Pour tout savoir de l'actualité des Triatomic's...
Diapositive3.JPG
black.jpg


14 janvier 2018 : 2 équipages pour prendre le relais sur le Cross Triathlon d'Avion    voir les photos      voir les vidéos:   Mathilde n°1   -   Mathilde n°2   -   Seb n°1   -   Seb n°2

2 équipages, pour 1 même format de course: le Cross triathlon Sprint d'Avion. Un Trio 100% féminin, un trio 100% masculin; chez les Triatomic's la parité est respectée. C'est aussi le cas dans  les coulisses avec 4 supporters (Alexandre, José, Ptit Lu'' et Ptit Bout) de choix présents aux abords du parcours.

Les Triatomic's se sont vus attribuer les dossards 202 et 203. Malgré un couac à l'entame de la compétition (les 2 équipes n'étant pas passées via les glissoires pour retirer le package), elles prendront le départ à l'heure.

L'équipe féminine partira vague 2 couloir 3. A la manœuvre Karine G. qui officiera en qualité de "nageuse". Le pendant masculin sera assuré par John qui s'élancera avec la vague 3, dans le couloir 1. Un sprint avec une distance réduite puisque l'épreuve nautique n'affiche que 400m. 5 nageurs par couloir mais une entente entre les compétiteurs qui permettra de ne pas passer dans la machine à laver, ni de batailler pendant plusieurs longueurs pour se placer. Une stratégie payante pour Karine G. qui signe son meilleur temps sur 400m avec 6'25. De quoi permettre à ses coéquipières de partir bien placées pour les épreuves suivantes. Pour John, un départ tonitruant qui laisse espérer un temps canon... Hélas un manque de fraicheur viendra annihiler tout espoir de passer sous les 6' à 100m de l'arrivée... Il finit au courage et accoste 6'' après les filles, limitant la casse et permettant à ses coéquipiers de se positionner dans la 13ème case cyclo...

Après une longue transition, les Triatomic's débarquent au parc de la glissoire. Mathilde et Seb, qui endosseront le rôle de cyclistes pour leurs équipes respectives passent au contrôle de leurs montures avant d'
entrer dans le parc à vélo. Alexandre s'improvise Bricolo du dimanche et se transforme en Mac Gyver le temps de l'homologation des VTT. Sébastien ainsi que d'autres concurrents dont les guidons sont dépourvus de "bouchon" doivent trouver 1 solution pour obtenir l'aval du corps arbitral. 1 canif et une branche vermoulue feront l'affaire... Tous les compétiteurs se verront accepté à l'entrée du parc ! Merci ALex !!!!

Vient alors le départ cyclo donné comme pour les CLM... Mathilde s'élance 6'' avant Sébastien... Adroite et en forme, malgré la sortie dans le mont Pévèle la veille, la néo-triatomic's ne cesse d'augmenter son avance sur notre représentant masculin qui reste sur la réserve. Convalescent , auprès sa chirurgie, il assure malgré tout une bonne allure et tente de passer les difficultés aussi rapidement que possible. Pour les 2 cyclistes, le terrain est difficile. A la fois givré et boueux, les singles sont difficiles à négocier et les inondations ont eu pour impact de réduire les portions roulantes au profit d'une 4ème boucle, synonyme de 4 montées de Terril. Courageux, appliqués et engagés, les 2 Triatomic's ne déméritent pas et jettent leurs dernières forces dans la bataille... après 15km de VTT, il est temps de passer le flambeau au 3ème relayeur...

Ainsi, Karine M. qui courra les 5kms de trail pour l'équipe féminine, s'élance dès lors que le VTT de Mathilde est posé dans le parc à vélo. Il fait froid, et la mise en route bien que pas évidente est bien abordée par notre représentante qui imprimera une allure de 5'30/km. Comme un lion en cage, Jocelyn, le dernier relayeur de l'équipe masculine, attend avec impatience le retour de Sébastien pour pouvoir s'élancer à la poursuite de sa partenaire d'entrainement. 2'30''... c'est l'écart entre les 2 derniers Triatomic's en lice. Jocelyn foule enfin le parcours boueux, glissant et accidenté de ce cross triathlon. Après 1 tour, il a déjà repris 1' sur Karine M. qui poursuit son effort, sans se démunir. A l'issue du 2ème tour, Karine M. possède encore une belle avance, mais les secondes fondent comme neige au soleil sous l'impulsion d'un Jocelyn déterminé à revenir aux avant postes. Karine entame son 3ème et dernier tour avec 300m d'avance. La jonction s'effectue à 1km de la ligne d'arrivée. Jocelyn, gentleman, tente d'emmener sa coéquipière, mais l'allure est trop soutenue... Les derniers hectomètres sont abordés avec autant d'envie chez l'un et chez l'autre... la ligne d'arrivée ayant toujours cet effet galvanisant. Jocelyn, qui a fait une belle remontée franchit l'arche avec 1' d'avance sur Karine M. qui a tout donné pour son équipe !

Bravo à tous pour vos belles performances sportives et votre état d'esprit. L'équipe féminine sera mise à l'honneur par l'organisation et recevra une coupe pour couronner cette première participation collective ! Un grand merci aux supporters, dont la présence est toujours aussi importante pour les sportifs engagés !


Résultats:


* Equipe Masculine : 1h21’27’’ -  Scratch : 43/61   -   cat. relais SEM : 3/3 

* Equipe Féminine : 1h22'26''  - Scratch : 46/61  - cat. relais SEF : 1/1





9 janvier 2018 : Initiation Zumba pour éliminer les calories des galettes de l'Epiphanie     voir les photos

La galette des rois et l'épiphanie, voilà l'occasion pour les Triatomic's de passer un bon moment ensemble... et pour que la fête soit complète, le coach leur avait réservé une petite surprise... en lieu et place d'une PPG standard faite d'échelles, de gammes athlétiques et de renforcement musculaire : musique maestro et place à la zumba ! Une initiation encadrée par Marie-France C., supporter depuis toujours du collectif !

Après 35' à se trémousser sur des rythmes latino, le cidre et la triple karmeliet ont rafraichi les athlètes qui ont dévoré les galettes... Ptit Lu'' et Carole ont été élues reines de la soirée... Clément et John ont été couronnés rois !

Bravo à tous les Triatomic's pour leur participation et leur état d'esprit ! Un énorme merci à Marie-France qui a assuré !





31 décembre 2017 : un ultime multi-enchainement pour clore l'année 2017 avec des Triatomic's motivés     voir les photos

Au programme, il y a avait une sortie vélo prévue... mais Sébastien M. a émis l'idée de profiter de l'aubaine pour faire de la reconnaissance de parcours pour les échéances à venir... Alors entre Avion et Liévin, c'est la seconde bourgade qui l'a emporté...  De fait, ce matin, c'est à 9h30 que 7 Triatomic's (6 sportifs, 1 président photographe) s'étaient donnés rendez-vous pour une session VTT suivie d'une course à pied typée Trail.

Casques sur la tête, tenue club sur le dos (reportage photo oblige), les 6 VTTistes ont parcouru 2 fois la boucle du Cross Triathlon de Liévin, guidés par Sébastien, le régional de l'étape et aussi le seul à avoir participé à l'épreuve 2017. Mathilde B. n'a jamais posé le pied par terre... Christian s'est bien débrouillé sur le parcours. Pour Karine G. et Ptit Lu'', les descentes ont posé quelques difficultés. Pour Ptit Bout en revanche, c'est les bosses que les cuisses n'ont pas bien appréciées... Jean-Pierre A. a évidemment immortalisé ces moments sur la pellicule !

