 20 juin dernier, l'Office Municipal des Sports de la commune de Montigny-en-Gohelle procédait à son Assemblée Générale Ordinaire annuelle. Et comme à chaque fois, les sportifs méritant des diverses associations chapeautées par cet organisme étaient mis à l'honneur 




Pour le TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle et les Triatomic’s, outre leurs engagements sur les différentes manifestations sportives (134 participations sur 39 épreuves à ce jour), l’accent général a été porté sur leurs actions annexes, ayant à cœur de porter les valeurs de la municipalité, dans et au dehors de la commune : cohésion sociale, vivre ensemble, bienveillance et désintérêt personnel au profit du bien commun.


Ainsi, pour la saison 2017-2018, 3 évènements ont été présentés à l’ensemble de l’auditoire :

 

* 15/12/2017 : Urban Trail de Saint Omer        revoir les photos   

Quand tout le collectif, ou presque, joue les Pères Noël du côté de Saint-Omer : une soirée sportive et caritative, où cohésion et don de soi furent les maitres mots

 

* 11/03/2018 : Courir à Montigny        revoir les photos    

Un rendez-vous immanquable où 99% du collectif a répondu présent pour encadrer la course hors stade. Être de l’autre côté de la barrière, les Triatomic’s savent faire !

 

* 9 et 10/05/2018 : 100kms de Steenwerck          revoir les photos    

Quand solidarité et convivialité riment avec défi, c’est tout un collectif qui se mobilise pour accompagner leurs camarades d’entrainement engagés pour la deuxième année consécutive sur les 100kms de Steenwerck. Et en guise de récompense, la finish line pour les athlètes !

 



Pour la mise à l’honneur des sportifs et des performances individuelles, le bureau a décidé de souligner, cette année, les réussites, les « premières fois » et les finish line qui ont du sens pour les 3 athlètes retenus… voici le petit résumé qui a été transmis aux membres du comité de L’OMS et qui est venu alimenter la réflexion et la décision des membres du bureau :


* Sébastien M. (Finisher sur son 1er Half Ironman en 6h03’04’’ – Almere – Pays bas)

Sébastien, c’est l’assurance de progresser aux côtés d’un sacré numéro ! Après une année de découverte du triple effort, il a dédié son été à la préparation de son 1er format L qu’il a bouclé avec succès ! Ancien athlète, c’est toujours avec bienveillance et gentillesse qu’il évolue au milieu des Triatomic’s. D’humeur égale, ses bons mots et son enthousiasme sont appréciés du collectif. La convivialité n’a pas de secret pour lui et tout le groupe profite de ses idées rafraichissantes. Un triathlète complet donc, qui participe volontiers aux épreuves de la ligue tant en individuel qu'au cœur d'une équipe ainsi qu'aux activités proposées par le club.

 

* Marc C. (finisher, à sa 3ème tentative sur le 100kms de Steenwerck en 14h07’31’’)

Marco et son obsession du 100kms… une promesse donnée et enfin honorée ! La boucle est bouclée !

Souvent de bonne humeur, parfois un peu râleur,  Marco est un acharné du travail bien fait… que ce soit au resto, dans l’eau, sur son vélo ou sur les chemins de traverse, son investissement est total ! S’il jongle souvent avec son emploi du temps, il ne rate jamais une occasion de se joindre au groupe pour partager des moments de convivialité, participer à une épreuve sportive ou une activité off. Corporate, probablement l’un des plus corporate des Triatomic’s, Marco, T-shirt floqué aux couleurs du club sur le dos, il ne se fait jamais prier pour revêtir la tenue aux hibiscus. Souriant, il se prête aussi volontiers aux jeux des photographes et relate ses exploits sportifs comme personne, amusant au passage son auditoire composé de ses partenaires  d’entraînements.

 

*Alexandre T. (finisher sur son 1er Marathon en 4h42’23’’)

Alexandre, notre rouleur nageur, s’est illustré cette année sur la distance reine de la course à pied en franchissant l’arche d’arrivée de la route du Louvres, le Marathon des hauts de France ! Première échéance  de sa saison, il a préparé son épreuve en faisant preuve d’une grande force de caractère pour aller chercher ses allures et respecter le volume d’entraînement. Parce que comme chaque Triatomic’s, Alex est avant tout un triathlète et par conséquent, ce dernier n’a jamais cessé de prendre part aux autres entrainements (natation, vélo, renforcement musculaire) en compagnie de ses partenaires. Il s’est même engagé sur le CLM par équipe de Villeneuve d’Ascq afin d’être le poisson pilote de 2 novices dans la discipline: Mathilde et Sébastien…Un grand bravo pour ce beau début de saison… elle ne fait que commencer : place au 70.3 de Gravelines…


 


Et puis ensuite, il y a eu la Cérémonie des Trophées


*** dans la catégorie « Sportif de l'année », le choix unanime s’est porté sur Mathilde B. L’argumentaire transmis à la municipalité fut le suivant :


Résultat et performance

Une recrue de premier choix, ex runneuse, vraiment prometteuse ! Une première course à pied : un podium, plusieurs TOP 5 et des chronos à faire pâlir les triathlètes rôdés à l’exercice, elle, la novice qui a sauté à pied joint dans le triple effort, affiche à l’heure actuelle plus de 15 participations sous les couleurs du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle, tant en cross triathlon, en aquathlon, en Run & Bike, en Contre La Montre par équipe, en duathlon, en Triathlon mais aussi en Trail et tous formats de course à pied, son domaine de prédilection.


État d'esprit

Attentive au bien-être de ses partenaires et coéquipiers, elle est de toutes les sorties, de tous les entrainements, de toutes les actualités du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle. Festive, enjouée, volontaire et travailleuse, son dynamisme fait l’unanimité auprès du collectif. Caractère bien trempé, Mathilde est souvent force de proposition et a ce don de faire bouger les lignes… Avec ce nouvel élément dans les rangs, les Triatomic’s ne sont pas prêts de s’enliser… Bref, elle affiche un état d’esprit en complète harmonie avec les valeurs de la structure n’hésitant pas à accompagner, encourager et supporter ses camarades lors de leurs défis respectifs…


Investissement dans le club

Mathilde, c’est, en résumé :

     * un taux de présence aux entraînements qui frise le 100%,

     * une implication systématique dans l'organisation d'activité annexes,

     * un volontariat immédiat dans la mesure de ses disponibilités,

     * une force de proposition pour casser la routine

     * une volonté de toujours "en être" (compétition, ...),

     * un pilier logistique

·     

 


*** dans la catégorie « dirigeant de l'année », pour la 2ème fois, le bureau a décidé de représenter la candidature de Jean-Pierre A. eu égard à ses nouvelles missions et son investissement auprès notamment de l’OMS où il occupe le poste de Secrétaire. Voici l’argumentaire qui a été transmis à la municipalité :

 

Investissement dans le club

M. Jean-Pierre ACKET œuvrait déjà dans l’ombre au sein du TRIATHLON CLUB Montigny en Gohelle avant sa prise de fonction en qualité de Dirigeant de l’association. Cette nomination fait d’ailleurs suite à une sollicitation unanime du collectif eu égard à son investissement personnel aux côté des Triatomic’s depuis 2012. Aujourd’hui, Gepeto, comme on le surnomme, est le couteau suisse du TRIATHLON CLUB Montigny en Gohelle. Administrateur du site internet, animateur de la page Facebook, photographe officiel sur les évènements, il administre avec fermeté et bienveillance la structure afin de garantir l’épanouissement de ses adhérents, avec la farouche volonté de toujours privilégier le collectif à l’individualisme. Logisticien dans l’âme, il soutient autant que possible ses athlètes sur les épreuves, au bord du bassin ou sur le stade et s’applique à dynamiser la vie associative en sollicitant les membres de son bureau, en accompagnant les projets, en proposant des actions et en étant le gardien des engagements pris par tout un chacun. Ainsi, il s’évertue à communiquer auprès de ses équipes (sportifs et bénévoles) l’importance de participer à la vie communale. Il démontre de par ses participations nombreuses aux activités et festivités de la municipalité que les valeurs qu’il défend ne sont pas de vains mots.


État d'esprit

Calme, juste et à l’écoute, Jean-Pierre ACKET inspire la confiance et le respect. De nature réservée, il a su trouver sa place et démontrer sa capacité à assurer les missions dévolues à son poste de Président. Toujours enclin à aller de l’avant, et à faire progresser les Triatomic’s, il a su insuffler un souffle nouveau et mener à terme des actions indispensables à la pérennisation  du club, via une politique de formation notamment.

Respectueux du bien être de chacun, il n’hésite pas à solliciter les adhérents pour prendre part aux différents projets portés par les Triatomic’s.

Accessible et ouvert, Jean-Pierre ACKET a gagné l’estime de ses pairs qui reconnaissent, à l’unanimité, son engagement, sa sympathie et son travail en qualité de Président du TRIATHLON CLUB Montigny en Gohelle.



Malheureusement, cette année, le choix ne s’est pas fait sur nos propositions… Mathilde et Jean-Pierre ont donc été mis à l’honneur mais non retenus dans leur catégorie respective… mais ça n’enlève rien à leurs qualités et à tout le bien que l’on pense d’eux ! Un grand bravo à tous nos sportifs qui se sont illustrés cette année... 2018-2019 est prometteuse !

 


Une fois l’interlude cérémoniel terminé, direction la salle de réception, un verre de l’amitié, échanges informels avec les représentants locaux… puis tout le collectif s’est rendu à l’after AGO OMS pour un moment de convivialité autour de brochettes et viandes braisées. Danse, chant, rires, billevesées, Karmeliett et bière pression, biscuit apéro et guacamole ont rythmées la soirée qui s’est terminée le lendemain matin sur une reprise des « lacs du connemara »… A refaire !







16 juin 2018 : la région toulousaine et les contreforts des Pyrénées pour découvrir la distance Half...      voir les photos

C'était un REVE pour L !!! Mathilde a donc jeté son dévolu sur l'half de REVE.L ...

Et si prendre le départ d'un triathlon Half Ironman est déjà toute une aventure, parlons de celle engendrée par le trajet pour s'y rendre !!! ^^ Pour éviter la fatigue de près de 1000km, le moyen de locomotion sera le train... un jour de grève... sinon ce serait pas vraiment une aventure hein !!! Les vélos sont dans les housses, tout le matériel dans le sac de rando... 10kg à bout de bras, 15kg sur le dos : il faut être une vraie (tête de) mule pour choisir cette organisation !

Pour le TGV, l'option 1ere classe a été choisie (oui enfin, sauf pour le Lille-Paris qui s'effectuera dans le wagon bar). Hélas, pas de direct... et un changement parisien, un vendredi soir, en heure de pointe, un jour de grève, on vous laisse imaginer le combat de titan à Chatelet-Les Halles pour s'extraire du RER... S'ensuit le chemin de croix dans les souterrains de Panam et les fameux tapis roulant direction Montparnasse. L'installation dans le TGV Paris-Toulouse marquera 4h de pause bien méritée... et indispensable, puisque faute de trouver le tramway en arrivant à Toulouse, c'est à vélo que la fin du voyage s'effectuera... une virée type "riding by night in Toulouse" mémorable, qui clôturera une longue après midi de transit...

Repos et demain, place à la compétition...   

Côté environnement, la néo Triatomic's a opté pour les contreforts Pyrénéens, histoire de corser le challenge ^^... c'est qu'on commence à s'habituer à la surenchère de la miss ! Bref...

L'half de Revel - Saint Féréol c'est ni plus ni moins que 1600 d+ sur la partie vélo en 2 boucles... et quelques jolies bosses sur la partie course à pied qu'il faudra franchir à 4 reprises. Côté nautique, le plan d'eau affiche un dénivelé nul, mais un circuit sinueux avec une visibilité parfois difficile qui rendra la progression moins aisée.

La température du lac est annoncée à 19°C. Si la majorité des triathlètes engagés (126 au total) sur le format a revêtu la combinaison néoprène, il y en a une qui persévère à nager en trifonction: c'est Karine G. qui est aussi du voyage... Pour Mathilde, ce sera en femme grenouille qu'elle s'élancera avec la vague féminine, qui précèdera la vague masculine de 10' : idéal pour poser sa nage et sortir des flots 4' seulement après sa coéquipière... Une superbe nautique donc effectuée dans les eaux de 4 départements différents !

La T1 n'est qu'une formalité. Mathilde rivalise de vitesse et grignote encore du temps sur les quelques concurrentes qui la précède !

Côté vélo, Karine G. gère. Sans affolement, elle travaille, le plus proprement possible. Les pentes sont interminables et les zones de respiration trop courtes, beaucoup trop courtes, mais globalement ça passe... Au 36ème km, Mathilde a refait son retard. Quelques mots échangés et 200m d'encouragements, elle s'échappe... Les 2 Triatomic's se retrouveront derrière l'arche d'arrivée... A la fin de la 1ère boucle, Maurice, le frère de Mathilde, régional de l'étape, licencié au club de Toulouse et bénévole sur l'évènement organisé par sa structure, prend le temps d'encourager ses 2 invitées du week-end. Ça rebooste... pendant 30km de plus et puis fatigue aidant, le profil de la course vélo commence à peser sur les organismes... Les 16 derniers kilomètres sont plutôt mal vécus par Karine G. qui s'oblige à s'alimenter et à faire du mieux possible, les barrières horaires étant limite. Pour Mathilde, aux avant poste, c'est la remontée fantastique... pas moins de 3 concurrentes reprises sur le parcours vélo... Une belle performance ! Bravo !

Mathilde, pose son vélo dans les délais et s'élance pour 20km autour du lac. Karine G. également autorisée à poursuivre son épreuve se verra reprendre par les derniers concurrents rentrés dans les délais et finira son épreuve en compagnie du vélo assurant la fermeture du parcours... Entre T2 et la finish line : tout un programme... Une belle entame, une allure trop ambitieuse, le dénivelé piégeux, le problème d'alimentation, et la course se dégrade, l'allure baisse, le pas est moins assuré et le moral se forge au fil des hectomètres. Pour Mathilde, le retour des 2 vétéranes décrochées sur l'asphalte, laissera quelques regrets, car elle perd de fait la victoire dans sa catégorie d'âge et passera sous l'arche en 3ème position. Karine G. reléguée à plus de 30' de sa partenaire d'entrainement sera portée et applaudie par l'ensemble des bénévoles, heureux de pouvoir (enfin) rentrer chez eux... ^^ Une arrivée finalement très sympa, même si sportivement parlant, il y a comme une pointe d'insatisfaction...

Quoiqu'il en soit, bravo à nos deux FINISHER et félicitation à Mathilde pour son classement et son podium dans sa catégorie d'âge !!! Fallait le faire ! 

Le retour, se fait dans le calme. Désormais, place à la récup... le lendemain ce sera 2h de spa puis visite guidée de Toulouse à vélo avec les explications de Maurice, sans qui rien de tout cela n’aurait été possible ! Un grand merci pour l'accueil fait à nos deux représentantes !


Résultats:      


 * Mathilde BEHAGUE : 6h44'49''  -  Scratch : 103/127 -  Cat. VEF: 3/7 -  Cat. Féminine : 8/16 

 * Karine GRENON : 7h04'53''  -  Scratch : 104/127  -  Cat. VEF: 4/7 -  Cat. Féminine : 9/16        





10 juin 2018 : Anthony D. ne se lasse pas des pavés ! ^^        voir les photos


Paris-Roubaix, cyclotourisme 2018 c'est l'ultime chevauchée fantastique de l'un des nôtres sur un parcours légendaire ! Anthony D. cycliste avant tout, apprivoise les pavés dès que l'occasion se présente. Pour cette édition, c'est avec son fidèle destrier, qui devrait le "Menet" jusque sur le vélodrome de Roubaix à l'issue des 210km de "la légende", qu'il a décidé de relever ce nouveau défi.

Le bonhomme est malade, la machine est affaiblie mais le binôme ne renonce pas et ira au bout du rêve ! Et à deux, ils franchiront la ligne d'arrivée après 56km de tronçons pavés et un sprint final... 

Bravo Anthony ! Maintenant, place au triathlon !





9 juin 2018 : le jour des Fourmi(e)s...  Les Triatomic's sont sur le M           voir les photos


Les week-ends s’enchaînent et les épreuves de la ligue des Hauts de France également… alors on prend les mêmes protagonistes que la semaine passée - ou presque - et on remet le couvert…  Ce samedi, la colonie Triatomic’s sera donc composée de Gepeto, Jocelyn, Karine G, Marco et Mathilde et s’établira à… Fourmies…  pour concourir sur la course open  du format M (=distance olympique).


1400m de nage dans l’étang des moines, auquel il faudra ajouter 38km d’un parcours vélo au profil vallonné avant de clôturer par 10km de trail au cœur de la forêt domaniale de la bourgade hôte. Un menu alléchant qui sera immortalisé sur la pellicule du Président Gepeto.


L’eau est annoncée à 23°C… par conséquent, le port de la combinaison n’étant pas obligatoire, 75% de l’effectif décide de faire l’impasse sur celle-ci pour tenter de vivre l’expérience sans artifice comme les nageurs d’eau libre. Une aubaine pour notre photographe qui, pour une fois, pourra repérer plus aisément ses ouailles au milieu de tous ces « hommes grenouilles ».


La suite des évènements ? C’est à se demander quelle mouche a piqué les Triatomic’s… l’ambiance est badine, l’humeur au beau fixe et l’envie de bien faire clairement affichée, les 4 sportifs ayant, non pas le couteau entre les dents, mais les cardios entre les mandibules !


Sur la partie nautique, deux vagues : l’une féminine, l’autre masculine. Entre les 2 départs : 3’. Un délai mis à profit par Mathilde et Karine G. pour repousser le plus loin possible le mode « essorage » de la machine à laver provoquée par les départs triathlon ! Pour nos 2 gaillards, il faudra jouer des coudes. Jocelyn fait une super nautique. Marco quant à lui est moins à son aise. Toutefois les 4 nageurs finissent par s’extraire un à un des flots pour enfourcher leurs vélos.


Des bosses, du vent, quelques portions roulantes, des relances, un saut de chaine pour Karine G, la perte d’un bidon pour Marco, mais pas de chute, pas de crevaison, rien qui puisse venir contrecarrer le moral des troupes ! Sur la partie vélo Mathilde et Marco font jeu égal et boucle le circuit avec 1 belle moyenne de près de 31km/h.


De retour sur la zone de transition, les retrouvailles avec Gepeto se font à coup de sourires et de pouces levés. L’EOS crépite. Il est temps d’enfiler les chaussures de running pour les 10 derniers kilomètres de l’épreuve. Si les filles marquent un peu le pas, les garçons ne ménagent pas leurs efforts. Mais pour chacun, leur courage et leur engagement seront récompensés par de beaux chronos individuels !


Une belle performance collective qu’il convient de saluer et que notre reporter photographe attitré aura su traduire de la plus jolie des façons ! ^^


Bravo à tous et merci Président !




Résultats:
      * Marc CRETON : 2h40'28''  -  Scratch : 118/169 -  Cat.SEM: 54/65   -  Cat. Masculin : 109/137

      * Jocelyn BART : 2h43'15''  -  Scratch : 124/169 -  Cat.VEM: 54/69   -  Cat. Masculin : 113/137

 * Mathilde BEHAGUE : 2h44'23''  -  Scratch : 128/169  -  Cat. VEF: 7/11 -  Cat. Féminine : 11/24  
 * Karine GRENON : 2h44'23''  -  Scratch : 129/169  -  Cat. VEF: 8/11 -  Cat. Féminine : 12/24 






2 juin 2018 : Une édition titanesque sur le Triathlon de Bray Dunes            voir les photos

Bray Dunes, petite station balnéaire du littoral français, qui se transforme, le temps d’une journée, en véritable champ de bataille !


Les Triatomic’s, valeureux guerriers s’il en est, tentent de s’y rendre chaque saison afin d’affronter la horde de barbares dans un combat où la lutte sera acharnée. Et indubitablement, la bagarre commence dès les abords de la ‘’grande bleue’’…


Armures de néoprène sur le dos, sauf pour Karine G. qui préfère lutter sans entraves, et quel que soit le combat choisi (XS ou S), l’empoignade fut au rendez-vous !


C’est donc dans une mer animée et un peu agitée, que les 5 adhérents du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle, à savoir Jocelyn, Karine G, Marco, Mathilde et Ptit Lu’’ se sont élancés dans la cohue générale.