Après ça, retour dans les voitures, bien sales mais contents de la sortie réussie. Aucun bobo à déplorer. Il est temps de partir à la découverte du parcours course à pied qui propose une jolie grimpette dans le terril. Les 6 adhérents du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle, partent en file indienne dans le premier single... le terrain est gras, les pieds se dérobent, l'allure est précautionneuse... c'est vraiment pas le moment de se croquer une cheville ! Une fois là haut, chacun reprend son souffle... il est temps de redescendre retrouver le président qui attend près de la ligne d'arrivée fictive...

2/3 photos de groupe (avé le président !!!), une glissade, des rires, des souvenirs... voilà comment finir l'année 2017 en beauté et vous souhaiter à vous tous qui nous suivez et nous encouragez un excellent réveillon et une belle entame 2018 !

A bientôt pour de nouvelles aventures associatives !





19 décembre 2017 : Une A.G.O. et la rétrospective de la saison écoulée                Voir les photos                voir la rétrospective 2016-2017

Moment important et essentiel de la vie associative: l'Assemblée Générale Ordinaire !

Ce soir encore les Triatomic's ont répondu présents à l'appel du président pour découvrir le bilan de la saison écoulée, l'avenir envisagé pour la structure qu'ils font vivre au quotidien et élire leurs représentants pour les 2 prochaines années... A cette occasion, ils ont pu découvrir en musique le récapitulatif des 365  jours de la saison précédente...




Une soirée qui s'est finie autour d'un petit apéritif en compagnie des élus venus en nombre pour assister à l'AGO (M. Bruno YARD, maire, M. Jean SALOME, Adjoint aux sports, Mme Danièle LAMBERT, adjointe à la vie associative et à l'état civil, M. Marcello DELLA FRANCA, adjoint à l'éducation, Enfance et jeunesse et Mme Cécile GOFFART, Présidente de l'Office Municipal des Sports).  


Merci à tous et rendez-vous en 2018 pour une saison qui promet de beaux résultats et de beaux projets tant individuels que collectifs !






17 décembre 2017 : Week-end Club - Jour 3 --> les Triatomic's ont les crocs ! Direction le Crocodile pour le repas de fin d'année !!!!    voir les photos

Après 3 jours d'activité, les Triatomic's et leurs proches se sont retrouvés autour d'une table, pour festoyer. Reçus au sein de l'établissement tenu par Marco, ils ont bénéficié d'un menu de fête ! Merci Marco pour l'organisation, la logistique et l'accueil de tes équipes !

Merci à tous de vous être disponibilisés pour partager ce moment !




17 décembre 2017 : Week-end Club - Jour 3 --> Les Triatomic's alignent les kilomètres sur la course de Noël des Moulins à Steenvoorde            voir les photos

Le week-end club touche à sa fin… ce soir ce sera le repas de fin d’année chez notre restaurateur Marco. Mais avant ça, et parce que justement notre patron d’enseigne n’a pas pu se libérer de ses obligations pour participer au Koézio de la veille, la décision d’une sortie sportive ce dimanche avait été prise… plusieurs options avaient été proposées et entre le Run&Bike de Villeneuve d’Ascq, une petite course en Belgique, c’est finalement les festivités de Steenvoorde qui l’ont emporté.


Dans la catégorie des volontaires disponibles pour accompagner Marco sur le semi au cœur de la Flandre profonde, on retrouve Karine G. et Mathilde qui profiteront du parcours pour réaliser la sortie longue de la semaine. Ptit Lu’’, plus motivée que jamais, est déterminée à augmenter le kilométrage en 2018 et s’alignera, seule, sur le 11,5km. A la logistique, comme toujours, Gepeto sera là, ainsi que Ptit Bout. Tous deux, malgré le froid, attendront le passage des tuniques hibiscus et féliciteront ces derniers pour l’effort consenti… Cette fois, l’épreuve devait certainement être plus difficile sur le bas-côté de la route que sur le circuit ! Bravo donc et merci à eux pour leur patience et leur courage !


Sur le parcours, l’ambiance est à la fête. Le concours de déguisement et les ravitos au vin chaud et bières flamandes donnent à la Course de Noël des moulins, une dimension très singulière, appréciée des Triatomic’s qui enchaînent les bosses et les vallons au fur et à mesure tout en se distrayant du spectacle offert par les autres participants.

Ptit lu’’, apprécie de gérer sa course, et fait un beau travail de sortie en Endurance fondamentale avec des zones cardio respectées à la lettre ! Bravo !


Marco aussi s’applique et garde un œil sur ses pulsations cardiaques. Réduire son allure est devenu pour lui un gage de bien-être et de footing de récup fort appréciable. Il ira même jusqu’à accepter une pression au ravitaillement…  ^^


Pour les 2 dernières filles en lice, même sensations. Beaucoup de plaisir à retrouver la distance. Mathilde se charge encore d’endosser le rôle de Lièvre. Karine G. n’a plus qu’à suivre et à se laisser porter jusqu’à la ligne d’arrivée… où Ptit Bout et Gepeto les attendent avec un grand sourire frigorifié !


Retour à la salle des fêtes qui s’est transformée en succursale du carnaval de Dunkerque. Ça chante, ça danse, ça se réchauffe ! Il est temps pour la délégation turquoise de quitter les lieux… dans quelques heures, ils retrouveront les autres membres du club autour d’un bon repas !  

 


Résultats:


Sur le 11.5km :

* Lucie SAVARY : 1h16’13’’ -  Scratch : 490/753   -   cat. F : 145/195  - Cat. SEF:  70/83

 

Sur le 21km :

* Marc CRETON : 1h49’04’’  -  Scratch : 247/753  -   cat. M : 216/558  - Cat. SEM: 82/222

* Mathilde BEHAGUE : 2h12’51’’  -  Scratch : 532/753  -   cat. F : 104/195  - Cat. Master 1F: 35/68

* Karine GRENON : 2h12’51’’  -  Scratch : 533/753   -   cat. F : 105/195  - Cat. Master 1F: 36/68





16 décembre 2017 : Week-end Club - Jour 2 --> La Koézio(n) pour leit motiv des Triatomic's                voir les photos
Samedi, les Triatomic's, après leur virée nocturne du côté de Saint-Omer, se sont retrouvés à Villeneuve d'Ascq de bon matin pour prendre part à la mission confiée par Koézio. Ils se sont glissés à cette occasion dans la peau d'agents secrets et ont tenté de scorer collectivement toute la matinée. Huit agents aspirant "007" en formation se sont donc répartis en 2 équipes et se sont affrontés, à distance, dans le centre d'entraînement.

Alex (spader59), Jonathan (Le Titan), Amélie (Amé) et Karine M. (K-ouine) composaient la 1ère équipe. Jocelyn (Joce), Lucie (Ptit Lu''), Sophie (Ptit Bout )et Karine G. (K) composaient la seconde.

Plongés dans la pénombre, ils se sont équipés et ont été briefés. Puis ils sont entrés dans la partie et, districts après districts, ont évolué à travers un labyrinthe truffé d'énigmes, ont badgé un nombre incalculable de balises dans différents univers plus ou moins accessibles en veillant à rester soudés et solidaires, ont sollicité leurs méninges et œuvré de concert pour répondre aux questionnaires de culture générale et maximiser leurs réflexes avant d'évoluer à plus de 10m du sol sur un parcours aérien. Les sujets souffrant de vertige ont bravé haut la main cette ultime épreuve et ont pu s'extraire de la zone heureux et contents avec leurs coéquipiers, tout aussi ravis de cette matinée.