Au cœur du grabuge, les rangs sont serrés… alors ça cogne, ça frappe, ça bouscule, tous les coups semblent permis, pour prendre d’assaut cette énorme bouée rouge placée à 150m de la bande de sable. Sur le front de mer, nos 5 représentants sont à l’attaque. L’ambiance est titanesque… le texte de D. Balavoine résonne encore sous les bonnets en ces termes : ‘’Tous les cris les SOS partent dans les airs, dans l’eau, laissent une trace, dont les écumes font la beauté... Pris dans leur vaisseau de guerre, les athlètes luttent mais les vagues les ramènent … en pierres d’étoile sur les rochers’’. Marco et Mathilde souffrent dans ces accrochages à répétition. Si pour le premier l’extraction se fera au terme des 400m d’eau libre, pour la seconde, malgré un baroud d’honneur, les hostilités aquatiques auront eu raison de sa première expédition salée…


La sortie des flots sonne le glas de la cohue nautique, et laisse la place au duel tant redouté que chaque combattant du jour devra mener face à Éole sur la partie cyclo. L’opération n’est finalement pas aussi délicate qu’envisagée initialement, le vent ayant semble-t-il fait une petite trêve et soufflant raisonnablement… malgré tout, les ‘’drafters’’ sont bel et bien présents, mais cette année, ils sont jugés en comparution immédiate devant la cours martiale. Les cartons pleuvent et les belligérants incriminés sont pointés par les arbitres. Côté Triatomic’s, aucune sanction à déplorer… ^^ pas de tricheurs chez nous !!!


Incursion rapide dans le parc, les Triatomic’s s’affranchissent totalement de la T2 pour prendre part à l’ultime affrontement de la journée du côté de la dune du Calvaire. Le parcours terrestre est un peu accidenté. Le macadam se recouvre de terre, puis de sable avant de laisser place à un single forestier…


Les organismes sont fatigués, mais les combattants sont ravis d’avoir vaincus l’édition 2018 des Triathlons XS et S de Bray Dunes !

 

 

Résultats:
sur le XS
      * Marc CRETON : 44'44''  -  Scratch : 20/55 -  Cat.SEM: 10/21   -  Cat. Masculin : 18/43

      * Lucie SAVARY : 55'33''  -  Scratch : 49/55 -  Cat.SEF: 4/5   -  Cat. Féminine : 11/12


sur le S     

* Karine GRENON : 1h28'17''  -  Scratch : 151/301  -  Cat. VEF: 4/15 -  Cat. Féminine : 14/52    

* Jocelyn BART : 1h34'18''  -  Scratch : 204/301 -  Cat.VEM: 87/123   -  Cat. Masculin : 182/289

* Mathilde BEHAGUE : DNF





27 mai 2018 : Lille-Hardelot, 158kms pour voir la mer        voir les photos 

C'était dans les cartons depuis 2017... Une envie collective d'aligner les hibiscus sur un évènement populaire afin de découvrir la longue distance sur le vélo et envisager pourquoi pas, à terme, de prendre part au Graal de nombreux triathlètes : la distance IronMan...

Bref, chemin faisant et la saison avançant, l'idée a mûri dans la caboche de nos fleuristes... et c'est tout un bouquet qui s'est présenté sur le parvis du Zénith de Lille, où était donné le départ de la course. Ainsi, Alexandre, Anthony, Jocelyn, Karine G, Karine M,  Mathilde, Marco et Sébastien étaient fin prêts à affronter les 158kms du parcours, monture d'acier et de carbone en guise de destrier. Pour la couverture médiatique on retrouve Gepeto. Pour la logistique, un grand merci à Gepeto, aux membres de la famille de Mathilde, ainsi qu'à Katia qui ont assuré le convoyage et le rapatriement des sportifs et de leurs vélos. Enfin, un grand bravo aussi aux cyclistes accompagnateurs qui ont soit ouvert la route (Maurice et Sébastien), soit tenu compagnie à leurs proches (Guillaume pour Marco et Marc-Antoine pour Anthony) et qui sont eux aussi passé sous l'arche d'arrivée dans la cité balnéaire !

Bref, ce dimanche, chacun a géré cette sortie longue à sa façon, tentant de rallier l'arrivée dans les meilleures conditions possibles en essayant de terminer avec les meilleures sensations qui puisse être envisagées au terme d'une telle échappée. C'est que, pour la majorité du collectif, Lille-Hardelot reste un défi à part entière, la plupart de nos adhérents n'ayant jamais roulé plus de 110/115kms lors d'une seule et unique sortie... Ainsi, tantôt échappé, tantôt bien caché au cœur d'un peloton, tantôt en coéquipier modèle affecté à la prise de relais, tantôt relégué à l'arrière, tantôt décroché, tantôt en chasse-patate comme on dit dans le jargon, tantôt en protection, tantôt en meneur d'allure, tantôt en ravitailleur, tantôt dans les roues, tantôt fatigué, tantôt galvanisé, ... les Triatomic's se sont fait plaisir. Évoluant au milieu de tous ces coureurs, attrapant au passage l'aspiration d'une nuée de rouleurs lorsque l'opportunité se présentait, échangeant sur le parcours avec d'autres triathlètes, cherchant à se regrouper dans les zones dense de ravitaillement, les athlètes du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle n'ont pas démérité ! Et ils ont fait le job !

La fin de la journée s'est conclue autour d'un repas et de quelques bulles bien fraîches et bien accueillies par les sportifs et les accompagnants ayant subi les assauts de la chaleur et du soleil durant ces heures de selles ! Bravo à tous !


randonnée cyclo bouclée en :
     * Alexandre TIERS : 6h00'11''
     * Mathilde BEHAGUE : 6h00'12''
     * Karine GRENON : 6h08'54''
     * Karine MIELET : 6h08'54''
     * Sébastien MEYNCKENS : 6h29'35''
     * Marc CRETON : 7h12'24''
     * Jocelyn BART : 7h33'08''
     * Anthony DEFAUT : 8h01'28''


13 mai 2018 : la route du Louvre pour découvrir la distance marathon         voir les photos  

La 14ème édition de la Route du Louvre s'est déroulée le 13 mai dernier. En 2017, le parcours, long de 42km195 avait regroupé environ 15 700 participants dont 6 500 coureurs et 9 200 randonneurs. Cette année, la fête était bien au rendez-vous sur les lieux du départ, le long des chemins de traverses et sur le fabuleux site d’arrivée du Louvre-Lens, lieux où l'arche symbolisant la finish line avait été gonflée !

Parmi tous ces coureurs engagés, 1 Triatomic's : Alex ! Une découverte complète de la distance mythique, un défi personnel avec l'envie de parcourir ces 42 195m pour enfin pouvoir écrire avec fierté sur son fil d'actualité "Après 42,195kms : je suis Marathonien"... Une grande joie donc pour notre représentant qui a assuré côté préparation et qui voit ses efforts récompensés à leur juste valeur ! Bravo Alex ! Ca y est, c'est fait, tu as foulé le macadam à ton allure de croisière, rencontré le "fameux" mur tant redouté, mais réussi à le vaincre, soutenu par Karine M. qui a caboté tout le long du parcours pour tenter de t'apercevoir et de t'encourager, tout comme d'Anthony que tu as croisé au détour d'un sentier et qui t'as accompagné sur quelques mètres pour t'emmener pas après pas au devant de cette ligne tracée au sol !

Félicitation à toi Alex, bravo pour cette jolie performance, le TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle compte désormais un marathonien de plus dans ses rangs... :)


Résultats:
      * Alexandre TIERS : 4h42'23''  -  Scratch : 1663/1917 -  Cat.V2M: 276/322 





9 et 10 mai 2018: Steenwerck et ces 100kms, on prend les mêmes et on recommence !!!!!   Voir les photos

C'est par une douce soirée de printemps, sans trop de chaleur mais avec un peu de vent, que nos 2 affamés du kilométrage se sont élancés pour réitérer l'expérience 2017 ! Oui oui, Christian et Marc ont remis le couvert sur les 100kms de Steenwerck. Quelle idée !!! Cette année, la folie s'est emparée du collectif Triatomic's, venus en nombre pour soutenir les 2 participants. Apéro, barbecue, salades composées restaurent les supporters qui resteront, pour la plupart, éveillés toute la nuit durant afin de suivre et d'encourager les coureurs et leurs accompagnateurs juchés sur leurs vélos.

Pour Christian, Mathilde et Jocelyn se relaieront. A pied ou à vélo, le vice-président a sa garde rapprochée qui veille au grain. Les heures s'écoulent au fil des kilomètres. Les liens se tissent, l'histoire s'écrit. Partages et bavardages filent au gré des hectomètres... doucement mais sûrement, Christian ne relâche pas ses efforts. C'est la ligne qu'il vise pour la seconde année consécutive et ce ne sont pas les 10 derniers kilomètres qui lui feront renoncer. Comme Karine G. l'année précédente, Mathilde, saluera son état d'esprit et sa bonne humeur. Vaillant et endurant, Christian franchit la ligne avec plus de 2h30 d'avance sur son chrono référence de 2017 ! Bravo ! Quelle perf ! Un grand merci à Mathilde et à Jocelyn qui ont soutenu notre vétéran du bitume ! Repos mérité !!!! ^^ Tu peux être fier, vraiment fier de ce que tu as fait !!!! Bravo, bravo, bravo !!!

Pour Marco, place à la famille... Son frère Guillaume restera à ses côtés en tant que participant. Sur la monture d'acier, on retrouvera Katia. le Trio sera rejoint par les copains d'enfance de Marco qui feront un bout de route à leurs côtés. Enfin, Jocelyn et Mathilde iront gonfler les rangs pendant 1 boucle ou deux... une telle aventure se vivant à plusieurs ! ^^ Sur la route, les 80 premiers kilomètres se passent bien. Et puis fatigue aidant, parcourir la dernière boucle devient un exploit à part entière. Au courage et sous l'impulsion de son frère, Marco franchira la ligne après un peu plus de 14h d'efforts !!! Défi relevé, enfin ... Tu peux être fier de toi. Un bel hommage qui restera a jamais gravé dans les mémoires ! Désormais, place au repos et reprise des activités triathlétiques...

Un grand merci aussi aux supporters présents, qui ont assuré la logistique et encouragé et photographié les sportifs pour faire de cette nuit, un moment fort de la vie du TRIATHLON CLUB Montignh-en-Gohelle. Merci donc à Gepeto, Carole, Ptit Lu'', Ptit Bout, Karine G. ainsi qu'aux enfants Clément, Héloïse, Thaïs et Lucie.  


Résultats:
      * Christian LABALETTE : 11h58'22''  -  Scratch : 33/268
      * Marc CRETON : 14h07'31''  -  Scratch : 77/268




6 mai 2018 : premier triathlon en eau libre à la ZAC du Bord des Eaux (Hénin-Beaumont)     voir les photos

Chaud Chaud Chaud devant ! C'est un peu le leit-motiv des 3 triatomic's engagées ce jour la sur les triathlon XS (Ptit Bout) et S (Karine G. et Mathilde) d'Hénin-Beaumont ! Sous un beau soleil et une chaleur écrasante, nos 3 représentantes assureront de bien belles prestations.

Cette fois-ci, c'est Ptit Bout qui sortira son épingle du jeu avec un podium certes, mais surtout une victoire avec plus de 2' d'avance sur ses poursuivantes dans sa catégorie d'âge ! Après une nautique jugée difficile, la portion cyclo tant redoutée se déroulera à merveille... Ptit Bout travaille et serre les dents pour transformer ces 10kms en véritable opportunité. Et elle s'y prend de la bonne façon puisqu'au terme de son épreuve, les sensations en course à pied étaient là ! Un finish en apothéose qui se concrétise par une première victoire individuelle sur un triathlon en eau libre ! Bravo Ptit Bout  !!! Tu peux être fière de ta performance et tous tes camarades d'entrainement saluent ton résultat qui vient enrichir ton palmarès et mettre sous le feux des projecteurs le TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle !!!

Sur la distance sprint, c'est à une course d'équipe que l'on assiste. Dans le rôle du poisson pilote, Karine G. précède le passage de Mathilde. Toutes les deux se frayent un sillage parmi les autres nageurs, assurant des trajectoires au cordeau dans le bassin de la ZAC du Bord des Eaux. 750m, une sortie à l'australienne bien gérée par nos 2 athlètes, pas de mauvais coups à déplorer: nautique check !!! Place à la T1. L'extraction des combinaisons néoprènes est satisfaisante. Il est temps d'enfourcher le vélo. Faux départ pour Mathilde qui doit faire face à un saut de chaine. Il en faut un peu plus pour décourager les Triatomic's qui repartent, bien décidée à avaler les 20kms d'asphalte à plus de 32km/h de moyenne assurant à tour de rôle des relais appuyés leur permettant de reprendre de nombreuses concurrentes moins à l'aise sur cet exercice. Une T2 rapide et s'en suit les 5km de course à pied... Cette fois, chacune à son allure... Aux avant postes, on retrouve Mathilde qui fait une belle remontée et se repositionne, de fait, dans le classement ! Karine G. s'emploie aussi à battre le chrono. Le résultat global est franchement encourageant, Mathilde signant sont 1er sub 1h20 sur sprint après une belle sortie vélo la veille... Bravo à vous les filles pour cette belle course et cet esprit de camaraderie !



Résultats:
sur le XS
      * Sophie PERLEIN : 48'37''  -  Scratch : 43/63 -  Cat.SEF: 1/5   -  Cat. Féminine : 16/24
sur le S
      * Mathilde BEHAGUE : 1h18'34''  -  Scratch : 155/230  -  Cat. VEF : 5/12  -  Cat. Feminine : 25/50
      * Karine GRENON : 1h21'29''  -  Scratch : 170/230  -  Cat. VEF: 7/12 -  Cat. Féminine : 29/50




1er mai 2018 : du muguet, un peu de dénivelé et une épreuve de course à pied       voir les photos

Chaque année, les Triatomic's profitent de la fête du travail pour se rendre à Maroilles à vélo et tenter d'enchaîner avec 20kms de course sur l'épreuve organisée au cœur du village. 

En 2018, on retrouve donc sur les deux roues: Karine G., Marco, Mathilde et Sébastien. Au volant de la voiture d'assistance, le Président, Jean-Pierre ! De Montigny-en-Gohelle à Maroilles, pas moins de 113kms avec 1 itinéraire qui file au nord avec 3 points étape: Orchies, Saint-Amand-les-Eaux et Vieux-Condé. Une route qui piquera en fin de parcours plein sud et confrontera les rouleurs à la force d’Éole pendant près de 35km: usant... Sur la route, toutefois, quelques 55kms avalés à plus de 30km/h de moyenne, une crevaison et une belle occasion de s'exercer aux réparations de base, deux, trois détours et quelques kilomètres de plus au compteur... mais globalement une belle sortie vélo sous le soleil entre rires, chamailleries et petits défis. Fun !!!

A l'arrivée, l'équipe Triatomic's est au complet ! Ptit Lu'', Ptit Bout, Amandine, Clément, Christian et Carole sont effectivement sur site ! Place au pique nique, accueilli avec grand plaisir par les cyclos, affamés ! ^^

Une heure plus tard, il est déjà temps de remballer salade d'avocat, blanc de poulet et chips pour prendre le départ du 20km de Maroilles, Edition 2018, la 35ème et la seule qui permettra aux finishers d'être "médaillés" pour l'occasion ! Et chez les Triatomic's, c'est carton plein avec 4 médailles pour 3 engagés... si si... ^^ Top!
Bien dans leurs baskets, il y a Christian, Marco (seul et unique cycliste à tenter le grand chelem) et Ptit Lu''. Les autres attendront leurs représentants en terrasse ! :) une belle édition, sous le signe de la détente et du bien être.

Maroilles, ses faux plats montants, ses petits "casse pattes" et sa jolie bosse : un menu apprécié de nos 3 athlètes qui passeront tous la ligne avec le sourire et quelques litres de sueur en moins! ^^ Contents du devoir accompli, des sensations éprouvées et de la médaille tant méritée !!!

Bravo à vous tous!


Résultats:
* Christian LABALETTE : 1h47'16''  -  Scratch : 1262/2868  -  Cat. V2M : 206/437
* Marc CRETON : 1h48'04''  -  Scratch : 1324/2868  -  Cat. SEM : 490/816
* Lucie SAVARY : 2h29'25''  -  Scratch : 2808/2868  - Cat. SEF : 274 /283





21 et 22 avril 2018 : c'est clair, les Triatomic's se sont fait plaiz à Clères...  voir les photos

Stone & Charden en ont fait un tube, les Triatomic's s'en sont inspirés! Et ils ont donc organisé le 1er "stage triathlon Club"   MADE IN NORMANDIE!

"[...] Les vaches rousses, blanches et noires
Sur lesquelles tombe la pluie
Et les cerisiers blancs made in Normandie
Une mare avec des canards
Des pommiers dans la prairie
Et le bon cidre doux made in Normandie
Les œufs made in Normandie
Les bœufs made in Normandie
Un p'tit village plein d'amis [...]"

Voilà un refrain qui résume dans les grandes lignes les 48h passées dans ce fameux petit village qu'est CLERES où les 5 athlètes du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle ont été accueillis à grand renfort de barbecue party et de bienveillance par Lionel et Frédérique ainsi que leurs 2 garçons Valentin et Sergueï.

Si les Triatomic's ont vu des vaches, ils ont aussi eu la chance de découvrir le bouc (Freddy et les sabots de la nuit) et la chevrette (Occe) de leurs hôtes... 1 week-end bucolique dans les vallons, au milieu de la verdure et des animaux et tout ça, sous un soleil radieux ! Le thermomètre a affiché ce week-end-là des records de températures --> idéal pour sortir les trifonctions et seul élément qui ne colle pas avec la chansonnette... ^^

Côté environnement, les sorties vélos les ont menés, pour certains, jusqu'à Dieppe, périple souhaité pour avoir le bonheur d'y plonger leurs cales dans les eaux tumultueuses de la Manche et ce après avoir franchi la bande de galets ! Pour d'autres, reconnaissance des bosses alentour avec à la clé le "Mont Cauvaire" rebaptisé "Mont Calvaire"... Un dénivelé sympa comme tout que les 5 larrons aux hibiscus (Karine G. Mathilde, Ptit Bout, Ptit Lu'' et Jocelyn) chaperonnés par Lionel, juché sur son vélo à assistance électrique, découvriront tous ensemble le lendemain pour l'exercice de multi-enchainement (vélo + course à pied) avec comme toujours en Normandie quelques jolies "montées"... pour le plus grand plaisir de tous ! ^^ Avant ça, il y aura eu la mise à l'eau des combinaisons de nage : une première cette année, dans le lac de Pose (lac des 2 amants) du côté de Léry, au sud-est de Rouen. Une base nautique à l'eau limpide, avec plage, ambiance familiale et 1 circuit délimité par des bouées, idéal pour travailler les exercices spécifiques à la natation en eau libre : visuels, passage de bouée, technique, ...

Entre pique-nique & barbecue, les soirées et les repas sont sources de rires et d'histoires de vie. Tout le monde met la main à la pâte, les plats sont nombreux et délicieux, les Saint-Jacques barbecue : une tuerie... Les Triatomic's sont reçus comme des princes et des princesses !

Un statut qui n'attendrira pas la Coach, qui maintiendra l'activité tant redoutée des athlètes: l'atelier mécanique ! Une matinée ensoleillée dédiée à l'apprentissage du vocabulaire cycliste, à la dénomination des éléments constitutifs de leurs machines respectives et d'une partie pratique pour la réparation d'une crevaison avec le changement d'une chambre à air, le démontage des roues et les vérifications d'usage pour une mise en sécurité basique (patins de frein, pression des pneus...)

Bref, un week-end inoubliable que les athlètes présents à cette première édition recommandent fortement à leurs partenaires d'entraînement... Une arrière base de choix, un environnement exceptionnel pour assouvir les velléités des triathlètes en devenir !

Un grand GRAND TRÈS GRAND MERCI à vous, Lionel & Fréd, pour votre accueil et les conditions d'hébergement... Nous avons passé un super week-end et vous y êtes pour beaucoup ! Vivement le prochain stage !!! Car de la Normandie, nous n'avons pas encore tout vu, ni tout mangé ! ^^




15 avril 2018 : retour aux sources avec l'aquathlon d'Achicourt      voir les photos

Pour José et Karine G. ce dimanche, ce sera multi-enchainement... avec les 3 disciplines du triathlon pratiquées sur la journée.

Ainsi, José participera à l'aquathlon XS d'Achicourt tôt le matin et sortira, à l'issue de sa compétition (où il termine second dans sa catégorie d'âge) son vélo pour une jolie virée sous le soleil, sans oublier de repasser sur le site de ses exploits individuels du matin pour encourager Karine G. qui elle, a opté pour le programme inverse avec une sortie cyclo dans les Flandres au matin avant de s'aligner sur l'Aquathlon S, support des championnats départementaux. Une journée riche sportivement, qui voit ses efforts récompensés par une 3ème place dans sa catégorie d'âge (classement départemental) !

Bravo à tous les deux pour ces 2 résultats individuels qui viennent enrichir le palmarès du club !


Résultats:
sur le XS
      * José GONZALEZ : 18'33''  -  Scratch : 14/36 -  Cat.VEM: 2/3   -  Cat. Masculin : 10/19
sur le S
      * Karine GRENON : 45'00''  -  Scratch : 38/55  -  Cat. VEF: 4/5 -  Cat. Féminine : 10/19





14 avril 2018 : Mise à l'eau pour Mathilde sur l'Aquathlon M de Lille     voir les photos


Une prépa half, ça passe par quelques étapes dont l'objectif est de valider ou repérer les points à améliorer en vue de l'échéance à venir... Du coup, ce jour là, Mathilde a pris le départ de l'Aquathlon M (2000m nautique + 10000m Course à pied) de Lille.


Le bassin de 50m du complexe Max Dormoy est un terrain d'entraînement idéal !!! Une édition avec peu de féminines et des couloirs de nage relativement calmes. Notre représentante partage sa ligne d'eau avec une autre demoiselle. 20 allers-retours c'est l'exercice du jour ! Une véritable épreuve pour notre néo Triatomic's qui n'a pas encore nagé d'une seule traite cette distance depuis ses débuts au TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle. Un test grandeur nature donc avec tout le règlement inhérent à la discipline qu'est l'aquathlon.


Après un bon départ, sur des bases un peu élevées, Mathilde régule un peu en deçà de ce qu'elle a déjà montré en séance d'entraînement. Toutefois la technique est posée, les gestes appliqués et notre athlète s'efforce de prendre l'aspiration et de se caler dans les bulles de son adversaire directe. Antépénultième à sortir des flots, il est temps de laisser libre cours à sa discipline favorite : la course à pied...


10km de course à pied : un programme à la hauteur de son talent ! Et le résultat ne nous fait pas mentir car c'est pas moins de 8 places gagnées au terme des 10kms au cœur de la citadelle !


Une épreuve, un apprentissage conclu de la plus belle des manières ! Bravo Mathilde ! Dorénavant, les 2000m de nautique seront vécus comme une formalité... et la leçon du jour : quelques soit le retard, il peut TOUJOURS être rattrapé sur les autres disciplines... la compétition s'arrête APRES la ligne d'arrivée !!! ^^



Résultats:
* Mathilde BEHAGUE : 1h41'08''  -  Scratch : 14/25  -  Cat. VEF: 5/12 
* Karine GRENON : DNS





8 avril 2018 : CLM par équipe de Villeneuve d'Ascq et épreuve individuelle pour la jeunesse     voir les photos



C'était une grande découverte pour beaucoup de Triatomic's qui prenaient part, cette année, à leur tout premier contre la montre par équipe sur le circuit de Villeneuve d'Ascq. Une épreuve connue de certains de nos athlètes. Un Sprint avec une nautique en bassin : idéal pour ouvrir la saison des triathlons...


3 équipes de 3, que des équipes mixtes; chez les Triatomic's c'est et ça reste entraide et parité à tous les étages ! ^^


Constituées à partir des qualités intrinsèques des uns et des autres, les équipes se veulent avant tout le plus homogènes possible afin que chacun puisse s'exprimer pleinement et rester au contact de ses coéquipiers sur chaque discipline. Ainsi, on retrouve :


* Alex, Mathilde et Sébastien dans l'équipe "les Spartiates"

* Marco, Karine M. et Jocelyn dans l'équipe "la Dream Team"

* Ptit Bout, Karine G. et John dans l'équipe "les Kids"


Levés aux aurores, le départ sera donné tardivement et nos 3 équipes s'élanceront à 2' les unes des autres, une bonne nouvelle, car elles évolueront pratiquement ensemble sur le parcours vélo. Les 750m de natation se passent bien pour tous. Les Kids font un beau numéro et s 'extraient du bac en moins de 14', devant leurs compagnons de club. Dans le parc, la transition est correcte. Les Triatomic's prennent le temps de se couvrir car le temps est frais et humide... Les 9 enfourchent alors leurs vélos, vestes sur le dos et commencent alors un duel à distance... 2 équipes de rouleurs s'affrontent et luttent pour rester aux avant postes. L'allure, supérieure à 30km/h, émousse les organismes mais l'aéro et les relais permettent de préserver les sportifs. Au jeu de la cadence de pédalage, les Spartiates sont un peu au dessus de la Dream Team et conservera son avance sur les 5 kms de course à pied. A l'arrière, les Kids se serrent les coudes et décomptent les kilomètres au fil des tours... ce n'est pas l'exercice le plus facile, mais il faut couvrir les 20kms d 'asphalte avant d 'avoir le droit de sauter dans ses baskets...


Chaque équipe a vécu des péripéties, a partagé des bons moments et a tenté de progresser aussi vite que possible. Une belle aventure humaine qui se termine au delà de la finish line, devant un verre en l'honneur de l'anniversaire de Jocelyn. Une belle journée avec une multitude de souvenirs en compagnie des éternels supporters (Gepeto, Ptit Lu'', Carole, Clément et Christian)


Et puisque cette journée est une journée de découverte, l'après midi, c'est Clément, qui prendra le départ de son premier Triathlon ! Une nautique au top avec une belle bagarre qui le propulse à la deuxième position dans sa ligne d'eau. Sur le vélo, un peu désavantagé par son VTT, Clément rétrograde dans le classement et perd de précieuses places... mais il se bat et arrêtera l'hémorragie sur la partie course à pied ! Bravo bonhomme, tu es T.R.I.A.T.H.L.E.T.E !!! ^^ Tu as validé tes galons, et de la plus belle des façons, sous le regard de tes parents, très fiers de ta jolie performance !



Résultats:


CLM  par équipe:

     * Les Spartiates (Alexandre TIERS + Mathilde BEHAGUE + Sébastien MEYNCKENS) : 1h29'36''  -  Scratch Mixte : 5/22

       * La Dream Team (Jocelyn BART + Karine MIELET + Marc CRETON) : 1h39'05'' - Scratch Mixte : 15/22

       * Les Kids (Sophie PERLEIN + Karine GRENON + Jonathan GORNY) : 2h07'15'' - scratch Mixte : 22/22


Individuel:

       * Clément LABALETTE : 21'23''  - scratch : 56/60   - Cat. BEN : 25/28






7 avril 2018 : Paris Roubaix et ses pavés, objectif atteint pour Anthony !      voir les photos



C'était l'objectif de notre néo Triatomic's, Anthony : franchir l'arche d'arrivée sur le vélodrome Roubaisien à l'issue de près de 32kms en 19 secteurs pavés et plus de 155kms de course sur le célèbre parcours du Paris - Roubaix !


Un challenge hors norme, avec la tranchée d'Aremberg, le carrefour de l'Arbre, le vélodrome, la ferveur du public et les monts des Flandres... bref tout ce qui fait la beauté de cette épreuve spéciale et spécifique.


Et cette année, un Triatomic's a tenté l'aventure et réussit son pari... et ce malgré des soucis de santé avec des tendons et des articulations récalcitrantes... Un corps qui tient le coup, un mental au top même lors d'un incident mécanique qui ne le laissera pas sur le bas côté !


Bravo Anthony ! Nous sommes fiers de toi et de ta persévérance... l'année prochaine, tu nous emmènes dans tes roues ?






6 avril 2018 : séance souple...les Triatomic's scrutés par la caméra      voir les photos     voir le clip de la séance


Vendredi soir, avant veille du premier CLM par équipe de l'année, les Triatomic's sont en récup active... ça veut dire ? Une séance de natation tout en souplesse avec grosso modo 1 vrai 100m bien nagé pour tous les présents qui auront le privilège d'être filmé... L'objet de cette séquence sur pellicule ? Observer sa nage, prendre conscience des points à améliorer et travailler sur la base de cette mise en lumière...


      * La vidéo de Sébastien : voir ici

      * La vidéo dePtit Lu'':  voir ici

      * La vidéo de Clément: voir ici                          /!\ montage en cours... patience!

      * La vidéo de Ptit Bout:  voir ici

      * La vidéo de Mathilde: voir ici

      * La vidéo de Karine G. : voir ici


Après cet interlude "technique", place à la détente !!! Les kayak sont de sortie : les Triatomic's ont pagayé, ont déssalé (à plusieurs reprises), ont (un peu) chahuté, se sont amusés... et tout cela sous l’œil bienveillant des membres du bureau (Le Président Jean-Pierre et la Trésorière Carole) qui étaient également derrière les objectifs !


Merci à tous pour votre bonne humeur et très prochainement --> mise en œuvre  des corrections pour chacun de vous ! ^^





Flash back... sur les activités "OFF" des Triatomic's lors de leur prestation en qualité de signaleurs sur "Courir à Montigny"



voir les photos du OFF



C'était le 11 mars dernier... La quasi totalité de l'effectif était engagé sur la sécurisation du parcours de la course pédestre hors stade "Courir à Montigny". A cette occasion, ils se sont retrouvés aux premières lueurs du jour pour partager leur petit déjeuner puis, à l'issue de leur prestation autour d'un apéritif dinatoire. Quand convivialité et gourmandise riment avec sportivité et bénévolat : les Triatomic's sont fin heureux ! et ça se voit !!!


Ce fut aussi le moment choisi par le bureau pour mettre à l'honneur la grande gagnante du concours " Déguisement du Mardi Gras" et lui remettre son lot ! Ainsi, Karine M. s'est vu offrir un "cadre souvenir" reprenant en image l'ensemble de sa première saison au sein du collectif !


En remontant dans l'historique du club (11 mars 2018), vous pouvez relire les grands moments de cette journée dédiée à la vie associative du club !






1er avril 2018 : les Triatomic's sont de sortie... et ce n'est pas une blague !!!



          * Paillencourt, le Cambraisis, un trio de duathlètes      voir les photos  


Un duathlon, c'est la deuxième option que les Triatomic's avaient choisi pour occuper leur dimanche de Pâques... Pas de chocolat donc pour Karine G. Mathilde et José qui ont préféré les quartiers d'orange, les raisins secs et le coca cola du ravitaillement de fin de course du 2ème Duathlon Sprint de Cambrésis-Paillencourt.


C'est aux abords du parc à vélo que les 3 Montignynois se sont retrouvés. A peine le temps de passer les contrôles et d'installer ses affaires dans le parc qu'il ne reste déjà plus qu'un petit quart d'heure avant le coup de feu. 15' mises à profit par nos deux féminines parties reconnaitre la "bosse du circuit CàP" sur les recommandations de José qui, en l'espace d'un instant s'est transformé en "Huggy les bons tuyaux" ! 


Le ciel, bien que couvert ne semble pas menaçant... la route est sèche, pourvu que ça dure !


Dans les "starts", derrière la ligne de départ, main sur le chrono, une quarantaine de féminines. Elles s'élanceront 3' avant la horde masculine composée de plus de 160 individus. Ensuite, il y aura regroupement...


16h05' : BANG ! Ça part vite... tellement vite que Mathilde, surprise mais fidèle à sa joie de vivre, éclate de rire... 200m plus tard, les filles ne sont déjà plus visibles. C'est risible, oui, mais aussi un peu frustrant... tant pis, c'était prévisible... il ne reste plus qu'à nos représentantes à faire leur course. Après tout, elles ne nourrissent aucune ambition sur ce type d'épreuve, alors autant essayer et voir comment chacune d'elle se comporte en début de saison pour préparer les véritables échéances programmées bien plus tardivement...


Et à la surprise générale, les temps de passage sur la première portions de course à pied, sont plus que satisfaisant compte tenu de l'actualité de ces derniers jours !


Première transition, Mathilde dompte sa Garmin et saute sur sa monture. Elle réussit à accrocher 1 peloton... très vite, l'allure étant en deçà de ses capacités, elle s'échappe et remonte les paquets un à un... la lutte est acharnée et les efforts importants. C'est que le vent souffle et que le profil est bosselé! Mais bon an, mal an, elle termine ses 20kms à plus de 30.5km/h de moyenne ! Chapeau !


Pour Karine G. le scénario est un peu différent. Esseulée à l'issue de ses 4kms de CàP, c'est en solo qu'elle travaille sur le vélo. Quelques adversaires sont laissées sur le bord de la route mais elle perd indubitablement du terrain sur sa partenaire d'entraînement malgré une belle allure moyenne maintenue aux alentours de 29.5km/h.


La T2 est à l'avantage de la retardataire qui a vu revenir, sur la fin du parcours cyclo, José avec un sacré coup de pédale... Lui aussi a subi la vitesse de ses adversaires en course à pied et n'a pu accrocher les bons wagons sur le vélo... si la course à pied ne le satisfait pas, en revanche sur la partie vélo, il y a de quoi retrouver le sourire ! Contraint de faire l'effort sans aide ni renfort de circonstance,il se replace et reste dans la course...


Sur les 2 dernières boucles de course à pied, les Triatomic's accusent un peu le coup. La foulée est moins véloce et l'allure moins soutenue mais globalement il n 'y a pas de quoi fouetter un chat... Pour une reprise, c'est plus que bien !


Tout ce p'tit monde se retrouve devant le ravitaillement, pour débriefer et se congratuler mutuellement. Si pour José, le duathlon est une activité connue et maitrisée, Mathilde et Karine G. quant à elles sont pour la toute première fois "finisher"  ^^ Une belle fin d'après midi durant laquelle Mathilde a appris beaucoup de petites choses, utiles et nécessaire à la pratique des disciplines enchaînées --> objectif atteint! :)


Il est temps de plier bagage, la nuit commence à tomber et demain l'entrainement reprend...



Résultats:
* José GONZALEZ : 1h14'23''  -  Scratch : 158/216  -  Cat.VEM: 34/45   -  Cat. Masculin: 136/166
* Mathilde BEHAGUE : 1h16'48''  -  Scratch : 163/216  -  Cat. VEF: 5/10   -  Cat. Féminine: 24/41
* Karine GRENON : 1h19'25''  -  Scratch : 170/216  -  Cat. VEF: 6/10  -  Cat. Féminine: 26/41





          * Watten-Cassel, les Flandres, un runner       voir les photos  


"La difficulté majeure est bien sûr la montée du Mont Cassel. Mais la particularité du Watten-Cassel tient à l'ascension brutale quelques centaines de mètres après le départ, de la montagne de Watten. Un bon échauffement est primordial pour bien avaler cette difficulté. Un long faux plat descendant s'en suit jusqu'au 11ème kilomètre. Si vous aimez la difficulté, la seconde partie du parcours ne vous déplaira pas !"


Et selon vous, quel Triatomic's a bien pu se laisser prendre dans les filets tendus par l'organisation ? Bingo !!! C'est bien évidemment le régional de l'étape, le plus flamand des triathlètes de Montigny-en-Gohelle qui a choisi une "Alternative" à sa sortie longue du dimanche...


Marco est donc effectivement de la fête en ce dimanche matin; 21.100km parcourus dans la peau du lièvre, en ce week-end pascal : joli clin d’œil ! Notre unique représentant avalera avec délectation le dénivelé de l'épreuve aux côtés de son ami de toujours: Alexis. Détendu, c'est sur un rythme souple (en endurance fondamentale) qu'il profitera de cette sortie pour peaufiner sa technique de course.


Une préparation ponctuée d'épreuves de ci de là: de quoi aborder avec sérénité les dernières semaines qui le séparent encore de son objectif sur les 100kms de Steenwerck !


Une fois encore 1 belle course Marco... vivement la fin du long, très long (trop long ? lol) pour que tu puisses t'exprimer enfin pleinement sur ce type de distance en desserrant les freins ! ^^



Résultats:
* Marc CRETON : 1h54'00''  -  Scratch : 389/760  -  Cat. SEM: 164/263 






30 mars 2018 : La 11ème édition des foulées Courriéroises et un format "sprint" pour une reprise !


C'est le samedi 30 mars que José a repris le chemin des compétitions... 5kms le long du canal, de la commune limitrophe du fief des Triatomic's (Courrières), un environnement bien connu de notre athlète qui s'y est "promené" bien souvent cet hiver en compagnie des autres membres du club. Il a ainsi pris part à une belle épreuve sous le soleil, et au sec, au milieu de 124 autres participants.


Un beau classement au général malgré de mauvaises sensations... la saison est désormais ouverte pour notre Arrageois... le lendemain il officiera sur le Duathlon de Paillencourt... Affaire à suivre !



Résultats:
* José GONZALEZ : 24'29''  -  Scratch : 37/125  -  Cat. V1H: 6/17




25 mars 2018 : 42.195km de plus pour Marco qui crapahute dans les Ardennes     voir les photos


Marco, c'est notre fana de la longue, très longue distance... Cette année encore, c'est avec les 100kms de Steenwerck en point de mire qu'il se prépare... Un marathon en guise de répétition générale pour checker la prépa hivernale, quoi de mieux ? Et si le parcours présente une jolie bosse, c'est encore mieux ! Originaire des Flandres, Marco a choisi La Fortifiée !!! Un nom qui en dit long...


Unique marathon du département de l'Aisne, le départ et l'arrivée se font de Parfondeval, l'un des plus "beaux villages de France"... Marathon champêtre au cœur des paysages de la Thiérache, il traverse pas moins de 15 villages et promet grand air, bel environnement et découverte des églises fortifiées de la région... Un beau programme en cette fraîche matinée ensoleillée.


450m de D+ au global, 10km à peine de D- sur la totalité du parcours ! Pfiou !!!! C'est pas une petite sortie dominicale... et pourtant ! Marco "s'en va t'en guerre" en EF et franchit la ligne après moins de 4h d'effort... la seconde moitié n'étant qu'une longue, longue, longue, très longue côte ! Et tout cela après une courte nuit et une semaine passablement fatigante... chapeau !


Bravo à notre représentant pour cette sortie et cette belle performance ! Saluons notamment son classement au scratch ! Marco se classe parmi les 30 premiers coureurs sur cette épreuve qui, de part son profil en long accidenté, n'a vu l'inscription que d'une centaine de valeureux courageux !




Résultats:
* Marc CRETON : 3h53'23''  -  Scratch : 29/97  -  Cat. SEM: 11/28





24 mars 2018 : Bordeaux by night pour 42.195 kms de pur bonheur !     voir les photos


C'est le seul marathon nocturne de France et de Navarre alors c'est sur celui-ci que Christian, Karine G. et Mathilde ont jeté leur dévolu... et puis comme l'épreuve est programmée le jour de l'anniversaire de Sophie (la sœur de Karine G.) qui est aussi le jour de la Ste Karine, c'est une triple raison d'affronter les 42kms et 195m de cette épreuve girondine !


Tout s'est décidé très tôt dans la saison et c'est donc aux aurores que les 3 sportifs, accompagnés de 2 supporters de choix (Carole et Clément), se sont levés pour emprunter le réseau ferré et découvrir le confort spartiate du Low Cost SNCF: le OUIGO !!!


A 4h00 du mat : en voiiiiiituuuuure ! Montigny - Billy - Hantay destination Tourcoing. Le réveil est difficile et la "couche" pour les 5h à venir non inclinable ! ^^... A 10h55 le TGV arrive en gare de Bordeaux Saint-Jean... sous la bruine ! Le tram, 3 stations et les 5 voyageurs déambulent sur le village départ. Retrait des dossards en priorité puis c'est au tour des mets proposés aux différents stands d'être dévorés... Après seulement, les Triatomic's iront se renseigner sur quelques marathons et autres épreuves toutes plus alléchantes les unes que les autres : il faut planifier la fin d'année ! hé hé !!!


Il est l'heure de se rendre à l'appartement loué pour l'occasion. Une belle échoppe rénovée, avec pierre de taille, parquet et linge blanc... classieux et épuré ! Il est 13h00 quand les Triatomic's se mettent à table, avec au menu les éternelles pâtes au jambon d'avant course ! Un régal, idéal pour s'octroyer une petite sieste réparatrice avant d'aller rejoindre Sophie qui fêtera, devant 1 verre de rosé et 1 marbré, ses 38 printemps en compagnie de tout ce petit monde. Une parenthèse festive avant l'ouverture du bal nocturne... A 18h15, les 3 aspirants marathoniens et les 2 supporters sont de nouveau sous la pluie à braver les éléments... le service de Tramway a été suspendu, les 800m jusqu'à la ligne de départ seront parcourus à pied, au milieu du flot ininterrompu de coureurs.


Quelques photos souvenirs et une minute de silence pour honorer la mémoire du gendarme décédé dans l'attentat de Trèbes. Après ce moment solennel, retour  de l'ambiance festive. La sono bat son plein, les pompom girls virevoltent, le drone survole le clapping... l'ouverture des SAS sonne le moment des aux revoirs... les 20 000 coureurs (2500 seulement sur le marathon) sont parqués et attendent le coup de feu. La pluie redouble. Pendant près de 20' les organismes luttent contre le froid et l'humidité mais les sourires réchauffent les cœurs près à battre la chamade et à s'élancer dans les rues bordelaises.