L'heure de l'apéro approchant, c'est autour d'un verre que les 8 membres du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle ont débriefé de leurs circuits, des difficultés rencontrées et des diverses expériences vécues dans le camp d’entraînement des forces spéciales. Si le nombre de points, engendrés par les actions des apprentis agents secrets, diffère d'une équipe à l'autre, en revanche elles peuvent se satisfaire d'un excellent taux de cohésion, valeur inlassablement portée et défendue par le collectif TRIATOMIC'S !

Bravo aux deux équipes constituées qui valident un taux de cohésion de 97.9% et 99.1%... Koézio, un nouveau moyen de définir les équipes de triathlètes sur les épreuves de CLM??? Sans nul doute une piste à creuser !!!! :)

Décidément, ce week-end club est riche d'enseignements et de satisfaction tant individuelles que collectives ! 




15 décembre 2017 : Week-end Club - Jour 1  --> Les Triatomic's jouent les pères Noël sur l'Urban Trail de St Omer        voir les photos

Une fois n'est pas coutume, les Triatomic's zappent une séance de natation au profit d'une noble cause (la collecte de cadeaux pour les enfants défavorisés) en participant à l'Urban Trail de Saint-Omer ! Un jouet contre un dossard, voilà de quoi encourager un maximum d'athlètes d'associer leurs foulées à cet évènement...

... et c'est donc dès la sortie des bureaux,  présents et jouets sous le bras, que les 10 coureurs du club, rejoignent la localité de Saint-Omer. Alex et Karine M. partant d'Arras retrouveront leurs coéquipiers du côté de la tente de retrait des dossards. En provenance de Vimy, où était fixé le point de rendez-vous, 2 voitures feront route plein nord. Dans la Jeep, les gars du club : Sébastien, Marco, Jocelyn et John (que l'on n'arrête plus ^^). Dans la Clio, les féminines du collectif : Mathilde, Ptit Lu'', Ptit Bout et Karine G. Côté sportifs, la parité est parfaitement respectée! Jean-Pierre, qui assurera la prestation photo du côté du village "départ" viendra grossir les rangs  de la gente masculine et apportera pas moins de 2 énormes sacs remplis de jeux et de jouets. Ainsi, c'est 11 généreux adhérents du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle qui recevront gilet turquoise et bonnet de Père Noël en guise de souvenir et de remerciement, 1 aubaine, puisque la tenue est parfaitement raccord avec l'équipement des Triatomic's !

Une fois les cadeaux déposés, les gilets récupérés, il est temps d'aller s'hydrater et de se restaurer ! Le temps n'étant pas à la fête (le crachin se renforçant au  fil des minutes), le groupe décide d'attendre le départ de la vague 5, au chaud, et de marquer le coup au "Pénalty" ! Une 3ème mi-temps qui débute avant la rencontre du collectif avec la bourgade... idéal pour (é)chauffer à blanc les athlètes ^^ ! 45' plus tard, tout le monde quitte la douceur du bar-tabac pour rejoindre la ligne de départ sous la pluie qui n'a de cesse de tomber.

Les minutes qui précèdent la visite touristique de Saint-Omer sont dédiées aux photos de groupe. Sur le car Podium, le chauffeur de "salle" incite les participants à remuer, à danser et à chanter ... l'ambiance est festive et détendue, les Triatomic's se font plaisir et ça se voit! :) Puis le décompte... 5...4...3...2...1...C'est paaaarti !

Une ballade nocturne de 8kms au cœur du patrimoine de la ville de Saint-Omer attend nos représentants. Ce soir, et parce que la semaine fut difficile physiquement (avec une séance de PPG qui restera gravée dans les esprits et nourrira les légendes urbaines à l'avenir), ce sera footing en endurance fondamentale. Pas de chrono, pas d'objectif de performance, mais une furieuse envie de partager ce moment entre partenaires d'entraînement. De fait, comme le soulignera Jocelyn, ce n'est pas une vague, mais 1 tsunami de bonne humeur qui déferlera dans les rues pavées de la cité ! Et c'est tout naturellement et avec enthousiasme que ses coéquipiers lui offriront un T, un R, ... et toutes les autres lettres des TRIATOMIC'S lorsqu'il leur demandera... Mathilde, qui tient aussi la forme en cette froide et humide soirée, se chargera d'assurer la couverture photo de la sortie course à pied, faisant fi de la grêle et des giboulées. Le groupe, qui progressera à "douce" allure, voire (trop) "faible" allure pour certains dont la VMA atteint des sommets, découvrira au fil de ses pérégrinations, différents hauts lieux historiques de la ville hôte. Les Geôles de l'ancienne prison, l'auditorium où les cuivres résonneront, la bibliothèque génération 2.0, les jardins du musée, le couloir de l'école des beaux arts, le collège des jésuites, la cathédrale et sa mise en lumière, ou encore l'abbaye et ses abords envahis de flamands roses seront le théâtre de leur virée à la frontale. Une cinquantaine de minutes plus tard, c'est donc heureux, ensemble, unis et soudés que les 10 néo Urban Trailers retrouveront Gepeto, le président, fidèle au poste derrière l'objectif, autour d'un vin chaud et de toasts campagnards en guise de ravitaillement.

Une chouette épreuve, un bel évènement, une jolie cause et des Triatomic's qui brillent en ce mois de décembre par leur générosité ! Merci à eux ! ...et tout cela pour lancer les festivités d'un week-end "Club" qui s'annonce divertissant, sportif et plaisant ! ...Demain : la suite ! :)




9 décembre 2017 : en route pour la rando triathlon de Frévent en faveur du Téléthon        voir les photos


Après la soirée « Nager pour le Téléthon », les Triatomic’s ont décidé de remettre le couvert un peu plus à l’ouest en participant à la Rando Triathlon de Frévent dès le lendemain, évènement également organisé pour l’œuvre caritative 2017. Une opportunité de multi-enchaîner les 3 épreuves en les combinant à une jolie sortie vélo au préalable…


Pour Marco, Mathilde et Karine G. le rendez-vous est fixé à 9h15 sur Montigny-en-Gohelle. Ces trois-là iront donc à Frévent, à vélo, et profiteront du parcours pour récupérer au passage, à Arleux-en-Gohelle, John  qui a décidé de relever le défi.


D’un point de vue revêtement et sécurité routière, le petit peloton aux tuniques turquoises reste vigilant. Les routes, humides, n’inspirent pas grande confiance et l’allure reste souple. Le froid, mordant dans les zones d’ombre, se fait oublier sous les rayons du soleil qui réchauffent nos représentants. Tout se passe pour le mieux jusqu’à Maroeuil où une plaque de verglas dans un dévers surprend John, qui exécute un numéro digne des plus grands équilibristes. Le vélo danse sur la glace et John, en qualité de motard émérite gère au mieux cette perte d’adhérence. Ses 3 compagnons d’échappés, une fois leur frayeur passée, félicitent ce dernier d’avoir évité la chute qui lui était promise ! Philippe Candeloro et Bryan Joubert n’auraient pas fait mieux ! ^^ Bravo John !


La suite de la sortie se passe sans encombre, les routes commencent à sécher et à présent les 4 cyclistes filent direction Frévent. Au fil des kilomètres, John, qui redécouvre son vélo commence à donner quelques signes de fatigue. Le ravitaillement improvisé du côté d’Avesnes le Comte, lorsque qu’Alex et Karine M. en route pour la rando tri croisent les routards, remplume les sportifs… Sauf John qui, faute de réflexe, zappe son alimentation. S’en suit 20km en mode fringale pour John qui se décidera à manger 1 morceau à quelques hectomètres de l’objectif. Après 2h30 de route, Frévent est atteint. John, transit de froid est content d’avoir été au bout !


Sur place, le reste du groupe est déjà là. Alexandre, Karine M. Ptit Lu’’, Ptit Bout et Gepeto sont sur le parking et rejoignent les valeureux cyclistes. Seul José manque à l’appel…


Le site est quasi désert, le parc à vélo vide… étonnant… Les Triatomic’s installent malgré tout leur matériel (un peu angoissés à l’idée de laisser les vélos sans surveillance) puis se dirigent vers le complexe sportif… Le bassin de 25m possède 5 lignes d’eau. Il fait bon, il fait chaud et l’endroit fourmille d’athlètes et d’encadrants. Marco, Karine G., Mathilde et John profitent des quelques minutes de mise en place pour s’alimenter. Sandwich pour tous, de quoi refaire le plein d’énergie afin d’enchaîner  sur la rando triathlon.


Pour la nautique, ce sera 500m à parcourir. Les conditions de nage sont optimales car 2 athlètes se partageront une ligne d’eau.


Pour les athlètes du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle, les premiers à se mettre à l’eau sont John et Alex. John, passablement entamé par sa matinée passée sur le vélo, fait une nautique en demie teinte. Une aubaine pour Alex qui s’accroche dans les bulles et accoste à moins de 40’’ de son partenaire d’entraînement, sous la barre des 9’. Marco s’élance à son tour. Il nagera seul et passera sous la barre des 11’. Ensuite, c’est au tour des Montignynoises de se jeter à l’eau. Ptit Lu’’ et Karine M. qui ouvrent le bal pour les féminines du club, évolueront côte à côte. Ptit Lu’’ produit un bel effort. Celui-ci est couronné de succès avec un beau chrono de 10’32’’. Karine M. en termine à son tour et se place dans la même minute (légèrement au-delà des 11’) que Mathilde et Karine G. qui ont œuvré dans la ligne d’eau d’à côté.


Les 7 Triatomic’s qui ont tous nagés, sont d’ores et déjà prêts à en découdre sur la partie cyclo qui est annoncée avec une entame en faux plat montant et une descente sinueuse présentant une zone boueuse. Rien d’alarmant, rien qui vient contrecarrer la bonne humeur du groupe. La mise en place, un peu longue est mise à profit par certains de nos compétiteurs pour faire quelques tours de roues et se familiariser de nouveau avec leurs montures, restées au garage… Enfin, le start est donné. Dans l’ordre des temps nautique, les coureurs s’élancent aux Go/no Go de l’organisation pour 15km700.


Le parcours vélo affiche un bon dénivelé qui permet d’étendre le peloton. À l’avant, les garçons font la course. John se fait vite reprendre par Alex et Marco. Notre poisson pilote qui manque un peu de fraicheur terminera le parcours avec des jambes de bois… À l’arrière, les filles, un temps regroupées se scindent en 2 duo. Mathilde et Karine M. auront pour consigne de s’aider mutuellement. Une collaboration qui verra nos 2 rouleuses, véloces et un brin frappées (la descente ne fut qu’une formalité) fondre sur John et se rapprocher de Marco qui, pourtant, ne fait pas semblant… Le deuxième duo, composé de Karine G. et Ptit Lu’’ la jouera plus cool, sur un profil moins adapté à leur morphologie et un tantinet trop technique et jugé trop dangereux dans la portion verticale ^^. Pour ces deux-là, la durée de vie de leurs patins de frein a fondu comme neige au soleil !


C’est donc très logiquement qu’Alex pose son vélo en premier et s’élance pour les 3 tours de course à pied. Suivi de Marco, lui-même poursuivi par Mathilde et Karine M. La bosse fait mal, mais les Triatomic’s s’y attèlent avec technicité. Exercice de style pour Mathilde, qui imprime un rythme que Karine M. ne peut pas suivre et que Marco ne peut accrocher. Toutefois, Alex ne se laissera pas rejoindre… Il ne reste pratiquement qu’une boucle à nos 4 rouleurs quand John, Karine G. et Ptit Lu’’ arrivent enfin au parc et s’attaquent à leur tour au parcours running. Bosselé, celui-ci est exigeant mais apprécié ! Les sourires éclairent les visages, tout va pour le mieux. Finalement, les 7 sportifs franchiront la ligne d’arrivée contents d’avoir pris part à l’évènement.


Le pot de l’amitié et les remerciements des représentants communaux, une ceinture porte dossard 3 points en guise de cadeau : c’est une belle journée de sport qui se clos sous les flocons…



Résultats:


* par ordre d'arrivée:  Alexandre TIERS, Mathilde BEHAGUE, Marc CRETON, Karine MIELET, Jonathan GORNY, Lucie SAVRAY et Karine GRENON

* à la photo: Jean-Pierre ACKET et Sophie PERLEIN





8 décembre 2017 : Les Triatomic's se mobilisent pour le Téléthon            voir les photos

Vendredi soir, il ne fait pas bien chaud... et pourtant nombreux sont les Triatomic's qui ont répondu présents pour participer aux festivités communales organisées dans le cadre du Téléthon 2017.  Ce soir, pas d'entraînement donc, mais 1h de challenge au sein de la piscine Jules Verne. L'objectif ? Réaliser un maximum de longueurs en 60' chrono.

Pour reposer les jambes des athlètes, le pull est préconisé. L'exercice consistera à nager au train, dans la mesure du possible, et faire sa place dans la ligne d'eau. C'est que John et Alex envoient du lourd ce soir. Ils ont la forme et ne ménagent pas leur coéquipiers qui doivent rester vigilants et serrer lors de leurs dépassements, parfois virils... une bonne opportunité de s'habituer aux contacts et apprendre la nage en milieu hostile ^^.

Dans un style plus appliqué et moins "agressif" que nos 2 fusées, ont retrouvera Jocelyn, Ptit Lu", Mathilde, Amélie et les 2Karine. Séb, quant à lui, nage, plutôt vite, entre 2 pauses en fond de bassin. C'est que notre assureur s'assure (aaaah... cette déformation professionnelle hein! lol) du bien être de Carole et de Ptit Bout préposées au comptage des longueurs... :)

4 jeunes accompagnants (Clément le fils de Carole, Héloïse la fille de Mathilde et ses 2 copines: Thaïs et Lucie) se sont joints à l'effectif et ont œuvré à leurs côtés pour permettre au TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle de scorer à plus de 23km cumulés !

Évidemment tous les souvenirs de cette soirée de solidarité ont été immortalisés par l'appareil photo du Président Jean-Pierre !