T

Le décompte, le feu d'artifice... 15' pour franchir officiellement la ligne de départ. Les 3 Triatomic's, équipement sur le dos s'élancent. Christian part devant, Mathilde et Karine G. reste à l'arrière. Tenir l'allure, se frayer un chemin parmi tous ces coureurs, un exercice de style que Mathilde, habituée à faire la course en tête découvre... les joies des bousculades et des trajectoires coupées, la guerre sur les ravitos : les 12 premiers kilomètres sont assez pénibles... Devant, pour notre représentant masculin c'est la même bataille... Il faut jouer des coudes, choisir son chemin, rester vigilant pour ne pas se blesser sur les rails du tram, ... 12 kilomètres avant que les chemins ne se séparent et que les marathoniens quittent les rues animées, éclairées et bondées de Bordeaux pour transiter à travers les ruelles de Pessac et les abords de Talence où, pour Christian, le manque d'animation pèsera un peu sur le moral. Du côté des filles, l'humeur est bonne. Les kilomètres s'égrainent... Pour Mathilde, ça semble long... c'est que courir à 5'30'' au kilo pour la demoiselle c'est moins vite qu'une endurance fondamentale alors forcément... Pour Karine, c'est le profil accidenté qui commence à l'inquiéter ! Une succession de longs faux plats montants... et effectivement, l'enregistrement garmin montrera près de 25km de montée non stop avec un dénivelé positif cumulé de près de 220m. Un exercice qui aura raison des fibres musculaires des 2 concurrentes qui se rendent compte, à l'issue de cette distance que les espoirs d'améliorer le temps réalisé sur le marathon de Paris ne pourra pas se concrétiser... Moralement c'est compliqué, d'autant que ça fait presque 7km que le ciel déverse ses seaux d'eau sur les valeureux sportifs... Autour des Triatomic's, les abandons s'enchaînent... cela fait maintenant plusieurs kilomètres que le bord des routes accueillent les crampes des uns, les vomissements des autres... La pluie, le froid, le vent, la température des gobelets d'eau etc auront eu raison de près de 400 marathoniens qui jetteront l'éponge avant de franchir la ligne. Mais pour Christian, Mathilde et Karine G. hors de question de déclarer forfait. Christian compte les kilomètres restant et reprend du rythme dès lors qu'il retrouve l'agitation de la citée girondine. Il lui reste 12 kilomètres avant d'en finir avec ce 3ème marathon... Le binôme féminin, quant à lui souffre à l'arrière mais à force d'encouragement, de soutien mutuel et de discussions en tout genre finit aussi par se dire qu'il l'aura bien mérité cette médaille de finisher ! A 3kms de la ligne, Mathilde, qui ne perd pas le nord, s’octroie même le luxe de faire un peu de lèche vitrine... ^^


Christian après 4h12 de course retrouvera Femme et Enfant trempés et gelés derrière les balustrades... il est temps de rentrer se mettre au chaud ! Bravo Christian pour cette belle course réalisée dans un climat plus que difficile !


Un peu moins d'une heure après, c'est au tour des filles de recevoir leur médaille, de tenter de se réchauffer avec une soupe chaude et de repartir à pied, couverture de survie en guise de manteau vers le 120 rue Notre Dame pour une bonne douche et une (courte) nuit qui leur tend les bras ! les claquements de dents laissent la place aux sourires et aux premiers échanges d'après course... C'était dur, mais c'est fait ! Il est temps de tourner la page, de tirer les enseignements de cette nouvelle expérience et de se projeter vers les prochaines échéances !


Le lendemain, après une grasse matinée fort appréciée, c'est sous la pluie que les 5 nordistes quittent la ville après avoir croisé une dernière fois un petit groupe également engagé sur le marathon Bordelais, connaissances de Mathilde (Les 2 Olivier, Cyril, Laurence et ...).


Le retour tardif à 22h00 dimanche 25 mars signera la fin de cette belle aventure vécue dans le Sud-Ouest !



Résultats:
* Christian LABALETTE : 4h12'03''  -  Scratch : 1079/2130  -  Cat. V2H: 155/303

* Mathilde BEHAGUE : 5h09'19''  - Scratch : 1911/2130   -  Cat. V1F: 104/126

* Karine GRENON : 5h09'19''  - Scratch : 1912/2130  - Cat. V1F : 105/126





24 mars 2018 : Etixx Classics Tour - Gent Wevelgem cyclo et 140km pour Anthony D. qui prépare Paris-Roubaix       voir les photos

"5000 participants sous le soleil à la Gent-Wevelgem Cyclo.  L'édition 2018 de la Gent-Wevelgem Cyclo, troisième randonnée de l'Etixx Classics Tour, va entrer dans les livres comme étant l'une des éditions les plus ensoleillées. Un soleil printanier a en effet rassemblée 5000 participants au départ de l'épreuve. Les 136km ont de loin drainé le plus de participants. Toutes les difficultés classiques de la course pro  (excepté De Moeren) étaient en effet rassemblées sur cette distance. l'arrivée permettait d'élever les bras sous l'arche que les professionnels franchiront 24h plus tard..."

Et qui pouvait-on retrouver parmi cet énorme peloton ? Ni plus, ni moins que notre néo-Triatomic's, Anthony D. en pleine prépa de Paris-Roubaix... Du pavé, des bosses et un beau kilométrage, dernière ligne droite avant le jour J...

Bravo Anthony ! Nous te souhaitons pleine réussite dans ton projet sportif, en attendant que tu nous rejoignes sur les activités tri-athlétiques une fois les problèmes de tendons résolus !!!





11 mars 2018 : 2 évènements majeurs, tous les Triatomic's sur le front !!!



          * Trail des Poilus : 17kms d'enfer pour notre néo-triatomic's, Anthony P.      voir les photos


L'organisation met en garde... le Trail des Poilus, c'est pas pour les rigolos ^^... Ça tombe bien, Anthony P. aime les défis et il est bien décidé à se frotter au 17kms des Eperons... Et c'est à peu près en ces termes qu'il a découvert le menu des festivités de ce dimanche matin :


"Attention, il ne s’agit pas d’un parcours au rabais, un minimum de préparation est nécessaire pour espérer rallier Notre dame de Lorette sans trop de dégâts ! Un coureur averti en vaut deux, et il sera sûrement utile dans certains endroits d’être plusieurs pour surmonter les obstacles proposés …


Départ dessous l’arche, pour faire simple, le long du cimetière de Notre dame de Lorette, direction Aix-Noulette, [...] Une succession de difficultés et puis il restera la volonté de rejoindre l’arrivée [...]  l'éperon Mathis vous amène sur la vallée Chauffour ... et le grand éperon annonce les hostilités ! Accrochez-vous aux arbres, à vos partenaires, ça gronde dans le secteur !  [...] "  [texte de l'organisation accessible ici ]


Bref, l'Eperon ce n'est définitivement pas fait pour les marioles ! Et Anthony P. a fait bonne figure, malgré les conditions difficiles et le terrain parfois limite praticable... des ruissellements, de la boue, des cailloux, de la bosse... tout ce qui fait le charme de la discipline "Trail"...


Son ressenti ? Un SMS qui résume son expérience hors stade : "... course terminée en 2h00, un vrai carnage... les chemins forestiers transformés en ruisseaux, plusieurs descentes à faire sur les fesses, des montées à 4 pattes... d'un côté rigolo mais de l'autre, course trop hâchurée, pas possible de s'exprimer comme on le souhaite... Malgré tout je dois faire un classement honorable !..." [Anthony P. le 11/03/2018 à 17h05 par SMS]


...et effectivement, notre représentant avait vu juste car il se classe 26ème dans sa catégorie d'âge (la plus relevée sur ce type d'épreuve) et franchit la ligne dans le TOP 100... Bravo Anthony ! Ce n'était pas facile et tu l'as fait ! Les Triatomic's comptent désormais dans leurs rangs un nouvel athlète promis à de belles prestations ! Nous sommes fiers de toi !!!!



Résultats:
* Anthony PAYEN : 2h00'52''  -  Scratch : 67/591  -  Cat. SEH: 26/125






          * Courir à Montigny-en-Gohelle, où quand les Triatomic's se transforment en bénévoles !    La course        voir le OFF des Triatomic's


Il est de coutume, pour un Triatomic's, une fois dans l'année, de revêtir 1 gilet jaune et de se munir d'un cadis pour jouer le rôle du petit signaleur aux intersections d'un parcours... Une expérience enrichissante qui permet au collectif de prendre conscience de l'importance des bénévoles qui encadrent les compétitions auxquelles ils participent et de se glisser dans leur peau lors d'une grosse matinée sportive.

Et c'est donc tout naturellement lors de la course hors stade de leur commune que plus de 90% des effectifs du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle s'est une nouvelle fois retrouvé en ce dimanche matin pour répondre à l'appel du Président et assumer leur "devoir Triatomic's"... ^^

Respect, bienveillance, surveillance, renseignement et encouragement sont les qualités indispensables sur lesquelles chaque Triatomic's s'est appuyé pour faire au mieux le long du chemin. Des intersections délicates, un rond point à gérer, des usagers de la route un peu perdu à aiguiller, des coureurs à pousser, porter et féliciter : une matinée bien remplie...

... mais une matinée immortalisée par quelques clichés souvenirs... en tout cas pour les participants engagés sur le semi-marathon... Les photos sont accessibles ici







4 mars 2018 : Fleurbaix se couvre d'hibiscus... Les Triatomic's paradent sur le semi-marathon !     voir les photos 



C’est le grand jour ! Aujourd’hui c’est dimanche et les hibiscus sont de sortie… puisque le temps est printanier, c’est à Fleurbaix que la délégation Triatomic’s a décidé de montrer ses belles couleurs…


Pas moins de 8 engagés sur le semi-marathon pour cette édition 2018 avec par ordre d’arrivée sur zone : Marco, Karine G., Mathilde, Ptit Lu’’, Anthony P. (néo-Triatomic’s), Jocelyn, Karine M. et Alexandre.


Le village est fleuri de turquoise…


Ptit Bout, préposée à la photo et Amandine, préposée à la go-pro sont venues soutenir respectivement compagne et sœur, Ptit Lu’’, qui découvre la distance.

C’est aussi le cas pour Karine M. et Jocelyn qui tenteront d’apprivoiser pour la première fois les 21kms. Karine M. sera épaulée par Fanny, son amie, qui reprend la course à pied… Quant à Jocelyn, il s’élancera avec Marco et tentera d’accrocher ce dernier, qui n’est pas venu seul, puisque sa femme Katia s’est alignée sur le 10kms (un grand bravo à cette dernière qui boucle sa course en 1h12'06''), que son ami de toujours, Alexis, est également présent pour courir le 10kms dans le cadre d’une action caritative et que son frère Guillaume, a pris son dossard pour le 21kms.

Dans la catégorie découverte, on retrouve aussi Anthony P. ! Pass club en poche depuis l’avant-veille, runner à ses heures perdues, c’est une grande première pour lui ! Un semi en guise d’ouverture de saison, pourquoi pas ! Pas de référence, certes, mais une farouche intention de s’exprimer sur cette distance mythique, notre néo-Triatomic’s se fera plaisir et réalisera une belle course, avec un chrono plus que prometteur !


Pour Alex, c’est la reprise. Une préparation un peu légère ne lui laisse pas le choix que d’appréhender ce semi comme une sortie longue. Il sera le compagnon de route de Ptit Lu’’ et se chargera d’animer la course en  multipliant les petites attentions à son égard. Une attitude fort appréciée par la principale bénéficiaire ! ^^


Pour les 3 Triatomic’s restant (Marco, Karine G. et Mathilde) c’est le test pré-marathon… une occasion de faire un check-in complet des points de progrès avant le jour J. Quelques erreurs commises grandement analysées qui ne devraient pas/plus être réitérées lors du 42.195km en ligne de mire…


Il faut dire que Marco et Karine G. ne se sont pas facilité la tâche puisqu’ils sont venus à vélo depuis le fief des Triatomic’s. Une balade dominicale d’un peu plus de 30kms sur les routes du Nord bien appréciée par nos 2 représentants, heureux d’être de nouveau en selle, sous le soleil. Une arrivée remarquée par les élus de la ville de Montigny-en-Gohelle, Le Maire et son adjoint aux sports ayant endossé le rôle de distributeurs de flyers pour la course « Courir à Montigny » de la semaine suivante à l’entrée du complexe sportif de Fleurbaix ! Le monde est petit ! ^^


Tellement petit d’ailleurs que Mathilde, tout juste rentrée de New York (notre pigeon voyageur s’était une nouvelle fois envolé… lol) a pris le départ du semi, pour assurer le rôle de lièvre auprès de Karine G. Le décalage horaire et les heures de vol n’ayant visiblement aucun impact négatif sur les performances de notre nouvelle adhérente qui a mené l’allure de bout en bout, travaillant dans le vent et se chargeant de ravitailler son acolyte, avec aisance. Si bien que l’une de ses connaissances, Cyril, a rejoint le convoi et réalisé la deuxième boucle à leurs côtés, discutant le bout de gras sur les 10kms restant.


Marco, lui, a déroulé… comme d’habitude… aucune semelle récalcitrante cette fois-ci, pas le moindre accroc dans ces 21000m de bitume… une machine bien huilée qui réalise un sacré chrono compte tenu de toute la fatigue accumulée ces derniers temps ! Chapeau l’artiste, une fois encore ta progression et ta facilité à courir est déconcertante… Sébastien, le mari de Mathilde, qui a fait 1 crochet du côté de Fleurbaix lors de sa sortie vélo, ne manquera pas de remarquer ce Triatomic’s qui surprend tout le monde et incite ses coéquipiers à travailler d’arrachepied… ^^


Marco sera le premier Triatomic’s à passer sous l’arche d’arrivée. Anthony P. le suivra de quelques minutes. Parti à l’aveugle, il aura couru ce semi à la sensation… visiblement de bonnes sensations ! Bravo à lui, le voici dans le top 3 des coureurs Montignynois…  Anthony ? Un beau partenaire d’entraînement pour Jocelyn qui franchi la ligne en 3ème position content du chrono, eu égard aux douleurs ressenties dès le 8ème/9ème km. Des tendons d’Achille qui couinent, un genou douloureux, un triathlète à l’écoute de son corps qui ne renonce pas… les douleurs, sans vraiment disparaitre, s’estompent dès le 11ème km… Jocelyn bouclera son 1er semi, un peu ralenti, mais heureux !


À l’arrière Karine G. et Mathilde se battent pour rester dans les objectifs de passage. Mission accomplie, ou presque pour ces deux-là… Un départ un peu rapide, une alimentation un peu laissée sur le côté… 2’ de retard au final, pas si dramatique ^^


Le manque d’alimentation, c’est aussi l’une des causes identifiée par Karine M. qui a souffert sur la deuxième boucle. Une entame de course conforme à ses allures, et puis le p’tit coup de moins bien qui fait que les jambes deviennent lourdes et qu’elles optent d’avantage pour la marche rapide. Une alternance course/marche qui lui fera perdre de vue les 2h, mais qui l’a mènera jusque sous l’arche d’arrivée avec la volonté de remettre le couvert pour faire mieux, bien mieux ! Bravo à elle pour son mental en acier trempé !


Pour clore en beauté, c’est main dans la main que le binôme Ptit Lu’’ / Alex franchit la ligne, tous sourires… Objectif rempli pour Ptit Lu’’ qui boucle son 1er semi, sans s’arrêter, sans bobo à déplorer. Si l’endurance était là, il n’a manqué à notre plus jeune participante, qu’un peu de vitesse pour gagner quelques précieuses minutes… Alex, merci pour ton coaching et bravo d’avoir été au bout de ces 21kms, après une préparation entachée par quelques problèmes de santé.

   

Bravo à tous pour vos performances individuelles et votre esprit de cohésion que vous avez démontré lors de cette escapade dominicale ! 




Résultats:
* Marc CRETON : 1h39'08''  -  Scratch : 252/1121  -  Cat. SEM: 115/260

* Anthony PAYEN : 1h45'47''  -  Scratch : 402/1121  - Cat. SEM: 168/260

* Jocelyn BART : 1h47'26''  -  Scratch : 440/1121  -  Cat. V1M: 141/270

* Karine GRENON: 2h00'11''  - Scratch : 754/1121  - Cat. V1F: 32/70

* Mathilde BEHAGUE: 2h00'11''  -  Scratch: 755/1121  - Cat. V1F: 33/70

* Karine MIELET: 2h12'16''  -  Scratch: 867/1121  - Cat. V2F: 32/37

* Lucie SAVARY: 2h33'05''  - Scratch: 949/1121   - Cat. SEF: 93/93

* Alexandre TIERS: 2h33'06''  -  Scratch: 950/1121  - Cat. V2M: 166/168  

 





17 février 2018 : un Triatomic's s'envole pour participer au Gruissan Phoebus Trail (distance 18kms)         voir les photos

Est-ce un oiseau ?... Une chose est sûre c'est qu'elle s'est envolée ce week-end pour représenter les Triatomic's sur le Trailhounet !

Koikessedonc que ce "Trailhounet" ??? Il s'agit de l'épreuve de trail de 18kms du "Gruissan Phoebus Trail"... Gruissan ??? Petite bourgade côtière située à...  960kms au sud de Montigny-en-Gohelle avec la Méditerranée en guise de frontière...

Et de quel Triatomic's parle-t-on ? Et bien tout simplement de celle qui révolutionne les séances en tournant à contre sens sur la piste d'athlétisme, qui s’affranchit du pull, des plaquettes et autres accessoires selon ses envies en nautique, qui multiplie les fractionnés en gonflant les séries, et qui encourage ses partenaires à tenir des paris plus fous les uns que les autres pour servir ses intérêts perso  :)  !!!

Bref, Mathilde était donc à l'autre bout du pays, accueillie par son frère Maurice à Toulouse, pour 1 week-end sportif ! C'est qu'à priori dans la famille, le sport est l'essence de leur mode de vie et tous efforts cumulés, c'est un longue distance que notre représentante a bouclé en 2j...


Samedi, lever aux aurores pour se jeter dans un bassin dès 9h00 et parcourir approximativement 2000m en 44'. Pour préserver ses jambes et éviter les déconvenues pour le programme de l'après midi, Mathilde squattera le pull  --> Bien joué ! Après le repas donc, direction la mer, Gruissan pour prendre part au Trail de 18kms... Il y a du monde sur l'épreuve qui est le support d'un championnat... Côté météo, le temps se maintient. Bien que couvert, le sentier sera "praticable"... enfin disons sec mais envahi de caillasses... Les frangin/frangine ne quitteront pas leurs semelles de vue, de peur de se blesser et ne profiteront pas du panorama... Un trail difficile et exigeant donc, ou les coureurs seront constamment en prise. Mais un Trail sur lequel notre Néo Triatomic's fera son possible et échouera à quelques secondes du sub 2H !!! Bravo pour cette jolie performance et ce courage... car sans entraînement spécifique, sans affûtage particulier, ... elle décroche un nouveau TOP 10 dans sa catégorie !!! c'est une fois encore un joli tour de force !

Le resto à l'issue de l'épreuve avec les potes du coin et la ballade nocturne dans les rues de la ville rose étaient amplement mérité ! D'autant que le lendemain...

... on retrouve notre énergumène, sur le vélo cette fois, pour une reconnaissance du parcours de l'half Ironman de Revel... 40kms dans les bosses... une sortie difficile mais agréable et une journée terminée tout en détente dans un centre balnéo... Bah quoi ? En vacances, il n'y a pas lieu de se priver hein !!!! ^^



Résultats:
* Mathilde BEHAGUE : 2h00'58''  -  Scratch : 215/613  -  Cat. V1F: 10/74
 





13 février 2018 : Mardi-Gras... c'est crêpes à volonté, cidre rosé débouché pour un collectif Triatomic's déguisé      voir les photos    


Le mardi : tout est permis !!! Alors ce soir, puisque c'est Mardi-Gras, les Triatomic's s'offrent une parenthèse gourmande après une séance de sport quelque peu débridée ! Fini les cuissards et les t-shirt corporate, place aux déguisements !

Ce soir, tous ont joué le jeu ! Le thème ayant été laissé libre, chaque adhérent a fait la surprise à ses partenaires d'entrainement de se grimer afin de provoquer rire et entretenir la bonne humeur qui soude le collectif. Et c'est ainsi que Ptit bout est parti à l'abordage des rounds de corde à sauter, pendant que Jocelyn, visiblement en soirée, encourageait Alex à revêtir une tenue fort saillante tout droit sortie du placard de Ptit Lu''. Cette dernière, qui visiblement possède une garde robe fournie de pantalon pattes d'eph, aurait tout aussi bien pu apporter un complément de tenue à Mathilde qui revenait, à n'en pas douter, du carnaval de Dunkerque, mais hélas dépourvu de hareng...à la grande déception de Karine M. qui en aurait bien garni sa gamelle. Et tout ce p'tit monde a fait ses gammes athlétiques sous le regard du professeur Foldingue (croisement du clown et d'Hannibal Lecter), rôle parfaitement interprété par Clément, qui a de qui tenir, étant donné que Billie Jean vivait sous les traits de Carole. Bien que l'ambiance soit à la fête et détendue, les Triatomic's ont bien travaillé. C'est que sous le regard d'une déesse égyptienne (Laurine), d'un taekwondoïste gradé (Karine G.) et d'un président cavalier (Gepeto et son couvre chef), difficile de faire autrement ^^

Après toute cette dépense énergétique, place au ravitaillement... Une belle fin de soirée, partagée dans la convivialité, avec crêpes, cidre, bière et soft pour accompagner les discussions des uns et des autres et accueillir comme il se doit le plus mexicain des nordistes, Christian, qui a rejoint le groupe à l'issue de sa journée de Travail !

Un grand merci à tous pour votre bonne humeur et votre participation à cet évènement associatif ! Désormais place au vote du meilleur déguisement ! Le gagnant se verra offrir 1 petit présent !