Bravo à tous et merci pour votre engagement, à la planche ou à la baille :)  ! En attendant les résultats officiels et les diplômes associés, reprise des entraînements lundi ! :)




19

5 décembre 2017 : une PPG rebondie et bondissante pour les Triatomic's             voir les photos

La routine : le fléau de l'entraînement... alors pour éviter qu'elle ne s'installe, les Triatomic's redoublent de vigilance et élaborent des stratégies plus ou moins récréatives. Ce soir là, le programme prévoyait de cibler le travail de renforcement musculaire des membres inférieurs et de la sangle abdominale des adhérents... grand bien leur fasse !

De fait, pour contourner les interminables séries d'abdominaux ou de chaises romaines, place au dynamisme et aux bonds ! Séance Rebondissante donc, pour nos athlètes (non soumis à restrictions spécifiques) qui se sont vus proposer des rounds de corde et un circuit demandant impulsion et équilibre. Pour les autres, ce fut une séance rebondie avec travail de gainage et renforcement musculaire sur ballon de gymnastique. Une découverte pour tous plutôt bien appréciée.

La séance fut clôturée autour d'un petit apéritif salé et arrosé, histoire de fêter comme il se doit la 44ème année de Sébastien M.  Joyeux anniversaire ! ^^





3 décembre 2017 : la Barbe ! ... encore 1 podium ?  ... C'est MÉMORABLE !!!!    (Courses de la Sainte-Barbe  5 et 10kms [Hénin-Beaumont])                voir les photos

Dimanche 3 décembre : brrrr… l’hiver est là ! Le thermomètre peine à remonter et certains trottoirs portent encore les stigmates des dernières tombées neigeuses… bien que les températures flirtent avec le zéro absolu, les routes ne semblent ni givrées, ni dangereuses… ; en revanche le brouillard, lui, enveloppe tout le bassin minier. Et c’est dans cette atmosphère très particulière où le taux d’humidité avoisine les 100% que 5 Triatomic’s se sont donnés rendez-vous du côté d’Hénin-Beaumont pour prendre le départ des Courses de la Sainte Barbe.


L’impétueux Marco, engagé sur le 10km, a facilement convaincu John de tenter l’aventure… Ce dernier, qui, devrait nous honorer plus souvent de sa présence cette saison, a donc remis le pied à l’étrier sur cette épreuve, en se contentant du 5kms… pas folle la guêpe ! Les jours passant et l’échéance approchant, c’est Mathilde qui s’est manifestée en premier pour motiver le reste du groupe à accompagner nos 2 coureurs… Karine G. et Jocelyn ont accepté… pour ces 3 là, ce sera également le 5000…


Pas d’objectif de résultat prédéfini étant donné le programme de la semaine d’entrainement écoulée… Les 5 compétiteurs ne sont pas spécifiquement préparés et ont pour objectif commun de faire au mieux tout en mettant en application une stratégie de course pour voir où chacun se situe… un point étape de début de saison en quelque sorte !


Marco, qui a eu une semaine chargée au resto, courra au cardio pour ne pas se griller inutilement. Jocelyn assurera son rôle de chaperon en le canalisant sur les 4 premiers kilomètres avant de tenter un hold-up en fin de parcours sur sa distance.

Mathilde sera le lièvre (de luxe) de Karine G. Impossible de raisonner la nouvelle recrue qui refusera catégoriquement de faire sa propre course. Advienne que pourra…

Enfin, John, qui n’a pas pu réaliser son test VMA mercredi courra à la sensation… et  tentera d’accoster sous les 30’ de course.


Comme à chaque fois, place aux rituels d’avant course : dossard, t-shirt souvenir, photos avec la mascotte, p’tites « conneries » et éclats de rires, décidément les réveils frileux restent tout de même joyeux ! Déjà 10h00… le départ sera donné dans 30’, il est temps de sortir s’échauffer. La mise en jambe est difficile, surtout pour Karine et Mathilde qui ressentent les effets de la sortie vélo de la veille… Sérieux et appliqués c’est en commun que les 5 sportifs foulent les rues d’Hénin-Beaumont en quête de sensations. Quelques exercices plus tard, les Triatomic’s sont sous l’arche de départ avec les 200 autres (courageux) coureurs qui ont maintenu leur participation malgré les conditions météorologiques difficiles.


La course se déroule comme prévue ; chaque athlète s’efforçant de suivre les consignes.

Ainsi Marco et Jocelyn ouvriront le chemin au trio poursuivant, mené tambour battant par Mathilde qui contrôle les allures, calcule le nombre de concurrents à aller gratter ou à ne pas laisser se rapprocher, encourage ses partenaires oralement lorsqu’ils sont à proximité ou à grands renforts de signes bien à elle mais bien compris des autres lorsque les cordes vocales ne sont plus assez puissantes… Karine, qui a déjà participé à l’édition 2013  surveille son rythme cardiaque et découvre avec surprise le parcours… il a été modifié ! Fini le macadam, place aux chemins de traverse… 1 ou 2 single, de la boue, des flaques, 2/3 ornières, 2 p’tits coups de cul… mais rien de très méchant…toutefois ça ressemble à un trail… gentillet  certes mais quand même !!! Et effectivement ça avait été annoncé ainsi… Peu importe la surface de contact, Karine se surprend à apprécier cette balade un poil usante ^^ dans le sillage de Mathilde qui s’agite.  John lui, qui qualifiera l’épreuve « d’entrainement vivifiant et revigorant » (le fou ! lol) se sera fait surprendre par 2/3 passages glissants mais ne déplorera aucune chute. Il franchit la ligne sous les 30’, objectif atteint le concernant. Quelques secondes auparavant, c’est le duo féminin qui en finissait, contentes du devoir accompli et finalement d’un résultat satisfaisant compte tenu du contexte. Plus tôt encore, c’est Jocelyn qui en terminait, en nous gratifiant d’un sprint probablement lancé 1’’ trop tard… la loi du sport est parfois cruelle !


Et Marco dans tout cela ? Il est reparti pour un tour… mais c’était sans savoir que nos 2 fusées (Jocelyn et Mathilde) allaient rebrousser chemin pour venir le cueillir à 1500m de la ligne et lui apporter 1 second souffle… Bravo à ces deux-là pour leur esprit de camaraderie !


S’en suit l’affichage des résultats et la découverte de la fameuse cerise… celle que les Triatomic’s ne pensent jamais être en mesure de déguster et qu’ils découvrent souvent à posteriori… Cette fois il n’en sera rien… Les listing sont parcourus des yeux et les résultats tombent !

Les vétérans ont fait des étincelles ! Jocelyn est 4ème de sa catégorie à 1’’… tout comme Karine, qui se classe juste derrière Mathilde qui décroche la 3ème place … et l’occasion d’aller exhiber les couleurs du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle sur le podium !


Bravo aux seniors John et Marco qui ne déméritent pas, mais qui, il faut bien le reconnaitre concourent dans une catégorie bien moins accessible… 


Vivement la suite… avec d’autres épreuves, d’autres résultats, d’autres performances, d’autres podiums, d’autres satisfactions… et tout cela saupoudrer de bienveillance, de connivence et de bonne humeur !