11 février 2018 : 3 Triatomic's s'engagent sur le 10kms des Foulées de Février Blanc en faveur des enfants atteints du cancer      Voir les photos

Dimanche, la météo est clémente. Fini l'épisode neigeux et le froid des derniers jours, place au soleil et aux douces températures. Seul le vent est encore bien présent. Mais rien ne découragera nos 3 représentantes de participer activement aux foulées de Février Blanc. Un évènement organisé dans le cadre de la lutte contre le cancer pédiatrique... Une bonne cause que Ptit Lu'', Mathilde et Karine G. soutiendront en ce jour, en parcourant les 10kms du circuit délimité dans l'enceinte de la citadelle de Lille.

10kms, ou pas tout à fait, mais un parcours rendu difficile par la brise matinale... De mauvaises sensations pour chacune des Triatomic's qui vont vivre une matinée compliquée où la tête et les jambes ne sont pas forcément au rendez-vous... 3 drôles de dames, 3 allures, 1 même objectif, rallier la ligne.

Pour la plus rapide, Mathilde, un départ sur des bases élevées, une erreur d'appréciation et un lièvre quitté trop tôt viendra la pénaliser quelque peu. Mais bien que le rythme soit en dent de scie, le chrono final n'est pas si mauvais et le classement une belle surprise. Mathilde valide un TOP 10 dans sa catégorie en se classant 8ème V1 sur 115 participantes ! Bravo !!! Belle performance malgré tout !

Pour Karine G. même combat... Une allure qui fluctue au gré des pensées, une foulée pas forcément académique et 10kms courus dans la "douleur" avec beaucoup de question en suspens sur des sensations particulières... Un froid mordant et 4kms pour se réchauffer : étonnant... Bref une épreuve difficile mais un classement honorable avec la 21ème position dans la catégorie V1F, de quoi lui redonner le sourire...

Pour Ptit Lu'' : idem !!! Décidément, c'était pas la fête pour les Triatomic's... Même galère que ses 2 partenaires d'entrainement, le parcours est exigeant et le vent très perturbant. La mise en jambe est difficile. Alors il faut se battre et elle s'y emploie ! 10kms à lutter pour essayer de rallier l'arrivée dans les meilleures conditions possibles. Sous l'impulsion de Mathilde (également venue rechercher Karine G.), les 400 derniers mètres seront courus en compagnie de ses 2 acolytes. Une jolie remontée et une allure à faire pâlir les plus rapides des coureurs ! Ptit Lu'' aura fait un super finish !

Et tout ça sous le regard et l'objectif du Président qui aura fait le déplacement et la surprise à ses triathlètes de venir couvrir l'évènement ! Un grand merci à lui pour tous ces souvenirs !!!



Résultats:


* Mathilde BEHAGUE : 47'30’’  -  Scratch : 204/940  -   cat. F : 21/445  - Cat. V1F: 8/115
* Karine GRENON : 53'47’’  -  Scratch : 424/940  -   cat. F : 91/445  - Cat. V1F: 21/115
* Lucie SAVARY : 1h05'26’’  -  Scratch : 857/940  -   cat. F : 385/445  - Cat. SEF: 212/242





4 février 2018 : une récup dans les Flandres pour Marco, sur le 10km du Ravensberg (Bailleul)    voir les photos

Ravensberg et ses 10kms, c'est LE rendez-vous immanquable de Marco, qui, chaque année y participe. Comme en 2017, c'est donc le lendemain de Run&Bike nocturne de Marcq en Baroeul, qu'il a pris de nouveau le départ...

Parcours vallonné à souhait dans ses Flandres chéries, c'est dans un froid glacial et sous un ciel couvert qu'il a couru cette édition. Aucun objectif de résultat, l'activité de la soirée précédente ayant passablement fatiguée les jambes, ce sera pour Marco une récup active, avec dossard, récompense et Paix Dieu à la clé, une jolie façon d'entamer son dimanche en famille en joignant l'utile à l'agréable. Et c'est donc sans forcer son talent que notre représentant franchira la ligne après 46' de footing souple à une allure de 12.9km/h ! Bravo Marco et ... bonne récup !!!! 



Résultats:


* Marc CRETON : 46'37’’  -  Scratch : 482/1930  -   cat. M : 456/1426  - Cat. SEM: 183/445





3 février 2018 : 3 x (1 vélo + 2 Triatomic's) = l'équation réussie d'une soirée à l'hippodrome de Marcq-en-Baroeul     voir les photos


L’hippodrome de Marcq-en-Barœul est plongé dans l’obscurité. Les spots éclairent la piste. Le bâtiment principal est, comme chaque année, le refuge des équipages qui attendent l’heure du départ. Ce n’est pas l’affluence des jours de course mais pour le 8ème Bike & Run, les Triatomic’s ont lancé les paris : faire mieux, plus vite, plus fort que les éditions précédentes !!!


4 équipes inscrites, c’est une de plus que la saison dernière… Hélas Jocelyn et John seront non partants. La parité est mise à mal, car ce soir-là ne subsistera sur le format XS (12km) qu’une équipe masculine composée de Marco et Sébastien et deux équipes féminines avec Ptit Lu’’ et Ptit bout dans la catégorie sénior et Karine G. et Mathilde dans la catégorie Vétérane.


Côté supporter, toutes les femmes de notre Marco ont fait le déplacement : Katia et les enfants (Manon, Axelle et Valentine) sont là, emmitouflées dans leurs écharpes, tous sourires, fin prêtes à encourager les sportifs ! Gepeto aussi est là, en voisin, l’appareil photo près à dégainer. 6 run & biker pour 5 supporters : 11 Triatomic’s (ou assimilés ^^) à l’hippodrome : sacré bouquet !


Concert rock dans la salle, ambiance plus froide et plus humide à l’extérieur de l’enceinte. 19h00, les 3 équipes du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle partent s’échauffer. Débourrage en bonne et due forme sur la piste sableuse gorgée d’eau. Terrain lourd pour cette édition donc ! Quelques passages par-dessus les ballots de paille, quelques explications sur le déroulement de l’évènement (parcours, départ, arrivée, zones de chronométrage…), des descentes et des montées de vélo pour les ultimes réglages et il est déjà l’heure de retourner à l’intérieur pour écouter les consignes du briefing.


Les arbitres seront intransigeants sur les zones de passage mixte où les binômes devront être côte à côte sous peine, dans le cas contraire, de se voir présenter un carton jaune et subir un stop & go… Pour le reste, on conserve les conventions avec passage à la selle et respect du balisage… sur ce dernier point, quelques équipages emprunteront la voie réservée aux véhicules d’assistance, réduisant ainsi drastiquement la distance à parcourir… sans qu’aucune sanction ne soit portée… c’est ainsi.


Côté Triatomic’s, les filles s’élanceront avec la vague féminine, 3’ avant la horde composée des duo masculin et mixtes. 3’ de répit, 3’ pour essayer de bien se placer…


Au coup de feu, Mathilde et Ptit Bout, les 2 plus rapides de chaque binôme, s’élancent… Sprinter, sauter par-dessus les ballots de paille, chercher à se placer, serrer la corde, repérer sa coéquipière, récupérer le vélo, s’y hisser… la course est lancée !


1er relais, 1er fractionné, verdict dans 12km.


Karine G. et Mathilde se retrouvent dans les 3 premières positions 2 tours durant. Le rythme est bon, peut-être un peu élevé… dès la 3ème rotation, elles perdent le contact avec les filles de tête et se font reprendre par d’autres qui reviennent. La lutte est acharnée et les passages de relais se passent bien. Chacune est à l’écoute de sa partenaire et coopère du mieux possible. Mais les kilomètres passant, l’allure diminue légèrement, pour finalement accoster autour des 13km/h de moyenne. Une jolie course d’équipe sans accroc où l’apprentissage était de mise pour cette toute première collaboration sur ce type d’épreuve !


Dans un tout autre registre, place à nos deux p’tites jeunes, Ptit Lu’’ et Ptit Bout, quant à elles, rôdées à l’exercice ! Les Run & Bike sont devenus leurs dada ! ^^ L’équipe se connait bien et la progression du binôme en course à pied se ressent dans les chronos. Un gain de plus de 3’ par rapport à l’année passée sur le même parcours, voilà une jolie preuve de leur évolution tant individuelle que collective ! Qui plus est, réussir ce tour de force dans un contexte de compétitivité passablement difficile, eu égard au binôme « perturbateur » qui les a accompagné tout au long de ces 10kms, bravo les filles ! Une bien belle récompense que cette arrivée sous l’arche avec le sourire et … la fameuse photo souvenir… :)


Dans la catégorie masculine, il fallait regarder dans le rétro pour voir Marco et Sébastien prendre part à la compétition 3’ après le départ des féminines, avec la ferme intention de reprendre leurs partenaires d’entrainement… Ce fut chose faite après 5 tours de piste… Une belle bataille fraternelle entre les 3 équipages aux hibiscus, les unes essayant de maintenir leur avance, les autres tentant de réduire aussi vite que possible l’écart… Bien en jambe, reposés et non blessés (contrairement à l’année passée), les 2 vedettes du club ont galopé et galopé comme des forcenés pour finalement réussir à rattraper puis dépasser les 2 binômes déjà en course. Des passages de relais plutôt bien fait, si l’on oublie les 2 chutes de vélo, et une allure homogène du début à la fin de l’épreuve : un travail de fractionné exécuté à la perfection, qui leur a permis de scorer et d’améliorer significativement le chrono de 2017 !


La soirée s’est terminée près des podiums où l’équipe vétérane féminine, qui finit à la seconde place, n’aura pas l’opportunité d’immortaliser cette 1ère place d’honneur sur le podium, seuls les médaillés d’or étant appelés par l’organisation… dommage… mais ça n’est que partie remise ! ^^


Un grand merci aux supporters pour les encouragements, à notre président toujours aussi prompt à construire nos souvenirs…



Résultats:


* Marc CRETON + Sébastien MEYNCKENS : 52'50''  -  Scratch : 55/125   -   cat. masculin: 46/68   -  cat. SEM : 29/42 

* Karine GRENON + Mathilde BEHAGUE : 57'31''  - Scratch : 86/125  - cat. féminin : 9/19   -    cat. VEF : 2/5

* Lucie SAVARY + Sophie PERLEIN : 1h02'29''  - Scratch : 102/125  - cat. féminin : 14/19   -    cat. SEF : 7/9

* Jonathan GORNY + Jocelyn BART - DNS





3 février 2018 : Le président et la secrétaire en virée à Cambrai pour participer aux AG de la ligue des Hauts de France    voir les photos

Chaque année, le Président participe aux AG de la ligue. Lors de cette édition, qui s'est tenue dans l'enceinte de la fort belle mairie de Cambrai, il était accompagné de Karine G., la secrétaire du club. Après les AGO du comité départemental et de la ligue Nord Pas-de-Calais, tous deux ont donc assisté à la dissolution de cette dernière et à la création de la ligue des Hauts de France qui intègre désormais la région picarde ! Bienvenue au nouveau comité, au nouveau bureau et félicitation à Olivier Duchâteau qui préside cette nouvelle entité !

Une journée avec petit déjeuner d'accueil et repas dinatoire, écourtée en milieu d'après-midi par les 2 Triatomic's présents, qui ont dû repartir avant la remise des récompenses, afin d'être à l'heure à l'hippodrome de Marcq-en-Barœul  où se disputait la 8ème édition nocturne du Bike & Run.





28 janvier 2018 : le Cross Triathlon XS de Liévin pour un multi-enchainement boueux       voir les photos


Fin janvier 2018, il est temps pour les Triatomic’s de sortir de la torpeur hivernale. Direction Liévin, pour une (re)découverte du cross Triathlon individuel. Un format XS est proposé par l’organisation et c’est sur celui-ci que les 6 athlètes Montignynois se sont inscrits. Une reprise en douceur en ce dimanche 28 janvier sur une discipline fort méconnue du collectif qui ne pratique pas ou de manière très ponctuelle le VTT et les courses natures typées Trail. Qu’à cela ne tienne, l’objectif pour, finalement nos 4 représentants du jour (Sébastien et Karine M. ayant dû renoncer à prendre part à la compétition), étant de découvrir le multi-enchainement, ou de s’essayer sur la version nature des 3 disciplines enchaînées, ou bien encore de reprendre ses marques pour la saison a venir.


C’est donc en tenue officielle (ou presque ^^') que Jocelyn, Karine G., Marco et Mathilde se sont retrouvés sur les rives du bassin de Nauticaa dès 8H15 pour couvrir les 200m nautique afférent au format découverte du cross Tri. 200m, 8 longueurs, 2 vagues d’athlètes, 5 participants par lignes d’eau… un peu d’angoisse, beaucoup d’envie, et de jolis sourires immortalisés par l’objectif de Jean-Pierre alias Gepeto, toujours fidèle au poste pour enrichir l’album souvenir du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle.


Les adversaires sont plus jeunes, beaucoup plus jeunes, mais dans les flots il faut se battre… parce que bien que plus petits, ils sont aussi beaucoup plus vifs ! ^^ Pour les 3/4 de l’effectif, l’exercice est connu… Seule Mathilde est novice en la matière. Ses adversaires sont rapides, la stratégie consistera à laisser partir et s’accrocher aussi longtemps qu’elle pourra tenir dans le sillage des poissons pilotes. Pour Jocelyn (qui dispute ici son premier cross tri) et Marco (qui réitère l’expérience 2017), il faudra aussi gérer l’effort et essayer de ne pas laisser s’éloigner les petites sirènes et autres requins d’eau douce… Pour Karine G. l’ambiance est identique. La lutte sera acharnée durant les 50 premiers mètres puis, une fois aux avant-postes, après 1 virage réussi, contrôlera la remontée des 4 autres nageurs pour finalement remporter sa série dans un temps honorable. De manière collective, les Triatomic’s ont tous nagé à leur niveau et peuvent se satisfaire d’une nautique conforme à leurs capacités aquatiques du moment et ce, malgré une sortie vélo avec dénivelé la veille pour Jocelyn, Karine G. et Mathilde.


Retour aux vestiaires… changement de tenue. Les trifonctions sont reléguées dans le fond du sac et les t-shirt aux hibiscus (ou à peu près ^^) rejoignent les épaules de nos cyclo-trailers… place à la seconde manche de l’épreuve…


5 voitures se garent à proximité du mur d’escalade du Val de Souchez.. 4 vélos en descendent ainsi qu’un photographe avec tout son matériel. La vague turquoise déferle sur les lieux des festivités à venir.


2 tours et approximativement 7km de VTT, voilà le parcours technique, casse patte, glissant et boueux que devront affronter nos 4 sportifs. Le départ de la partie cyclo est donné façon contre-la-montre… Karine G. qui s’est bien placée au scratch nautique s’élance au signal de l’arbitre, devançant d’une minute ses partenaires d’entrainement, qui font corps, seules quelques secondes les séparant les uns des autres. Les flashs crépitent et accompagnent les encouragements du seul supporter photographe de la journée : le président.


L’exercice n’est pas franchement une partie de plaisir. Karine G. a les jambes lourdes et s’inquiète des quelques parties un peu trop pentues à son goût… finalement ces passages sont bien négociés mais tout comme Jocelyn, c’est sur le premier single que la frayeur a eu lieu. Les chutes sont nombreuses… la boue, les sillons, les racines et l’engagement des premiers hectomètres couplés au groupement des vététistes ne facilite pas les manœuvres ni le pilotage des montures qui perdent leur adhérence… Heureusement, plus de peur que de mal pour les Triatomic’s qui gardent l’équilibre… Mais forcément, ce passage délicat a pour effet immédiat de faire serrer les freins des compétiteurs. Jocelyn a des difficultés à trouver le rythme. Karine G. préserve ses jambes. Mathilde n’ose pas passer sur la plaque et regrettera a posteriori de ne pas avoir tenté d’emmener du braquet. Marco lui, qui évolue sur le vélo de Christian, semble à son aise. Il connait le parcours pour l’avoir fait l’année passée et ne ralentit pas… il rattrape Karine G. après moins de 3km et la dépose… On ne le reverra plus, Marco est parti chercher les places du scratch ! Derrière, Jocelyn poursuit Mathilde qui poursuit Karine G.


Et c’est dans cet ordre que, ces 3 là, posent le vélo dans le parc pour s’élancer à la poursuite de Marco, qui continue sa remontée fantastique en sévissant sur un terrain accidenté. Si le terril est bien négocié par les Triatomic’s, Marco le survole. Mathilde fait la jonction avec Karine G. au sommet de la montagne de charbon. S’en suit une course d’équipe. Mathilde, tente d’emmener Karine G. dans son sillage mais celle-ci, bien que réussissant à augmenter son allure n’arrivera pas à suivre sa coéquipière qui, très logiquement franchira la ligne 4’’ plus tôt… Jocelyn, au terme d’une belle course à pied passera à son tour sous l’arche d’arrivée et retrouvera ses 3 compagnons près du ravitaillement, après 2.5km d'un parcours typé trail.


Gepeto rejoint les sportifs et c’est 5 Triatomic’s qui font corps devant le stand lavage des VTT. La matinée se termine ainsi dans 1 jet d’eau glacée… A l’image de la douche froide que les 4 Triatomic’s, tous placés dans leurs catégories respectives, ont pris en apprenant que seules les catégories enfant étaient mises à l’honneur. Pas de podium cette année pour les Triatomic's... tant pis...


Heureusement cette désillusion n’a pas entamé le moral des troupes qui sont rentrées contentes, fatiguées et sales de cette première compétition individuelle.Bravo a tous pour vos belles performances et merci au président pour les nombreux moments figés sur la pellicule !



Résultats:


* Marc CRETON : 42'26'' -  Scratch : 17/51  -   Cat. SEM: 1/1

* Mathilde BEHAGUE : 46'14"  -  Scratch : 25/51  -   Cat. VEF: 1/5

* Karine GRENON : 46'18"  -  Scratch : 27/51  - Cat. VEF: 2/5

* Jocelyn BART : 47'23'' - Scratch : 33/51  -  Cat. VEM: 2/5

* Karine MIELET: DNS

* Sébastien MEYNCKENS : DNS





14 janvier 2018 : 2 équipages pour prendre le relais sur le Cross Triathlon d'Avion    voir les photos      voir les vidéos:   Mathilde n°1   -   Mathilde n°2   -   Seb n°1   -   Seb n°2

2 équipages, pour 1 même format de course: le Cross triathlon Sprint d'Avion. Un Trio 100% féminin, un trio 100% masculin; chez les Triatomic's la parité est respectée. C'est aussi le cas dans  les coulisses avec 4 supporters (Alexandre, José, Ptit Lu'' et Ptit Bout) de choix présents aux abords du parcours.

Les Triatomic's se sont vus attribuer les dossards 202 et 203. Malgré un couac à l'entame de la compétition (les 2 équipes n'étant pas passées via les glissoires pour retirer le package), elles prendront le départ à l'heure.

L'équipe féminine partira vague 2 couloir 3. A la manœuvre Karine G. qui officiera en qualité de "nageuse". Le pendant masculin sera assuré par John qui s'élancera avec la vague 3, dans le couloir 1. Un sprint avec une distance réduite puisque l'épreuve nautique n'affiche que 400m. 5 nageurs par couloir mais une entente entre les compétiteurs qui permettra de ne pas passer dans la machine à laver, ni de batailler pendant plusieurs longueurs pour se placer. Une stratégie payante pour Karine G. qui signe son meilleur temps sur 400m avec 6'25. De quoi permettre à ses coéquipières de partir bien placées pour les épreuves suivantes. Pour John, un départ tonitruant qui laisse espérer un temps canon... Hélas un manque de fraicheur viendra annihiler tout espoir de passer sous les 6' à 100m de l'arrivée... Il finit au courage et accoste 6'' après les filles, limitant la casse et permettant à ses coéquipiers de se positionner dans la 13ème case cyclo...

Après une longue transition, les Triatomic's débarquent au parc de la glissoire. Mathilde et Seb, qui endosseront le rôle de cyclistes pour leurs équipes respectives passent au contrôle de leurs montures avant d'
entrer dans le parc à vélo. Alexandre s'improvise Bricolo du dimanche et se transforme en Mac Gyver le temps de l'homologation des VTT. Sébastien ainsi que d'autres concurrents dont les guidons sont dépourvus de "bouchon" doivent trouver 1 solution pour obtenir l'aval du corps arbitral. 1 canif et une branche vermoulue feront l'affaire... Tous les compétiteurs se verront accepté à l'entrée du parc ! Merci ALex !!!!

Vient alors le départ cyclo donné comme pour les CLM... Mathilde s'élance 6'' avant Sébastien... Adroite et en forme, malgré la sortie dans le mont Pévèle la veille, la néo-triatomic's ne cesse d'augmenter son avance sur notre représentant masculin qui reste sur la réserve. Convalescent , auprès sa chirurgie, il assure malgré tout une bonne allure et tente de passer les difficultés aussi rapidement que possible. Pour les 2 cyclistes, le terrain est difficile. A la fois givré et boueux, les singles sont difficiles à négocier et les inondations ont eu pour impact de réduire les portions roulantes au profit d'une 4ème boucle, synonyme de 4 montées de Terril. Courageux, appliqués et engagés, les 2 Triatomic's ne déméritent pas et jettent leurs dernières forces dans la bataille... après 15km de VTT, il est temps de passer le flambeau au 3ème relayeur...

Ainsi, Karine M. qui courra les 5kms de trail pour l'équipe féminine, s'élance dès lors que le VTT de Mathilde est posé dans le parc à vélo. Il fait froid, et la mise en route bien que pas évidente est bien abordée par notre représentante qui imprimera une allure de 5'30/km. Comme un lion en cage, Jocelyn, le dernier relayeur de l'équipe masculine, attend avec impatience le retour de Sébastien pour pouvoir s'élancer à la poursuite de sa partenaire d'entrainement. 2'30''... c'est l'écart entre les 2 derniers Triatomic's en lice. Jocelyn foule enfin le parcours boueux, glissant et accidenté de ce cross triathlon. Après 1 tour, il a déjà repris 1' sur Karine M. qui poursuit son effort, sans se démunir. A l'issue du 2ème tour, Karine M. possède encore une belle avance, mais les secondes fondent comme neige au soleil sous l'impulsion d'un Jocelyn déterminé à revenir aux avant postes. Karine entame son 3ème et dernier tour avec 300m d'avance. La jonction s'effectue à 1km de la ligne d'arrivée. Jocelyn, gentleman, tente d'emmener sa coéquipière, mais l'allure est trop soutenue... Les derniers hectomètres sont abordés avec autant d'envie chez l'un et chez l'autre... la ligne d'arrivée ayant toujours cet effet galvanisant. Jocelyn, qui a fait une belle remontée franchit l'arche avec 1' d'avance sur Karine M. qui a tout donné pour son équipe !

Bravo à tous pour vos belles performances sportives et votre état d'esprit. L'équipe féminine sera mise à l'honneur par l'organisation et recevra une coupe pour couronner cette première participation collective ! Un grand merci aux supporters, dont la présence est toujours aussi importante pour les sportifs engagés !


Résultats:


* Equipe Masculine : 1h21’27’’ -  Scratch : 43/61   -   cat. relais SEM : 3/3 

* Equipe Féminine : 1h22'26''  - Scratch : 46/61  - cat. relais SEF : 1/1





9 janvier 2018 : Initiation Zumba pour éliminer les calories des galettes de l'Epiphanie     voir les photos

La galette des rois et l'épiphanie, voilà l'occasion pour les Triatomic's de passer un bon moment ensemble... et pour que la fête soit complète, le coach leur avait réservé une petite surprise... en lieu et place d'une PPG standard faite d'échelles, de gammes athlétiques et de renforcement musculaire : musique maestro et place à la zumba ! Une initiation encadrée par Marie-France C., supporter depuis toujours du collectif !

Après 35' à se trémousser sur des rythmes latino, le cidre et la triple karmeliet ont rafraichi les athlètes qui ont dévoré les galettes... Ptit Lu'' et Carole ont été élues reines de la soirée... Clément et John ont été couronnés rois !

Bravo à tous les Triatomic's pour leur participation et leur état d'esprit ! Un énorme merci à Marie-France qui a assuré !





31 décembre 2017 : un ultime multi-enchainement pour clore l'année 2017 avec des Triatomic's motivés     voir les photos

Au programme, il y a avait une sortie vélo prévue... mais Sébastien M. a émis l'idée de profiter de l'aubaine pour faire de la reconnaissance de parcours pour les échéances à venir... Alors entre Avion et Liévin, c'est la seconde bourgade qui l'a emporté...  De fait, ce matin, c'est à 9h30 que 7 Triatomic's (6 sportifs, 1 président photographe) s'étaient donnés rendez-vous pour une session VTT suivie d'une course à pied typée Trail.

Casques sur la tête, tenue club sur le dos (reportage photo oblige), les 6 VTTistes ont parcouru 2 fois la boucle du Cross Triathlon de Liévin, guidés par Sébastien, le régional de l'étape et aussi le seul à avoir participé à l'épreuve 2017. Mathilde B. n'a jamais posé le pied par terre... Christian s'est bien débrouillé sur le parcours. Pour Karine G. et Ptit Lu'', les descentes ont posé quelques difficultés. Pour Ptit Bout en revanche, c'est les bosses que les cuisses n'ont pas bien appréciées... Jean-Pierre A. a évidemment immortalisé ces moments sur la pellicule !

Après ça, retour dans les voitures, bien sales mais contents de la sortie réussie. Aucun bobo à déplorer. Il est temps de partir à la découverte du parcours course à pied qui propose une jolie grimpette dans le terril. Les 6 adhérents du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle, partent en file indienne dans le premier single... le terrain est gras, les pieds se dérobent, l'allure est précautionneuse... c'est vraiment pas le moment de se croquer une cheville ! Une fois là haut, chacun reprend son souffle... il est temps de redescendre retrouver le président qui attend près de la ligne d'arrivée fictive...

2/3 photos de groupe (avé le président !!!), une glissade, des rires, des souvenirs... voilà comment finir l'année 2017 en beauté et vous souhaiter à vous tous qui nous suivez et nous encouragez un excellent réveillon et une belle entame 2018 !

A bientôt pour de nouvelles aventures associatives !





19 décembre 2017 : Une A.G.O. et la rétrospective de la saison écoulée                Voir les photos                voir la rétrospective 2016-2017

Moment important et essentiel de la vie associative: l'Assemblée Générale Ordinaire !

Ce soir encore les Triatomic's ont répondu présents à l'appel du président pour découvrir le bilan de la saison écoulée, l'avenir envisagé pour la structure qu'ils font vivre au quotidien et élire leurs représentants pour les 2 prochaines années... A cette occasion, ils ont pu découvrir en musique le récapitulatif des 365  jours de la saison précédente...




Une soirée qui s'est finie autour d'un petit apéritif en compagnie des élus venus en nombre pour assister à l'AGO (M. Bruno YARD, maire, M. Jean SALOME, Adjoint aux sports, Mme Danièle LAMBERT, adjointe à la vie associative et à l'état civil, M. Marcello DELLA FRANCA, adjoint à l'éducation, Enfance et jeunesse et Mme Cécile GOFFART, Présidente de l'Office Municipal des Sports).  


Merci à tous et rendez-vous en 2018 pour une saison qui promet de beaux résultats et de beaux projets tant individuels que collectifs !






17 décembre 2017 : Week-end Club - Jour 3 --> les Triatomic's ont les crocs ! Direction le Crocodile pour le repas de fin d'année !!!!    voir les photos

Après 3 jours d'activité, les Triatomic's et leurs proches se sont retrouvés autour d'une table, pour festoyer. Reçus au sein de l'établissement tenu par Marco, ils ont bénéficié d'un menu de fête ! Merci Marco pour l'organisation, la logistique et l'accueil de tes équipes !

Merci à tous de vous être disponibilisés pour partager ce moment !




17 décembre 2017 : Week-end Club - Jour 3 --> Les Triatomic's alignent les kilomètres sur la course de Noël des Moulins à Steenvoorde            voir les photos

Le week-end club touche à sa fin… ce soir ce sera le repas de fin d’année chez notre restaurateur Marco. Mais avant ça, et parce que justement notre patron d’enseigne n’a pas pu se libérer de ses obligations pour participer au Koézio de la veille, la décision d’une sortie sportive ce dimanche avait été prise… plusieurs options avaient été proposées et entre le Run&Bike de Villeneuve d’Ascq, une petite course en Belgique, c’est finalement les festivités de Steenvoorde qui l’ont emporté.


Dans la catégorie des volontaires disponibles pour accompagner Marco sur le semi au cœur de la Flandre profonde, on retrouve Karine G. et Mathilde qui profiteront du parcours pour réaliser la sortie longue de la semaine. Ptit Lu’’, plus motivée que jamais, est déterminée à augmenter le kilométrage en 2018 et s’alignera, seule, sur le 11,5km. A la logistique, comme toujours, Gepeto sera là, ainsi que Ptit Bout. Tous deux, malgré le froid, attendront le passage des tuniques hibiscus et féliciteront ces derniers pour l’effort consenti… Cette fois, l’épreuve devait certainement être plus difficile sur le bas-côté de la route que sur le circuit ! Bravo donc et merci à eux pour leur patience et leur courage !


Sur le parcours, l’ambiance est à la fête. Le concours de déguisement et les ravitos au vin chaud et bières flamandes donnent à la Course de Noël des moulins, une dimension très singulière, appréciée des Triatomic’s qui enchaînent les bosses et les vallons au fur et à mesure tout en se distrayant du spectacle offert par les autres participants.

Ptit lu’’, apprécie de gérer sa course, et fait un beau travail de sortie en Endurance fondamentale avec des zones cardio respectées à la lettre ! Bravo !


Marco aussi s’applique et garde un œil sur ses pulsations cardiaques. Réduire son allure est devenu pour lui un gage de bien-être et de footing de récup fort appréciable. Il ira même jusqu’à accepter une pression au ravitaillement…  ^^


Pour les 2 dernières filles en lice, même sensations. Beaucoup de plaisir à retrouver la distance. Mathilde se charge encore d’endosser le rôle de Lièvre. Karine G. n’a plus qu’à suivre et à se laisser porter jusqu’à la ligne d’arrivée… où Ptit Bout et Gepeto les attendent avec un grand sourire frigorifié !


Retour à la salle des fêtes qui s’est transformée en succursale du carnaval de Dunkerque. Ça chante, ça danse, ça se réchauffe ! Il est temps pour la délégation turquoise de quitter les lieux… dans quelques heures, ils retrouveront les autres membres du club autour d’un bon repas !  

 


Résultats:


Sur le 11.5km :

* Lucie SAVARY : 1h16’13’’ -  Scratch : 490/753   -   cat. F : 145/195  - Cat. SEF:  70/83

 

Sur le 21km :

* Marc CRETON : 1h49’04’’  -  Scratch : 247/753  -   cat. M : 216/558  - Cat. SEM: 82/222

* Mathilde BEHAGUE : 2h12’51’’  -  Scratch : 532/753  -   cat. F : 104/195  - Cat. Master 1F: 35/68

* Karine GRENON : 2h12’51’’  -  Scratch : 533/753   -   cat. F : 105/195  - Cat. Master 1F: 36/68





16 décembre 2017 : Week-end Club - Jour 2 --> La Koézio(n) pour leit motiv des Triatomic's                voir les photos
Samedi, les Triatomic's, après leur virée nocturne du côté de Saint-Omer, se sont retrouvés à Villeneuve d'Ascq de bon matin pour prendre part à la mission confiée par Koézio. Ils se sont glissés à cette occasion dans la peau d'agents secrets et ont tenté de scorer collectivement toute la matinée. Huit agents aspirant "007" en formation se sont donc répartis en 2 équipes et se sont affrontés, à distance, dans le centre d'entraînement.

Alex (spader59), Jonathan (Le Titan), Amélie (Amé) et Karine M. (K-ouine) composaient la 1ère équipe. Jocelyn (Joce), Lucie (Ptit Lu''), Sophie (Ptit Bout )et Karine G. (K) composaient la seconde.

Plongés dans la pénombre, ils se sont équipés et ont été briefés. Puis ils sont entrés dans la partie et, districts après districts, ont évolué à travers un labyrinthe truffé d'énigmes, ont badgé un nombre incalculable de balises dans différents univers plus ou moins accessibles en veillant à rester soudés et solidaires, ont sollicité leurs méninges et œuvré de concert pour répondre aux questionnaires de culture générale et maximiser leurs réflexes avant d'évoluer à plus de 10m du sol sur un parcours aérien. Les sujets souffrant de vertige ont bravé haut la main cette ultime épreuve et ont pu s'extraire de la zone heureux et contents avec leurs coéquipiers, tout aussi ravis de cette matinée.

L'heure de l'apéro approchant, c'est autour d'un verre que les 8 membres du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle ont débriefé de leurs circuits, des difficultés rencontrées et des diverses expériences vécues dans le camp d’entraînement des forces spéciales. Si le nombre de points, engendrés par les actions des apprentis agents secrets, diffère d'une équipe à l'autre, en revanche elles peuvent se satisfaire d'un excellent taux de cohésion, valeur inlassablement portée et défendue par le collectif TRIATOMIC'S !

Bravo aux deux équipes constituées qui valident un taux de cohésion de 97.9% et 99.1%... Koézio, un nouveau moyen de définir les équipes de triathlètes sur les épreuves de CLM??? Sans nul doute une piste à creuser !!!! :)

Décidément, ce week-end club est riche d'enseignements et de satisfaction tant individuelles que collectives ! 




15 décembre 2017 : Week-end Club - Jour 1  --> Les Triatomic's jouent les pères Noël sur l'Urban Trail de St Omer        voir les photos

Une fois n'est pas coutume, les Triatomic's zappent une séance de natation au profit d'une noble cause (la collecte de cadeaux pour les enfants défavorisés) en participant à l'Urban Trail de Saint-Omer ! Un jouet contre un dossard, voilà de quoi encourager un maximum d'athlètes d'associer leurs foulées à cet évènement...

... et c'est donc dès la sortie des bureaux,  présents et jouets sous le bras, que les 10 coureurs du club, rejoignent la localité de Saint-Omer. Alex et Karine M. partant d'Arras retrouveront leurs coéquipiers du côté de la tente de retrait des dossards. En provenance de Vimy, où était fixé le point de rendez-vous, 2 voitures feront route plein nord. Dans la Jeep, les gars du club : Sébastien, Marco, Jocelyn et John (que l'on n'arrête plus ^^). Dans la Clio, les féminines du collectif : Mathilde, Ptit Lu'', Ptit Bout et Karine G. Côté sportifs, la parité est parfaitement respectée! Jean-Pierre, qui assurera la prestation photo du côté du village "départ" viendra grossir les rangs  de la gente masculine et apportera pas moins de 2 énormes sacs remplis de jeux et de jouets. Ainsi, c'est 11 généreux adhérents du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle qui recevront gilet turquoise et bonnet de Père Noël en guise de souvenir et de remerciement, 1 aubaine, puisque la tenue est parfaitement raccord avec l'équipement des Triatomic's !

Une fois les cadeaux déposés, les gilets récupérés, il est temps d'aller s'hydrater et de se restaurer ! Le temps n'étant pas à la fête (le crachin se renforçant au  fil des minutes), le groupe décide d'attendre le départ de la vague 5, au chaud, et de marquer le coup au "Pénalty" ! Une 3ème mi-temps qui débute avant la rencontre du collectif avec la bourgade... idéal pour (é)chauffer à blanc les athlètes ^^ ! 45' plus tard, tout le monde quitte la douceur du bar-tabac pour rejoindre la ligne de départ sous la pluie qui n'a de cesse de tomber.

Les minutes qui précèdent la visite touristique de Saint-Omer sont dédiées aux photos de groupe. Sur le car Podium, le chauffeur de "salle" incite les participants à remuer, à danser et à chanter ... l'ambiance est festive et détendue, les Triatomic's se font plaisir et ça se voit! :) Puis le décompte... 5...4...3...2...1...C'est paaaarti !

Une ballade nocturne de 8kms au cœur du patrimoine de la ville de Saint-Omer attend nos représentants. Ce soir, et parce que la semaine fut difficile physiquement (avec une séance de PPG qui restera gravée dans les esprits et nourrira les légendes urbaines à l'avenir), ce sera footing en endurance fondamentale. Pas de chrono, pas d'objectif de performance, mais une furieuse envie de partager ce moment entre partenaires d'entraînement. De fait, comme le soulignera Jocelyn, ce n'est pas une vague, mais 1 tsunami de bonne humeur qui déferlera dans les rues pavées de la cité ! Et c'est tout naturellement et avec enthousiasme que ses coéquipiers lui offriront un T, un R, ... et toutes les autres lettres des TRIATOMIC'S lorsqu'il leur demandera... Mathilde, qui tient aussi la forme en cette froide et humide soirée, se chargera d'assurer la couverture photo de la sortie course à pied, faisant fi de la grêle et des giboulées. Le groupe, qui progressera à "douce" allure, voire (trop) "faible" allure pour certains dont la VMA atteint des sommets, découvrira au fil de ses pérégrinations, différents hauts lieux historiques de la ville hôte. Les Geôles de l'ancienne prison, l'auditorium où les cuivres résonneront, la bibliothèque génération 2.0, les jardins du musée, le couloir de l'école des beaux arts, le collège des jésuites, la cathédrale et sa mise en lumière, ou encore l'abbaye et ses abords envahis de flamands roses seront le théâtre de leur virée à la frontale. Une cinquantaine de minutes plus tard, c'est donc heureux, ensemble, unis et soudés que les 10 néo Urban Trailers retrouveront Gepeto, le président, fidèle au poste derrière l'objectif, autour d'un vin chaud et de toasts campagnards en guise de ravitaillement.

Une chouette épreuve, un bel évènement, une jolie cause et des Triatomic's qui brillent en ce mois de décembre par leur générosité ! Merci à eux ! ...et tout cela pour lancer les festivités d'un week-end "Club" qui s'annonce divertissant, sportif et plaisant ! ...Demain : la suite ! :)




9 décembre 2017 : en route pour la rando triathlon de Frévent en faveur du Téléthon        voir les photos


Après la soirée « Nager pour le Téléthon », les Triatomic’s ont décidé de remettre le couvert un peu plus à l’ouest en participant à la Rando Triathlon de Frévent dès le lendemain, évènement également organisé pour l’œuvre caritative 2017. Une opportunité de multi-enchaîner les 3 épreuves en les combinant à une jolie sortie vélo au préalable…


Pour Marco, Mathilde et Karine G. le rendez-vous est fixé à 9h15 sur Montigny-en-Gohelle. Ces trois-là iront donc à Frévent, à vélo, et profiteront du parcours pour récupérer au passage, à Arleux-en-Gohelle, John  qui a décidé de relever le défi.


D’un point de vue revêtement et sécurité routière, le petit peloton aux tuniques turquoises reste vigilant. Les routes, humides, n’inspirent pas grande confiance et l’allure reste souple. Le froid, mordant dans les zones d’ombre, se fait oublier sous les rayons du soleil qui réchauffent nos représentants. Tout se passe pour le mieux jusqu’à Maroeuil où une plaque de verglas dans un dévers surprend John, qui exécute un numéro digne des plus grands équilibristes. Le vélo danse sur la glace et John, en qualité de motard émérite gère au mieux cette perte d’adhérence. Ses 3 compagnons d’échappés, une fois leur frayeur passée, félicitent ce dernier d’avoir évité la chute qui lui était promise ! Philippe Candeloro et Bryan Joubert n’auraient pas fait mieux ! ^^ Bravo John !


La suite de la sortie se passe sans encombre, les routes commencent à sécher et à présent les 4 cyclistes filent direction Frévent. Au fil des kilomètres, John, qui redécouvre son vélo commence à donner quelques signes de fatigue. Le ravitaillement improvisé du côté d’Avesnes le Comte, lorsque qu’Alex et Karine M. en route pour la rando tri croisent les routards, remplume les sportifs… Sauf John qui, faute de réflexe, zappe son alimentation. S’en suit 20km en mode fringale pour John qui se décidera à manger 1 morceau à quelques hectomètres de l’objectif. Après 2h30 de route, Frévent est atteint. John, transit de froid est content d’avoir été au bout !


Sur place, le reste du groupe est déjà là. Alexandre, Karine M. Ptit Lu’’, Ptit Bout et Gepeto sont sur le parking et rejoignent les valeureux cyclistes. Seul José manque à l’appel…


Le site est quasi désert, le parc à vélo vide… étonnant… Les Triatomic’s installent malgré tout leur matériel (un peu angoissés à l’idée de laisser les vélos sans surveillance) puis se dirigent vers le complexe sportif… Le bassin de 25m possède 5 lignes d’eau. Il fait bon, il fait chaud et l’endroit fourmille d’athlètes et d’encadrants. Marco, Karine G., Mathilde et John profitent des quelques minutes de mise en place pour s’alimenter. Sandwich pour tous, de quoi refaire le plein d’énergie afin d’enchaîner  sur la rando triathlon.


Pour la nautique, ce sera 500m à parcourir. Les conditions de nage sont optimales car 2 athlètes se partageront une ligne d’eau.


Pour les athlètes du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle, les premiers à se mettre à l’eau sont John et Alex. John, passablement entamé par sa matinée passée sur le vélo, fait une nautique en demie teinte. Une aubaine pour Alex qui s’accroche dans les bulles et accoste à moins de 40’’ de son partenaire d’entraînement, sous la barre des 9’. Marco s’élance à son tour. Il nagera seul et passera sous la barre des 11’. Ensuite, c’est au tour des Montignynoises de se jeter à l’eau. Ptit Lu’’ et Karine M. qui ouvrent le bal pour les féminines du club, évolueront côte à côte. Ptit Lu’’ produit un bel effort. Celui-ci est couronné de succès avec un beau chrono de 10’32’’. Karine M. en termine à son tour et se place dans la même minute (légèrement au-delà des 11’) que Mathilde et Karine G. qui ont œuvré dans la ligne d’eau d’à côté.