Résultats:


Sur le 5 kms :

* Jocelyn BART : 23'15''  -  Scratch : 22/99   -   cat. M : 20/65  - Cat. V1M: 4/11

* Mathilde BEHAGUE : 28'45''  -  Scratch : 50/99  -   cat. F : 10/34  - Cat. V1F: 3/10

* Karine GRENON : 28'45''  -  Scratch : 51/99   -   cat. F : 11/34  - Cat. V1F: 4/10

* Jonathan GORNY : 29'26''  -  Scratch : 52/99   -   cat. M : 41/65  - Cat. SEM:  13/16

 

Sur le 10 kms :

* Marc CRETON : 47'00''  -  Scratch : 38/124   -   cat. M : 20/81  - Cat. SEM: 22/53

 




26 novembre 2017 : un anniversaire ça se fête !!! B&R de Wasquehal : 1ère bougie !     voir les photos

Ce matin, ça caille… sévère ! Le thermomètre est descendu sous les 0°C cette nuit et ne semble pas vouloir repasser côté positif ! Le pare-brise est givré, l’habitacle de la voiture similaire à une chambre froide… qu’à cela ne tienne, le rendez-vous est pris, alors froid ou pas, aujourd’hui c’est jour de compétition !


Il est 7h59 quand Ptit lu’’ et Ptit bout se présentent au domicile de Karine G. qui a préparé le VTT et qui, tout comme ses acolytes émergent fraîchement en ce dimanche matin. C’est avec bonnets vissés sur la tête, main gantées, et vestes chaudes sur le dos que Lucie, Sophie et Karine G. prennent la route, direction  le "grand" nord !


Nous sommes le 26 novembre et aujourd’hui est un grand jour pour notre binôme (Lucie S. alias Ptit Lu’’ et Sophie P. alias Ptit Bout) ! C’est l’anniversaire de leur première expérience d’activité multi-enchaînée à nos côtés… En 2016, elles avaient en effet participé au B&R de Wasquehal sous licence « TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle » et gagné leurs galons de Triatomic’s à l’issue de cette toute première compétition. Depuis cette date, une année s’est écoulée et nos triathlètes se sont aguerries au fur et à mesure de leurs engagements.


Le bilan ?


Pas moins de 13 épreuves disputées. Avec au menu des réjouissances, 1 Tower Run et 1 randonnée pédestre nocturne pour le fun, 2 R&B en période hivernale, 3 aquathlons pour s’échauffer, 4 triathlons (XS et S) dont 1 CLM par équipe en mode découverte pour concrétiser et 1 défi sur 10km relevé à l’issue d’une journée passée au Touquet…


De fait, cette épreuve est devenue, au fil de leur apprentissage, le point de repère… Normal, qu’elles veuillent de nouveau s’y confronter !


Bref, passons à la dite journée…Après 30’ de route, le convoi se gare à proximité de la salle Lavoisier. Les organisateurs sont heureux et leur accueil chaleureux. Brasero sur la chaussée pour se réchauffer, chaufferette dans les moufles pour les préposées aux inscriptions, bien qu’il fasse 2°C, le soleil est présent et l’humeur badine. Nos athlètes du jour courront sous le dossard n°26. Plus de 50 autres équipages prendront le départ de ce B&R. A peine le temps de se préparer, retour sur site, proche du canal, les filles partent faire la reconnaissance du circuit qui a été modifié cette année… Fini le passage un peu ardu dans la forêt, dorénavant il faudra courir plus loin et revenir sur l’autre berge… 3 tours à effectuer.


De retour après 20’ (waouh !!! elles ont crapahuté pendant la phase de réveil ! lol) et 4km, le débrief est mitigé… La berge nord est difficilement praticable, avec beaucoup de terre et de zones glissantes. Les appuis sont mis à rude épreuve. Les arbitres attireront l’attention des coureurs sur cette difficulté. 2ème élément, la berge nord est un long faux plat montant avec 4 ponts et autant de bosses à escalader qu’il va falloir gérer. Le retour semble plus cool et moins attrister nos 2 sportives. Néanmoins elles ont à cœur de bien faire alors… elles ne se formalisent pas plus que ça.


Derniers échanges, derniers réglages, le brieffing, et c’est parti !


Ptit Bout s’élance à 10h00 tapante avec les autres concurrents. Elle assure et se positionne aux avant-postes. Il ne doit pas y avoir beaucoup de féminines qui précède notre fusée ! ^^ Mais voilà, les organisateurs ont placé les vélos au large, à plus de 800m des coureurs… Ptit Bout, exténuée, retrouve Ptit Lu’’ avec la satisfaction du travail effectué… le premier relais est lancé, et pendant un peu plus d’une heure, notre binôme s’échangera à intervalles réguliers le VTT pour produire du très beau B&R avec passage à la selle et des montées/descentes rapides et maîtrisées ! Bravo pour ce bel exemple de mise en œuvre ! Côté rythme, les 4 premiers kilomètres sont courus sur une base de 4’14/km… Trop rapide… Ptit Lu’’ accuse le coup sur la deuxième boucle. Ça se dégrade oui, mais l’allure est  toujours excellente et l’attitude irréprochable. Passé le coup de mou (7ème kilomètre environ), le duo se remobilise et imprime le juste rythme pour accoster avec une moyenne de 5’15/km au terme des 12kms de course dans des conditions délicates et surtout sans préparation spécifique ! Elles améliorent leur temps référence de plus de 5’… soit 1km de gagné par rapport à l’année passée : la cerise sur le gâteau… d’anniversaire ! :)


Une fois la ligne franchie, les athlètes ont ôté leurs habits de lumière et sont rentrées se reposer, sans oublier de passer sur le marché de Noël de Montigny-en-Gohelle pour venir saluer leur président, Jean-Pierre A., qui assurait ce jour-là une permanence au chalet de l’OMS en faveur du Téléthon…




Résultats :

* Lucie SAVARY / Sophie PERLEIN : 1h05'33''  -  Scratch :49/51   -   F : 10/11  - Cat. SEF: 7/7





19 novembre 2017 : Mathilde revêt la tenue des Triatomic's aux Prés du hem (Armentières) pour prendre part au R&B avec nos 3 mousquetaires!     voir les photos
 

Si il y en a un qui finit l’année 2017 tambour battant, c’est bien Marco ! Il anime à lui tout seul l’activité automnale des Triatomic’s… Au menu de ses week-end : run and bike et course à pied, en alternance… il y a 10 jours c’était course à pied ; logiquement ce week-end ce sera donc Run and Bike !


Armentières, les Prés du Hem ?...Marco, il aime… son enthousiasme est si communicatif que les Triatomic’s se battent pour participer à l’épreuve à ses côtés.


Karine G. qui devait initialement être le binôme de notre énergumène du 4ème trimestre ^^, cède volontiers sa place à Sébastien et se joindra au groupe, mais en restant derrière l’objectif… La condition physique est un peu juste au retour des vacances. Elle aura de fait, l’occasion d’observer la nouvelle arrivée dans l’effectif : Mathilde, qui sera associée, pour l’occasion, à Jocelyn.


Deux équipes seront donc au départ de ces 12kms d’un parcours roulant mais piégeux par endroit avec des zones diversifiées : sable, herbe, chemin forestier, bitume, nos athlètes ne seront pas épargnés.


Côté supporter, préposé à la photo, on comptera bien sûr le Président Jean-Pierre ! Mais ce n’est pas tout ! A la surprise générale, Carole et Clément seront aussi de la partie. Les Hibiscus sont nombreux en ce dimanche matin, malgré la fraîcheur. C’est que nos 8 représentants réchauffent l’ambiance à coups d’éclats de rire et de billevesées.