Les 7 Triatomic’s qui ont tous nagés, sont d’ores et déjà prêts à en découdre sur la partie cyclo qui est annoncée avec une entame en faux plat montant et une descente sinueuse présentant une zone boueuse. Rien d’alarmant, rien qui vient contrecarrer la bonne humeur du groupe. La mise en place, un peu longue est mise à profit par certains de nos compétiteurs pour faire quelques tours de roues et se familiariser de nouveau avec leurs montures, restées au garage… Enfin, le start est donné. Dans l’ordre des temps nautique, les coureurs s’élancent aux Go/no Go de l’organisation pour 15km700.


Le parcours vélo affiche un bon dénivelé qui permet d’étendre le peloton. À l’avant, les garçons font la course. John se fait vite reprendre par Alex et Marco. Notre poisson pilote qui manque un peu de fraicheur terminera le parcours avec des jambes de bois… À l’arrière, les filles, un temps regroupées se scindent en 2 duo. Mathilde et Karine M. auront pour consigne de s’aider mutuellement. Une collaboration qui verra nos 2 rouleuses, véloces et un brin frappées (la descente ne fut qu’une formalité) fondre sur John et se rapprocher de Marco qui, pourtant, ne fait pas semblant… Le deuxième duo, composé de Karine G. et Ptit Lu’’ la jouera plus cool, sur un profil moins adapté à leur morphologie et un tantinet trop technique et jugé trop dangereux dans la portion verticale ^^. Pour ces deux-là, la durée de vie de leurs patins de frein a fondu comme neige au soleil !


C’est donc très logiquement qu’Alex pose son vélo en premier et s’élance pour les 3 tours de course à pied. Suivi de Marco, lui-même poursuivi par Mathilde et Karine M. La bosse fait mal, mais les Triatomic’s s’y attèlent avec technicité. Exercice de style pour Mathilde, qui imprime un rythme que Karine M. ne peut pas suivre et que Marco ne peut accrocher. Toutefois, Alex ne se laissera pas rejoindre… Il ne reste pratiquement qu’une boucle à nos 4 rouleurs quand John, Karine G. et Ptit Lu’’ arrivent enfin au parc et s’attaquent à leur tour au parcours running. Bosselé, celui-ci est exigeant mais apprécié ! Les sourires éclairent les visages, tout va pour le mieux. Finalement, les 7 sportifs franchiront la ligne d’arrivée contents d’avoir pris part à l’évènement.


Le pot de l’amitié et les remerciements des représentants communaux, une ceinture porte dossard 3 points en guise de cadeau : c’est une belle journée de sport qui se clos sous les flocons…



Résultats:


* par ordre d'arrivée:  Alexandre TIERS, Mathilde BEHAGUE, Marc CRETON, Karine MIELET, Jonathan GORNY, Lucie SAVRAY et Karine GRENON

* à la photo: Jean-Pierre ACKET et Sophie PERLEIN





8 décembre 2017 : Les Triatomic's se mobilisent pour le Téléthon            voir les photos

Vendredi soir, il ne fait pas bien chaud... et pourtant nombreux sont les Triatomic's qui ont répondu présents pour participer aux festivités communales organisées dans le cadre du Téléthon 2017.  Ce soir, pas d'entraînement donc, mais 1h de challenge au sein de la piscine Jules Verne. L'objectif ? Réaliser un maximum de longueurs en 60' chrono.

Pour reposer les jambes des athlètes, le pull est préconisé. L'exercice consistera à nager au train, dans la mesure du possible, et faire sa place dans la ligne d'eau. C'est que John et Alex envoient du lourd ce soir. Ils ont la forme et ne ménagent pas leur coéquipiers qui doivent rester vigilants et serrer lors de leurs dépassements, parfois virils... une bonne opportunité de s'habituer aux contacts et apprendre la nage en milieu hostile ^^.

Dans un style plus appliqué et moins "agressif" que nos 2 fusées, ont retrouvera Jocelyn, Ptit Lu", Mathilde, Amélie et les 2Karine. Séb, quant à lui, nage, plutôt vite, entre 2 pauses en fond de bassin. C'est que notre assureur s'assure (aaaah... cette déformation professionnelle hein! lol) du bien être de Carole et de Ptit Bout préposées au comptage des longueurs... :)

4 jeunes accompagnants (Clément le fils de Carole, Héloïse la fille de Mathilde et ses 2 copines: Thaïs et Lucie) se sont joints à l'effectif et ont œuvré à leurs côtés pour permettre au TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle de scorer à plus de 23km cumulés !

Évidemment tous les souvenirs de cette soirée de solidarité ont été immortalisés par l'appareil photo du Président Jean-Pierre !

Bravo à tous et merci pour votre engagement, à la planche ou à la baille :)  ! En attendant les résultats officiels et les diplômes associés, reprise des entraînements lundi ! :)




19

5 décembre 2017 : une PPG rebondie et bondissante pour les Triatomic's             voir les photos

La routine : le fléau de l'entraînement... alors pour éviter qu'elle ne s'installe, les Triatomic's redoublent de vigilance et élaborent des stratégies plus ou moins récréatives. Ce soir là, le programme prévoyait de cibler le travail de renforcement musculaire des membres inférieurs et de la sangle abdominale des adhérents... grand bien leur fasse !

De fait, pour contourner les interminables séries d'abdominaux ou de chaises romaines, place au dynamisme et aux bonds ! Séance Rebondissante donc, pour nos athlètes (non soumis à restrictions spécifiques) qui se sont vus proposer des rounds de corde et un circuit demandant impulsion et équilibre. Pour les autres, ce fut une séance rebondie avec travail de gainage et renforcement musculaire sur ballon de gymnastique. Une découverte pour tous plutôt bien appréciée.

La séance fut clôturée autour d'un petit apéritif salé et arrosé, histoire de fêter comme il se doit la 44ème année de Sébastien M.  Joyeux anniversaire ! ^^





3 décembre 2017 : la Barbe ! ... encore 1 podium ?  ... C'est MÉMORABLE !!!!    (Courses de la Sainte-Barbe  5 et 10kms [Hénin-Beaumont])                voir les photos

Dimanche 3 décembre : brrrr… l’hiver est là ! Le thermomètre peine à remonter et certains trottoirs portent encore les stigmates des dernières tombées neigeuses… bien que les températures flirtent avec le zéro absolu, les routes ne semblent ni givrées, ni dangereuses… ; en revanche le brouillard, lui, enveloppe tout le bassin minier. Et c’est dans cette atmosphère très particulière où le taux d’humidité avoisine les 100% que 5 Triatomic’s se sont donnés rendez-vous du côté d’Hénin-Beaumont pour prendre le départ des Courses de la Sainte Barbe.


L’impétueux Marco, engagé sur le 10km, a facilement convaincu John de tenter l’aventure… Ce dernier, qui, devrait nous honorer plus souvent de sa présence cette saison, a donc remis le pied à l’étrier sur cette épreuve, en se contentant du 5kms… pas folle la guêpe ! Les jours passant et l’échéance approchant, c’est Mathilde qui s’est manifestée en premier pour motiver le reste du groupe à accompagner nos 2 coureurs… Karine G. et Jocelyn ont accepté… pour ces 3 là, ce sera également le 5000…


Pas d’objectif de résultat prédéfini étant donné le programme de la semaine d’entrainement écoulée… Les 5 compétiteurs ne sont pas spécifiquement préparés et ont pour objectif commun de faire au mieux tout en mettant en application une stratégie de course pour voir où chacun se situe… un point étape de début de saison en quelque sorte !


Marco, qui a eu une semaine chargée au resto, courra au cardio pour ne pas se griller inutilement. Jocelyn assurera son rôle de chaperon en le canalisant sur les 4 premiers kilomètres avant de tenter un hold-up en fin de parcours sur sa distance.

Mathilde sera le lièvre (de luxe) de Karine G. Impossible de raisonner la nouvelle recrue qui refusera catégoriquement de faire sa propre course. Advienne que pourra…

Enfin, John, qui n’a pas pu réaliser son test VMA mercredi courra à la sensation… et  tentera d’accoster sous les 30’ de course.


Comme à chaque fois, place aux rituels d’avant course : dossard, t-shirt souvenir, photos avec la mascotte, p’tites « conneries » et éclats de rires, décidément les réveils frileux restent tout de même joyeux ! Déjà 10h00… le départ sera donné dans 30’, il est temps de sortir s’échauffer. La mise en jambe est difficile, surtout pour Karine et Mathilde qui ressentent les effets de la sortie vélo de la veille… Sérieux et appliqués c’est en commun que les 5 sportifs foulent les rues d’Hénin-Beaumont en quête de sensations. Quelques exercices plus tard, les Triatomic’s sont sous l’arche de départ avec les 200 autres (courageux) coureurs qui ont maintenu leur participation malgré les conditions météorologiques difficiles.


La course se déroule comme prévue ; chaque athlète s’efforçant de suivre les consignes.

Ainsi Marco et Jocelyn ouvriront le chemin au trio poursuivant, mené tambour battant par Mathilde qui contrôle les allures, calcule le nombre de concurrents à aller gratter ou à ne pas laisser se rapprocher, encourage ses partenaires oralement lorsqu’ils sont à proximité ou à grands renforts de signes bien à elle mais bien compris des autres lorsque les cordes vocales ne sont plus assez puissantes… Karine, qui a déjà participé à l’édition 2013  surveille son rythme cardiaque et découvre avec surprise le parcours… il a été modifié ! Fini le macadam, place aux chemins de traverse… 1 ou 2 single, de la boue, des flaques, 2/3 ornières, 2 p’tits coups de cul… mais rien de très méchant…toutefois ça ressemble à un trail… gentillet  certes mais quand même !!! Et effectivement ça avait été annoncé ainsi… Peu importe la surface de contact, Karine se surprend à apprécier cette balade un poil usante ^^ dans le sillage de Mathilde qui s’agite.  John lui, qui qualifiera l’épreuve « d’entrainement vivifiant et revigorant » (le fou ! lol) se sera fait surprendre par 2/3 passages glissants mais ne déplorera aucune chute. Il franchit la ligne sous les 30’, objectif atteint le concernant. Quelques secondes auparavant, c’est le duo féminin qui en finissait, contentes du devoir accompli et finalement d’un résultat satisfaisant compte tenu du contexte. Plus tôt encore, c’est Jocelyn qui en terminait, en nous gratifiant d’un sprint probablement lancé 1’’ trop tard… la loi du sport est parfois cruelle !


Et Marco dans tout cela ? Il est reparti pour un tour… mais c’était sans savoir que nos 2 fusées (Jocelyn et Mathilde) allaient rebrousser chemin pour venir le cueillir à 1500m de la ligne et lui apporter 1 second souffle… Bravo à ces deux-là pour leur esprit de camaraderie !


S’en suit l’affichage des résultats et la découverte de la fameuse cerise… celle que les Triatomic’s ne pensent jamais être en mesure de déguster et qu’ils découvrent souvent à posteriori… Cette fois il n’en sera rien… Les listing sont parcourus des yeux et les résultats tombent !

Les vétérans ont fait des étincelles ! Jocelyn est 4ème de sa catégorie à 1’’… tout comme Karine, qui se classe juste derrière Mathilde qui décroche la 3ème place … et l’occasion d’aller exhiber les couleurs du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle sur le podium !


Bravo aux seniors John et Marco qui ne déméritent pas, mais qui, il faut bien le reconnaitre concourent dans une catégorie bien moins accessible… 


Vivement la suite… avec d’autres épreuves, d’autres résultats, d’autres performances, d’autres podiums, d’autres satisfactions… et tout cela saupoudrer de bienveillance, de connivence et de bonne humeur !




Résultats:


Sur le 5 kms :

* Jocelyn BART : 23'15''  -  Scratch : 22/99   -   cat. M : 20/65  - Cat. V1M: 4/11

* Mathilde BEHAGUE : 28'45''  -  Scratch : 50/99  -   cat. F : 10/34  - Cat. V1F: 3/10

* Karine GRENON : 28'45''  -  Scratch : 51/99   -   cat. F : 11/34  - Cat. V1F: 4/10

* Jonathan GORNY : 29'26''  -  Scratch : 52/99   -   cat. M : 41/65  - Cat. SEM:  13/16

 

Sur le 10 kms :

* Marc CRETON : 47'00''  -  Scratch : 38/124   -   cat. M : 20/81  - Cat. SEM: 22/53

 




26 novembre 2017 : un anniversaire ça se fête !!! B&R de Wasquehal : 1ère bougie !     voir les photos

Ce matin, ça caille… sévère ! Le thermomètre est descendu sous les 0°C cette nuit et ne semble pas vouloir repasser côté positif ! Le pare-brise est givré, l’habitacle de la voiture similaire à une chambre froide… qu’à cela ne tienne, le rendez-vous est pris, alors froid ou pas, aujourd’hui c’est jour de compétition !


Il est 7h59 quand Ptit lu’’ et Ptit bout se présentent au domicile de Karine G. qui a préparé le VTT et qui, tout comme ses acolytes émergent fraîchement en ce dimanche matin. C’est avec bonnets vissés sur la tête, main gantées, et vestes chaudes sur le dos que Lucie, Sophie et Karine G. prennent la route, direction  le "grand" nord !


Nous sommes le 26 novembre et aujourd’hui est un grand jour pour notre binôme (Lucie S. alias Ptit Lu’’ et Sophie P. alias Ptit Bout) ! C’est l’anniversaire de leur première expérience d’activité multi-enchaînée à nos côtés… En 2016, elles avaient en effet participé au B&R de Wasquehal sous licence « TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle » et gagné leurs galons de Triatomic’s à l’issue de cette toute première compétition. Depuis cette date, une année s’est écoulée et nos triathlètes se sont aguerries au fur et à mesure de leurs engagements.


Le bilan ?


Pas moins de 13 épreuves disputées. Avec au menu des réjouissances, 1 Tower Run et 1 randonnée pédestre nocturne pour le fun, 2 R&B en période hivernale, 3 aquathlons pour s’échauffer, 4 triathlons (XS et S) dont 1 CLM par équipe en mode découverte pour concrétiser et 1 défi sur 10km relevé à l’issue d’une journée passée au Touquet…


De fait, cette épreuve est devenue, au fil de leur apprentissage, le point de repère… Normal, qu’elles veuillent de nouveau s’y confronter !


Bref, passons à la dite journée…Après 30’ de route, le convoi se gare à proximité de la salle Lavoisier. Les organisateurs sont heureux et leur accueil chaleureux. Brasero sur la chaussée pour se réchauffer, chaufferette dans les moufles pour les préposées aux inscriptions, bien qu’il fasse 2°C, le soleil est présent et l’humeur badine. Nos athlètes du jour courront sous le dossard n°26. Plus de 50 autres équipages prendront le départ de ce B&R. A peine le temps de se préparer, retour sur site, proche du canal, les filles partent faire la reconnaissance du circuit qui a été modifié cette année… Fini le passage un peu ardu dans la forêt, dorénavant il faudra courir plus loin et revenir sur l’autre berge… 3 tours à effectuer.


De retour après 20’ (waouh !!! elles ont crapahuté pendant la phase de réveil ! lol) et 4km, le débrief est mitigé… La berge nord est difficilement praticable, avec beaucoup de terre et de zones glissantes. Les appuis sont mis à rude épreuve. Les arbitres attireront l’attention des coureurs sur cette difficulté. 2ème élément, la berge nord est un long faux plat montant avec 4 ponts et autant de bosses à escalader qu’il va falloir gérer. Le retour semble plus cool et moins attrister nos 2 sportives. Néanmoins elles ont à cœur de bien faire alors… elles ne se formalisent pas plus que ça.


Derniers échanges, derniers réglages, le brieffing, et c’est parti !


Ptit Bout s’élance à 10h00 tapante avec les autres concurrents. Elle assure et se positionne aux avant-postes. Il ne doit pas y avoir beaucoup de féminines qui précède notre fusée ! ^^ Mais voilà, les organisateurs ont placé les vélos au large, à plus de 800m des coureurs… Ptit Bout, exténuée, retrouve Ptit Lu’’ avec la satisfaction du travail effectué… le premier relais est lancé, et pendant un peu plus d’une heure, notre binôme s’échangera à intervalles réguliers le VTT pour produire du très beau B&R avec passage à la selle et des montées/descentes rapides et maîtrisées ! Bravo pour ce bel exemple de mise en œuvre ! Côté rythme, les 4 premiers kilomètres sont courus sur une base de 4’14/km… Trop rapide… Ptit Lu’’ accuse le coup sur la deuxième boucle. Ça se dégrade oui, mais l’allure est  toujours excellente et l’attitude irréprochable. Passé le coup de mou (7ème kilomètre environ), le duo se remobilise et imprime le juste rythme pour accoster avec une moyenne de 5’15/km au terme des 12kms de course dans des conditions délicates et surtout sans préparation spécifique ! Elles améliorent leur temps référence de plus de 5’… soit 1km de gagné par rapport à l’année passée : la cerise sur le gâteau… d’anniversaire ! :)


Une fois la ligne franchie, les athlètes ont ôté leurs habits de lumière et sont rentrées se reposer, sans oublier de passer sur le marché de Noël de Montigny-en-Gohelle pour venir saluer leur président, Jean-Pierre A., qui assurait ce jour-là une permanence au chalet de l’OMS en faveur du Téléthon…




Résultats :

* Lucie SAVARY / Sophie PERLEIN : 1h05'33''  -  Scratch :49/51   -   F : 10/11  - Cat. SEF: 7/7





19 novembre 2017 : Mathilde revêt la tenue des Triatomic's aux Prés du hem (Armentières) pour prendre part au R&B avec nos 3 mousquetaires!     voir les photos
 

Si il y en a un qui finit l’année 2017 tambour battant, c’est bien Marco ! Il anime à lui tout seul l’activité automnale des Triatomic’s… Au menu de ses week-end : run and bike et course à pied, en alternance… il y a 10 jours c’était course à pied ; logiquement ce week-end ce sera donc Run and Bike !


Armentières, les Prés du Hem ?...Marco, il aime… son enthousiasme est si communicatif que les Triatomic’s se battent pour participer à l’épreuve à ses côtés.


Karine G. qui devait initialement être le binôme de notre énergumène du 4ème trimestre ^^, cède volontiers sa place à Sébastien et se joindra au groupe, mais en restant derrière l’objectif… La condition physique est un peu juste au retour des vacances. Elle aura de fait, l’occasion d’observer la nouvelle arrivée dans l’effectif : Mathilde, qui sera associée, pour l’occasion, à Jocelyn.


Deux équipes seront donc au départ de ces 12kms d’un parcours roulant mais piégeux par endroit avec des zones diversifiées : sable, herbe, chemin forestier, bitume, nos athlètes ne seront pas épargnés.


Côté supporter, préposé à la photo, on comptera bien sûr le Président Jean-Pierre ! Mais ce n’est pas tout ! A la surprise générale, Carole et Clément seront aussi de la partie. Les Hibiscus sont nombreux en ce dimanche matin, malgré la fraîcheur. C’est que nos 8 représentants réchauffent l’ambiance à coups d’éclats de rire et de billevesées.


Modalités administratives finalisées, dossards en poche, il est temps pour les 2 binômes de préparer les montures et de (ré)chauffer les organismes. Footing, découverte des premiers hectomètres du parcours qu’il faudra boucler à trois reprises et l’heure du départ approche. 80 équipages se sont donnés rendez-vous et parmi les couples engagés, il y a du beau monde… Le run&bike promet d’être rapide ! Le brieffing terminé, les « VTTistes » rejoignent le sas de départ situé à 300m de la ligne de départ où se massent leurs coéquipiers respectifs qui entameront la compétition dans la peau du coureur. Côté Triatomic’s, Jocelyn et Marco sont à pied, Mathilde et Sébastien attendent avec les vélos. Ultimes conseils, le bang, la horde de coureurs qui fond sur les VTTistes, puis les cris, les bras qui se lèvent, les trajectoires qui ondulent, c’est la pagaille des R&B… Bien positionnés et visibles, les 2 équipes turquoises se retrouvent facilement. Cette fois la course est lancée…


La plus prompte à s’extraire du paquet, c’est Mathilde, suivie de près par Sébastien. Marc et Jocelyn tentent de se frayer 1 chemin au milieu des 156 autres athlètes et la mission n’est pas aisée, surtout que 100m plus loin se présente la zone sableuse… toutefois, pour Marc et Jocelyn, qui ont participé au R&B du Touquet au début du mois, ce passage est une formalité… mais le rythme ralentit et le groupe de sportif s’étire. Nos 4 valeureux, qui se sont retrouvés aux abords du plan d’eau se font un peu enfermer… désormais il faut faire sa trace et travailler en bonne cohésion pour remonter les places.