Modalités administratives finalisées, dossards en poche, il est temps pour les 2 binômes de préparer les montures et de (ré)chauffer les organismes. Footing, découverte des premiers hectomètres du parcours qu’il faudra boucler à trois reprises et l’heure du départ approche. 80 équipages se sont donnés rendez-vous et parmi les couples engagés, il y a du beau monde… Le run&bike promet d’être rapide ! Le brieffing terminé, les « VTTistes » rejoignent le sas de départ situé à 300m de la ligne de départ où se massent leurs coéquipiers respectifs qui entameront la compétition dans la peau du coureur. Côté Triatomic’s, Jocelyn et Marco sont à pied, Mathilde et Sébastien attendent avec les vélos. Ultimes conseils, le bang, la horde de coureurs qui fond sur les VTTistes, puis les cris, les bras qui se lèvent, les trajectoires qui ondulent, c’est la pagaille des R&B… Bien positionnés et visibles, les 2 équipes turquoises se retrouvent facilement. Cette fois la course est lancée…


La plus prompte à s’extraire du paquet, c’est Mathilde, suivie de près par Sébastien. Marc et Jocelyn tentent de se frayer 1 chemin au milieu des 156 autres athlètes et la mission n’est pas aisée, surtout que 100m plus loin se présente la zone sableuse… toutefois, pour Marc et Jocelyn, qui ont participé au R&B du Touquet au début du mois, ce passage est une formalité… mais le rythme ralentit et le groupe de sportif s’étire. Nos 4 valeureux, qui se sont retrouvés aux abords du plan d’eau se font un peu enfermer… désormais il faut faire sa trace et travailler en bonne cohésion pour remonter les places.


… et ils s’y emploient avec application. Les sourires sont de la partie et pour le plus grand bonheur des photographes, qui iront se positionner un peu partout sur le circuit, les Triatomic’s réaliseront la globalité de la course à proximité des uns des autres. Notre féminine, bien encadrée par « ses » 3 mousquetaires assume pleinement son rôle et les 2 équipes progressent à plus de 13km/h de moyenne. Les transmissions et les transitions sont à améliorer, mais globalement ils s’en sortent comme des chefs ! Il est d’ailleurs plaisant pour les accompagnateurs de les voir évoluer de la sorte. N’oublions pas de mentionner le problème mécanique (saut de chaine) rencontré par Marco, notre poissard de service… Une faille tout de suite exploitée par le binôme Mathilde/Jocelyn qui prend quelques longueurs d’avance. S'en suivra, jusqu’à la ligne d’arrivée, une course haletante entre nos 2 équipages bien décidés à défendre leurs places respectives… Marco et Sébastien auront finalement gain de cause et franchiront la ligne avec 6’’ d’avance sur leurs partenaires d’entraînement… ^^  

 

Bravo à tous les 4 pour ces 53’ de run and bike ! Un chouette spectacle et de belles perspectives ! Bonne récup à tous et … la prochaine fois vous siroterez votre queue de charrue à proximité du podium… Ça évitera de rater la mise à l’honneur de notre équipe mixte qui décroche la médaille de bronze de l’épreuve dans sa catégorie d’âge ! ^^



Résultats :

*
Marc CRETON / Sébastien MEYNCKENS : 53'10"  -  Scratch :45/65   -   cat. Homme : 19/20
* Mathilde BEHAGUE / Jocelyn BART : 53'16"   -  Scratch : 46/65  -  cat. Master Mixte : 3/9
     


  


11 novembre 2017 : Marco se rappelle à notre bon souvenir du côté de ploegtsteert ...     voir les photos


La Course du Souvenir est non seulement le rassemblement de nombreux joggeurs, une évocation du jour de l'Armistice, mais elle est également la référence pédestre pour Marco… un rendez-vous incontournable de novembre, un rituel, un objectif.


Sur la place de Ploegsteert, Marco, comme chaque année depuis qu’il a enfilé sa première paire de running, est là, avec son frère Guillaume, parmi les 5000 participants de cette édition 2017. Parcours vallonné au milieu des Flandres, il parcourra  campagnes, chemins forestiers... en longeant le Mémorial et toutes ces stèles fièrement dressées et perpétuera ainsi, au rythme de ses foulées, le souvenir de tous ces hommes qui ont donné leurs vies pour défendre la liberté !


Préparé comme jamais, paré de ses belles couleurs, c’est la fleur au fusil et le couteau entre les dents qu’il s’élance au son du starter. Guillaume part devant en éclaireur, Marco court à la sensation. C’est qu’il commence à bien se connaître et qu’il ne souhaite pas se polluer avec ses constantes cardiaques ou ses allures de course. Il est bien, il profite. Avec 2-3 gels dans la poche, il gère son ravitaillement et c’est plutôt une bonne chose car les stands ont été dévalisés par les coureurs du 8kms… Pas de quoi s’hydrater ni s’alimenter, Guillaume fulmine. Marco est autonome et les kilomètres défilent sans anicroches. Aucune douleur, aucun souci annexe, les 15 premiers kilomètres sont avalés en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire et le Triatomic’s commence à reprendre les coureurs partis trop fort, trop vite… C’est à ce moment que le cadet fait la jonction avec son ainé, en galère sur le bord de la route faute de ravitaillement. Les 2 frangins décident de finir le parcours côte à côte et notre athlète s’offre même le luxe d’accélérer sur les 2 derniers kilomètres, histoire de mettre à profit tout le travail accompli depuis 1 année de préparation triathlétique !


Bravo pour cette jolie performance Marco ! Le Sub des 1h40 n’est plus très loin et sur un parcours plus roulant, prenons le risque de miser sur un temps inférieur ! ^^



Résultats :

*
Marc CRETON : 1h42'05"  -  Scratch :588/1768   -   cat. SEH : 248/537






4 novembre 2017 : Bike & Run de LE TOUQUET          voir les photos      (Merci au site du Touquet Bike and Run)
 
Samedi, 2 Triatomic's sont allés s'amuser sur la plage et dans les dunes du Touquet.

L'un (Marco CRETON) retrouvait son terrain de jeu de l'été, et l'autre (Jocelyn BART) découvrait les charmes sportifs de la côte d'Opale en période automnale.
Épreuve particulièrement difficile dans le sable et avec des conditions de saison.
Nos athlètes pour une première collaboration en B&R n'ont pas démérités.

Bravo à eux pour leur performance, pour leur état d'esprit et pour leur cohésion.


Résultats :

* Marc CRETON / Jocelyn BART : 1h28'30''
        Scratch : 212/276 - M : 147/185 - SE : 88/107




Octobre 2017 : l'actu du président !       voir les photos du RdV 3          voir les photos de l'inauguration     

Le président ne cesse, cet automne, d'arpenter les rues, d'occuper les salles et de multiplier les rencontres  au détour des évènements protocolaires de la vie municipale de Montigny-en-Gohelle.

C'est ainsi que Jean-pierre ACKET a du jongler entre :

-  une participation active lors du rendez-vous n°3 de "l'enfance, la jeunesse, les loisirs" organisé par la Direction Jeunesse et Sports le 6 octobre

- l'inauguration en grande pompe (mais sans crampon) du tout nouveau stabilisé synthétique "Jacques Capillon" avec discours, banderole, visite des installations, p'tits fours, le tout  sous l’œil d'artiste d'un graffeur qui en a profité pour peindre une fresque dédiée à l'activité footballistique sur les murs du club house

- le conseil d'administration de l'OMS où celui-ci a été élu, à l'unanimité "secrétaire". Félicitations Président pour cette élection  au sein de l'Office Municipal des Sports ! Les Triatomic's te souhaitent toute la réussite pour cette nouvelle mission qui t'est confiée !