… et ils s’y emploient avec application. Les sourires sont de la partie et pour le plus grand bonheur des photographes, qui iront se positionner un peu partout sur le circuit, les Triatomic’s réaliseront la globalité de la course à proximité des uns des autres. Notre féminine, bien encadrée par « ses » 3 mousquetaires assume pleinement son rôle et les 2 équipes progressent à plus de 13km/h de moyenne. Les transmissions et les transitions sont à améliorer, mais globalement ils s’en sortent comme des chefs ! Il est d’ailleurs plaisant pour les accompagnateurs de les voir évoluer de la sorte. N’oublions pas de mentionner le problème mécanique (saut de chaine) rencontré par Marco, notre poissard de service… Une faille tout de suite exploitée par le binôme Mathilde/Jocelyn qui prend quelques longueurs d’avance. S'en suivra, jusqu’à la ligne d’arrivée, une course haletante entre nos 2 équipages bien décidés à défendre leurs places respectives… Marco et Sébastien auront finalement gain de cause et franchiront la ligne avec 6’’ d’avance sur leurs partenaires d’entraînement… ^^  

 

Bravo à tous les 4 pour ces 53’ de run and bike ! Un chouette spectacle et de belles perspectives ! Bonne récup à tous et … la prochaine fois vous siroterez votre queue de charrue à proximité du podium… Ça évitera de rater la mise à l’honneur de notre équipe mixte qui décroche la médaille de bronze de l’épreuve dans sa catégorie d’âge ! ^^



Résultats :

*
Marc CRETON / Sébastien MEYNCKENS : 53'10"  -  Scratch :45/65   -   cat. Homme : 19/20
* Mathilde BEHAGUE / Jocelyn BART : 53'16"   -  Scratch : 46/65  -  cat. Master Mixte : 3/9
     


  


11 novembre 2017 : Marco se rappelle à notre bon souvenir du côté de ploegtsteert ...     voir les photos


La Course du Souvenir est non seulement le rassemblement de nombreux joggeurs, une évocation du jour de l'Armistice, mais elle est également la référence pédestre pour Marco… un rendez-vous incontournable de novembre, un rituel, un objectif.


Sur la place de Ploegsteert, Marco, comme chaque année depuis qu’il a enfilé sa première paire de running, est là, avec son frère Guillaume, parmi les 5000 participants de cette édition 2017. Parcours vallonné au milieu des Flandres, il parcourra  campagnes, chemins forestiers... en longeant le Mémorial et toutes ces stèles fièrement dressées et perpétuera ainsi, au rythme de ses foulées, le souvenir de tous ces hommes qui ont donné leurs vies pour défendre la liberté !


Préparé comme jamais, paré de ses belles couleurs, c’est la fleur au fusil et le couteau entre les dents qu’il s’élance au son du starter. Guillaume part devant en éclaireur, Marco court à la sensation. C’est qu’il commence à bien se connaître et qu’il ne souhaite pas se polluer avec ses constantes cardiaques ou ses allures de course. Il est bien, il profite. Avec 2-3 gels dans la poche, il gère son ravitaillement et c’est plutôt une bonne chose car les stands ont été dévalisés par les coureurs du 8kms… Pas de quoi s’hydrater ni s’alimenter, Guillaume fulmine. Marco est autonome et les kilomètres défilent sans anicroches. Aucune douleur, aucun souci annexe, les 15 premiers kilomètres sont avalés en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire et le Triatomic’s commence à reprendre les coureurs partis trop fort, trop vite… C’est à ce moment que le cadet fait la jonction avec son ainé, en galère sur le bord de la route faute de ravitaillement. Les 2 frangins décident de finir le parcours côte à côte et notre athlète s’offre même le luxe d’accélérer sur les 2 derniers kilomètres, histoire de mettre à profit tout le travail accompli depuis 1 année de préparation triathlétique !


Bravo pour cette jolie performance Marco ! Le Sub des 1h40 n’est plus très loin et sur un parcours plus roulant, prenons le risque de miser sur un temps inférieur ! ^^



Résultats :

*
Marc CRETON : 1h42'05"  -  Scratch :588/1768   -   cat. SEH : 248/537






4 novembre 2017 : Bike & Run de LE TOUQUET          voir les photos      (Merci au site du Touquet Bike and Run)
 
Samedi, 2 Triatomic's sont allés s'amuser sur la plage et dans les dunes du Touquet.

L'un (Marco CRETON) retrouvait son terrain de jeu de l'été, et l'autre (Jocelyn BART) découvrait les charmes sportifs de la côte d'Opale en période automnale.
Épreuve particulièrement difficile dans le sable et avec des conditions de saison.
Nos athlètes pour une première collaboration en B&R n'ont pas démérités.

Bravo à eux pour leur performance, pour leur état d'esprit et pour leur cohésion.


Résultats :

* Marc CRETON / Jocelyn BART : 1h28'30''
        Scratch : 212/276 - M : 147/185 - SE : 88/107




Octobre 2017 : l'actu du président !       voir les photos du RdV 3          voir les photos de l'inauguration     

Le président ne cesse, cet automne, d'arpenter les rues, d'occuper les salles et de multiplier les rencontres  au détour des évènements protocolaires de la vie municipale de Montigny-en-Gohelle.

C'est ainsi que Jean-pierre ACKET a du jongler entre :

-  une participation active lors du rendez-vous n°3 de "l'enfance, la jeunesse, les loisirs" organisé par la Direction Jeunesse et Sports le 6 octobre

- l'inauguration en grande pompe (mais sans crampon) du tout nouveau stabilisé synthétique "Jacques Capillon" avec discours, banderole, visite des installations, p'tits fours, le tout  sous l’œil d'artiste d'un graffeur qui en a profité pour peindre une fresque dédiée à l'activité footballistique sur les murs du club house

- le conseil d'administration de l'OMS où celui-ci a été élu, à l'unanimité "secrétaire". Félicitations Président pour cette élection  au sein de l'Office Municipal des Sports ! Les Triatomic's te souhaitent toute la réussite pour cette nouvelle mission qui t'est confiée !






8,9 et 10 septembre 2017 :  un challenge pour 3 Triatomic’s sur les terres hollandaises        voir les photos


Un long week-end de ‘’challenges’’ pour la délégation du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle qui a fait le déplacement aux Pays-Bas, pour participer à l’épreuve « Challenge Almere-Amsterdam – Middle distance », comprendre half-Ironman… ou L… !


1er challenge ? Il ne s’est pas fait attendre… Tout a effectivement commencé la veille de la compétition,soit vendredi 8 septembre, pour rejoindre Almere et réussir, finalement, après plus de 6h de route (lorsque le GPS en annonce 2H30) sous des trombes d’eau, à récupérer 2 dossards sur 3… Coutume oblige, si pour Karine G. et Sébastien M. tout se passe normalement, pour Marc C. c’est plus compliqué…  « You are not registered »… Bien que Marco ne soit pas bilingue, ces 4 mots là, il les a parfaitement compris… Décidément la poisse ne le lâche pas… branle-bas de combat ! Tous à l’abordage du point info et bureau de doléances. On baragouine, en franco-anglo-néerlandais pour finalement s’apercevoir que notre Marco a inversé son ‘’first name’’ et son ‘’name’’… Du coup, c’est l’un des rares, voir le seul, hormis les élites à récupérer un dossard non pas avec son prénom inscrit dessus comme le commun des mortels, mais avec son nom de famille encadré par deux drapeaux français… Si ça ça n’impressionne pas la concurrence !!! ^^ Bien évidemment, avec le retard engendré par les bouchons du côté d’Anvers, les 3 protagonistes ont non seulement loupé le brieffing en Anglais, mais aussi celui en Allemand… De toute manière vu leur niveau de compréhension dans l’une ou l’autre des langues, ils se seraient contentés de regarder les schémas, qui étaient repris dans le ‘’guide du triathlète’’ qu’ils avaient consciencieusement imprimé… ^^


Du coup, après un tour rapide pour découvrir le parc à vélo, le plan d’eau et le village départ, les 8 voyageurs (Charlotte M. Valérie M. Katia C. Ptit Lu’’ et Ptit Bout les accompagnatrices) décident de quitter la zone afin de prendre possession de leurs quartiers du côté d’Ermelo, où un cottage de 10 personnes avec Jaccuzzi les attend !


2ème challenge : trouver sur cette route, sans numéro, l’entrée du complexe… l’adresse n’est pas claire et Sébastien tourne et tourne dans la ruelle, plein phare… à la croisée des chemins, et avec pour indice la photo de la façade, le véhicule conduit par Katia C. fini par se garer devant ‘’le camping’’ haut de gamme…


3ème challenge : survivre à la puanteur et au bordel de la cabane des propriétaires du cottage… Une véritable cabane de trappeur souillée du sol au plafond, dégageant une odeur pestilentielle de chien mouillé au milieu des effluves de transpiration et de pied. Dans le rôle des guerriers sans peur et sans reproche, Sébastien M. et Karine G. qui ressortiront de là passablement retournés mais avec les clés !


Après une longue explication pour comprendre que seule une voiture peut se garer devant la maison, tout le petit monde s’installe. La maison louée pour 10, ne dispose en réalité que de 3 chambres… les 2 autres sont situées à l’étage du pigeonnier qui fait office de spa et de cuisine d’été… Pendant que Katia C. démonte, avec l’aide de Ptit Bout, la box en tentant  de s’improviser ''agent télécom'' pour faire fonctionner la télé et le wifi, les 3 compétiteurs du lendemain préparent méticuleusement leurs sacs de transition et leurs vélos respectifs. S’en suit le repas commun autour d’un plat de pâtes et de blanc de dinde. Il est déjà 22H00 et pour certain la fatigue commence à se faire sentir. Karine G. et Marc C. n’attendront pas l’arrivée des 2 derniers locataires Karine M. et Alexandre T. qui ont rejoint le groupe après leur journée de travail.


4ème challenge : samedi matin, jour de compétition… être capable de se réveiller à 4h… de bonne humeur ! Ça se passe plutôt bien et le p’tit dej est partagé dans la convivialité. A 4h55, un SMS annonce l’arrivée de notre Président et de son épouse sur place, pour une journée de shooting photo ! Les 6 adhérents et accompagnants qui se rendront à Almere avant l’aurore se mettent en route à 5h30… 25’ plus tard ils sont devant le ''bike check in'' qui se fait devant le ''check out''… ouaih bah c’est tout, c’est comme ça, la logique néerlandaise hein… ^^ l’important étant de montrer patte blanche pour positionner son biclou dans le garage… et c’est évidemment sous les flashs de notre reporter sans frontière Jean-Pierre A. bardé de ses appareils photos que les 3 gladiateurs entrent dans l’arène…


5ème challenge : trouver son emplacement, dans ce parc énorme où son stockées toutes les machines de guerre des concurrents engagés sur le middle et le full distance. Puis rejoindre les tentes de transition, installer ses effets personnels, suspendre ses 2 sacs puis rejoindre ses proches… le compte à rebours a commencé…


Le soleil s’est levé, la pluie n’a pas encore cessée mais la météo est optimiste. D’abord le départ des élites engagés sur le full distance, puis les vagues successives des amateurs…


Voilà, il est 8h00, à nous, les Triatomic’s de relever le 6èmechallenge du week-end, et pas des moindre puisqu’il s’agit de:

                                          partir à la conquête de la finishline du Challenge Almere-Amsterdam 2017 – middle distance !


Le premier à se présenter dans les starts c’est Marco ! Le coup de feu de sa vague retentira à 8h20… Bonnet orange vissé sur la tête, comme les 300 autres triathlètes de sa catégorie d’âge, c’est tout sourire qu’il salue ses compagnons, avant la grande bagarre… Premiers coups de bras pour se positionner aux avant-postes… tiens donc ?!?! Un p’tit excès de confiance vite régulé, lol… Marco rétrograde de quelques mètres pour éviter le mode « essorage »… sage décision ! ^^ sous le regard de sa femme Katia, de ses partenaires d’entraînement et de leurs accompagnants, baoum !!!! Marco s’élance pour 1900m… Bien placé, bien en rythme, sa nautique, tant redoutée par notre représentant, se passe à merveille. Il pulvérise de plus de 10’ son meilleur temps en bassin de 25m et cela sans boire une seule tasse ! Véritable partie de plaisir pour notre grand gaillard, il s’extraie des flots sans jamais avoir perdu le sourire après 42’ de crawl. Chapeau Marco, voilà un beau temps de référence ! Désormais, il faut penser vélo, respirer vélo, manger vélo… et concentrer tous ces efforts sur cette seconde phase de course…


… mais avant d’entamer la partie cyclo, voyons voir la performance de Sébastien M. qui s’est élancé avec sa vague 10’ plus tard… 37’ pour 1900m c’est le temps officiel ! Les entrainements en eau libre à contre-courant le long du littoral Touquettois ont eu du bon ! Notre représentant s’est débrouillé comme un triathlète aguerri, sortant de l’eau dans le peloton de tête et grillant même la priorité à son pote Marco dans le parc à vélo… 1 sacré numéro qu’il vient de réaliser ! Vivement la suite !


En attendant, Karine G. est encore dans l’élément liquide… si la température de l’eau est idéale et la clarté des flots appréciable, ce n’est pas la forme des grands jours. La mise en route est un peu difficile, l’allure est souple mais peu soutenue. Et la gente féminine n’est pas très commode… quelques coups de ci, de là… Le réveil se fera au-delà des 1500m, insuffisant pour escompter descendre sous les 1’50/100m… Elle accoste en 37’ forcément un peu déçue mais bien décidé à faire un beau vélo…


Après la transition, les 3 Triatomic’s sont donc sur le parcours cyclo. Les supporters du jours iront grignoter et découvrir les alentours car les sportifs ne seront de nouveau visibles qu’au bout de 3h environ…


Et c’est sur cette partie que les 3 triathlètes aux hibiscus devront, chacun de leur côté relever le 7ème challenge : finir coûte que coûte pour abandonner de nouveau leurs destriers dans le parc avant de poursuivre l’épreuve cette fois les pieds dans leurs baskets.


Sébastien M. qui fait la course en tête essaiera de se mettre en aéro mais renoncera assez vite, son dos le faisant trop souffrir… Dommage car vu sa capacité de rouleur et la forme du moment, il pouvait espérer bien mieux qu’un 6h03 sur ce parcours… cela dit, avec 92Km500, il a quand même fait le job et réussi à minimiser les conséquences d’un manque de souplesse ^^ Bravo pour ce joli chrono, vu les conditions !


Marco, quant à lui, qui s’est octroyé une transition royale, enfourche son vélo quelques minutes après son compère mais imprime un rythme élevé. Heureux d’être là, la crevaison qu’il subit au 15ème kilomètre efface quelque peu son sourire… Si la réparation se fait sans difficulté et dans un temps raisonnable, son percuteur - lui - refuse de fonctionner. Karine G. qui surprend un hibiscus planté en plein champ s’arrête pour porter secours (aie aie aie… le DSQ leur pend au nez à tous les deux mais…)… Marco est là depuis 15’ et se bat avec son percuteur et sa cartouche. Pas le temps de tergiverser, Karine G. dégaine son percuteur, regonfle la chambre à air… Marco repart…


Karine G. remballe son matériel et en profite pour s’alimenter. C’est que de son côté, elle doit faire face depuis le kilomètre 2 à un incident mécanique qui ne lui permet aucune erreur de trajectoire : sa direction est tout simplement cassée… impossible de manœuvrer le vélo qui se bloque de manière anarchique. Du coup, c’est avec beaucoup de frustration qu’elle tente de rallier le paddock sans chute, à vitesse forcément réduite, sur un parcours pourtant taillé sur mesure pour ses qualités de rouleuse. Après de multiples frayeurs et plusieurs arrêts « hydratation / alimentation » elle regagnera le parc en 3h19, limitant un peu la casse… mais forcément déçue, n'ayant pu s'exprimer pleinement !


Entre temps, elle croisera de nouveau Marco sur le bord de la route annonçant une seconde crevaison, synonyme de fin de course pour celui qui, des 3 engagés sur le middle distance, était probablement le mieux préparé… Une désillusion difficile à digérer mais comme tout champion en devenir, passée la déception, Marco saura réagir positivement et finalement accepter ce nouveau coup du sort… Un comportement salué par tous. En effet, Marco qui fêtait ce jour-là son anniversaire n’aura certes pas passé la ligne, mais se verra offrir une part de son gâteau préféré dans le jacuzzi… maigre consolation ? Pas si sûre ! ^^ Alors, Joyeux anniversaire Marco mais saches que l’histoire se répète et qu’il n’est jamais bon de s’élancer sur une épreuve le jour de son anniversaire… en tout cas, lorsque l’on porte les couleurs du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle…


Pour les 2 représentants encore en course, place aux 21,1km et ses 3 tours de lacs. Un circuit pédestre vallonné mais roulant où les points de ravitaillement sont idéalement positionnés. L’ambiance est festive et bien que le ciel qui ne s’est jamais réellement dégagé déverse de temps à autres quelques gouttes de pluie, les supporters applaudissent et encouragent les coureurs. Hug !Hug ! Hug ! Seuhbastien ! Hug ! Hug ! Hug ! Karineuh… Un semi-marathon plutôt bien abordé par le représentant masculin encore en lisse, beaucoup moins bien par la représentante féminine. Malgré tout, les 2 Triatomic’s franchiront la finishline. Challenge relevé !


La médaille, le t-shirt de finisher, l’extraction de la zone de transition, le retour au bercail… place à la fête ! Barbecue et pool party pour fêter comme il se doit l’anniversaire de deux des nôtres (Alexandre T. né le 7/09 et Marco né le 9/09)… Pour l’occasion, Le Président et Pierrette seront là aussi… ils repartiront au terme de la soirée quand les locataires du cottage poursuivront la soirée avant de rejoindre leurs pénates pour une courte nuit bien méritée.


Le lendemain matin, direction Amsterdam pour une visite express de la ville. En ligne de mire le quartier rouge, ses vitrines, ses canaux, ses coffee shop. Un burger, quelques photos et le trajet retour… 3h cette fois, conforme aux prévisions, si l’on exclut les 45’ passées dans le centre-ville d’Amsterdam pour essayer de s’en échapper ! ^^


Lundi les affaires reprennent, c’était un bon week-end, qui laissera beaucoup de souvenirs aux uns et aux autres ! Un grand merci aux nombreux supporters qui sont venus soutenir les Triatomic’s et qui ont dû braver le froid et la pluie par intermittences !




Résultats :

* Sébastien MEYNCKENS : 6h03'04'' - Scratch : 724/1000 - M40  : 116/147
* Karine GRENON : 6h51'14" - Scratch : 941/1000 -  W35  : 24/24
* Marc CRETON
: DNF






3 septembre 2017 : Le forum des activités, ouvre la saison 2017-2018 pour le TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle !       voir les photos      voir la vidéo


L’évènement municipal organisé tous les 2 ans sous l’égide de l’OMS est devenu depuis 2 éditions, un rendez-vous incontournable pour les Triatomic’s qui, à travers leur stand, ont l’opportunité de présenter leur discipline de prédilection aux résidents potentiellement intéressés pour rejoindre le collectif à la nouvelle saison.


Du coup, sous l’impulsion du Président Jean-Pierre ACKET, les adhérents sont sollicités pour :

      * Préparer les 12m² réservés à l’association

      * Assurer la permanence lors du forum

      * Démonter le stand à l’issue de la journée


Et cette année, les adhérents ont répondu présents à l’appel ^^ !


Ainsi, les membres du bureau (Jean-Pierre A, Karine G et Christian L) ont décoré l’espace qui leur était réservé la veille. 2h de mise en place qui ont permis de :

      * présenter officiellement la banderole du club, qui sera aussi apposée dans l’enceinte de la piscine Jules Verne,

      * mettre en lumière les équipements, véritable identité visuelle de l’association, avec notamment les articles inclus dans le « Pack Triatomic’s »

      * communiquer sur les horaires des entraînements, les activités proposées et les différentes disciplines accessibles à tout adhérent


Le lendemain, c’est à 10h que le forum a ouvert ses portes.


Pour accueillir les sportifs en devenir pas moins de 8 Triatomic’s ont rempli leur rôle de VRP triathlétique avec en tête de file Jean-Pierre A. À ses côtés, Karine G, Carole L, Christian L, Ptit Lu’’ et Ptit Bout. Dans le courant de la journée Jocelyn B. assurera une permanence et reviendra même pour une deuxième salve en compagnie d’Estelle et d’Antoine. Enfin, en toute fin de journée, c’est Marc C. tout de bleu vêtu et sur son destrier, que le groupe a eu l’occasion de saluer.


De 10h à 17h30, c’est donc au rythme des années 80 avec Sabine Paturel, Jackie Quartz et Ottawan en concert, que les membres de l’association ont répondu avec le sourire aux questionnements du public.


A l’issue de la journée, quelques touches et peut être de nouvelles recrues qui rejoindront le collectif d’ici 2 semaines ! Croisons les doigts !







2 septembre 2017 : Commémoration de la libération de Montigny-en-Gohelle          voir les photos

Samedi, fut une  journée qui s'est soldée par une participation active des Triatomic's à la vie Municipale avec :

1) dans la matinée, les commémorations officielles liées à la libération de la ville le 2 septembre 1944. Le Président et la Secrétaire étaient présents devant le monument aux morts du Dahomey pour honorer la mémoire des Montignynois morts pour la liberté et la France. La page historique fut conclue autour d'un buffet en échangeant avec les élus.

2) en début d'après midi, la préparation du forum des activités...




EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
Parce que la vie associative des Triatomic's est trépidante, retrouvez ici toutes les actualités de la  saison en cours !

Ce site web est développé, tenu et mis à jour par les membres du bureau, sans autre partenariat que notre fournisseur d'accès.


ce site a été créé sur www.quomodo.com