8,9 et 10 septembre 2017 :  un challenge pour 3 Triatomic’s sur les terres hollandaises        voir les photos


Un long week-end de ‘’challenges’’ pour la délégation du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle qui a fait le déplacement aux Pays-Bas, pour participer à l’épreuve « Challenge Almere-Amsterdam – Middle distance », comprendre half-Ironman… ou L… !


1er challenge ? Il ne s’est pas fait attendre… Tout a effectivement commencé la veille de la compétition,soit vendredi 8 septembre, pour rejoindre Almere et réussir, finalement, après plus de 6h de route (lorsque le GPS en annonce 2H30) sous des trombes d’eau, à récupérer 2 dossards sur 3… Coutume oblige, si pour Karine G. et Sébastien M. tout se passe normalement, pour Marc C. c’est plus compliqué…  « You are not registered »… Bien que Marco ne soit pas bilingue, ces 4 mots là, il les a parfaitement compris… Décidément la poisse ne le lâche pas… branle-bas de combat ! Tous à l’abordage du point info et bureau de doléances. On baragouine, en franco-anglo-néerlandais pour finalement s’apercevoir que notre Marco a inversé son ‘’first name’’ et son ‘’name’’… Du coup, c’est l’un des rares, voir le seul, hormis les élites à récupérer un dossard non pas avec son prénom inscrit dessus comme le commun des mortels, mais avec son nom de famille encadré par deux drapeaux français… Si ça ça n’impressionne pas la concurrence !!! ^^ Bien évidemment, avec le retard engendré par les bouchons du côté d’Anvers, les 3 protagonistes ont non seulement loupé le brieffing en Anglais, mais aussi celui en Allemand… De toute manière vu leur niveau de compréhension dans l’une ou l’autre des langues, ils se seraient contentés de regarder les schémas, qui étaient repris dans le ‘’guide du triathlète’’ qu’ils avaient consciencieusement imprimé… ^^


Du coup, après un tour rapide pour découvrir le parc à vélo, le plan d’eau et le village départ, les 8 voyageurs (Charlotte M. Valérie M. Katia C. Ptit Lu’’ et Ptit Bout les accompagnatrices) décident de quitter la zone afin de prendre possession de leurs quartiers du côté d’Ermelo, où un cottage de 10 personnes avec Jaccuzzi les attend !


2ème challenge : trouver sur cette route, sans numéro, l’entrée du complexe… l’adresse n’est pas claire et Sébastien tourne et tourne dans la ruelle, plein phare… à la croisée des chemins, et avec pour indice la photo de la façade, le véhicule conduit par Katia C. fini par se garer devant ‘’le camping’’ haut de gamme…


3ème challenge : survivre à la puanteur et au bordel de la cabane des propriétaires du cottage… Une véritable cabane de trappeur souillée du sol au plafond, dégageant une odeur pestilentielle de chien mouillé au milieu des effluves de transpiration et de pied. Dans le rôle des guerriers sans peur et sans reproche, Sébastien M. et Karine G. qui ressortiront de là passablement retournés mais avec les clés !


Après une longue explication pour comprendre que seule une voiture peut se garer devant la maison, tout le petit monde s’installe. La maison louée pour 10, ne dispose en réalité que de 3 chambres… les 2 autres sont situées à l’étage du pigeonnier qui fait office de spa et de cuisine d’été… Pendant que Katia C. démonte, avec l’aide de Ptit Bout, la box en tentant  de s’improviser ''agent télécom'' pour faire fonctionner la télé et le wifi, les 3 compétiteurs du lendemain préparent méticuleusement leurs sacs de transition et leurs vélos respectifs. S’en suit le repas commun autour d’un plat de pâtes et de blanc de dinde. Il est déjà 22H00 et pour certain la fatigue commence à se faire sentir. Karine G. et Marc C. n’attendront pas l’arrivée des 2 derniers locataires Karine M. et Alexandre T. qui ont rejoint le groupe après leur journée de travail.


4ème challenge : samedi matin, jour de compétition… être capable de se réveiller à 4h… de bonne humeur ! Ça se passe plutôt bien et le p’tit dej est partagé dans la convivialité. A 4h55, un SMS annonce l’arrivée de notre Président et de son épouse sur place, pour une journée de shooting photo ! Les 6 adhérents et accompagnants qui se rendront à Almere avant l’aurore se mettent en route à 5h30… 25’ plus tard ils sont devant le ''bike check in'' qui se fait devant le ''check out''… ouaih bah c’est tout, c’est comme ça, la logique néerlandaise hein… ^^ l’important étant de montrer patte blanche pour positionner son biclou dans le garage… et c’est évidemment sous les flashs de notre reporter sans frontière Jean-Pierre A. bardé de ses appareils photos que les 3 gladiateurs entrent dans l’arène…


5ème challenge : trouver son emplacement, dans ce parc énorme où son stockées toutes les machines de guerre des concurrents engagés sur le middle et le full distance. Puis rejoindre les tentes de transition, installer ses effets personnels, suspendre ses 2 sacs puis rejoindre ses proches… le compte à rebours a commencé…


Le soleil s’est levé, la pluie n’a pas encore cessée mais la météo est optimiste. D’abord le départ des élites engagés sur le full distance, puis les vagues successives des amateurs…


Voilà, il est 8h00, à nous, les Triatomic’s de relever le 6èmechallenge du week-end, et pas des moindre puisqu’il s’agit de:

                                          partir à la conquête de la finishline du Challenge Almere-Amsterdam 2017 – middle distance !


Le premier à se présenter dans les starts c’est Marco ! Le coup de feu de sa vague retentira à 8h20… Bonnet orange vissé sur la tête, comme les 300 autres triathlètes de sa catégorie d’âge, c’est tout sourire qu’il salue ses compagnons, avant la grande bagarre… Premiers coups de bras pour se positionner aux avant-postes… tiens donc ?!?! Un p’tit excès de confiance vite régulé, lol… Marco rétrograde de quelques mètres pour éviter le mode « essorage »… sage décision ! ^^ sous le regard de sa femme Katia, de ses partenaires d’entraînement et de leurs accompagnants, baoum !!!! Marco s’élance pour 1900m… Bien placé, bien en rythme, sa nautique, tant redoutée par notre représentant, se passe à merveille. Il pulvérise de plus de 10’ son meilleur temps en bassin de 25m et cela sans boire une seule tasse ! Véritable partie de plaisir pour notre grand gaillard, il s’extraie des flots sans jamais avoir perdu le sourire après 42’ de crawl. Chapeau Marco, voilà un beau temps de référence ! Désormais, il faut penser vélo, respirer vélo, manger vélo… et concentrer tous ces efforts sur cette seconde phase de course…


… mais avant d’entamer la partie cyclo, voyons voir la performance de Sébastien M. qui s’est élancé avec sa vague 10’ plus tard… 37’ pour 1900m c’est le temps officiel ! Les entrainements en eau libre à contre-courant le long du littoral Touquettois ont eu du bon ! Notre représentant s’est débrouillé comme un triathlète aguerri, sortant de l’eau dans le peloton de tête et grillant même la priorité à son pote Marco dans le parc à vélo… 1 sacré numéro qu’il vient de réaliser ! Vivement la suite !


En attendant, Karine G. est encore dans l’élément liquide… si la température de l’eau est idéale et la clarté des flots appréciable, ce n’est pas la forme des grands jours. La mise en route est un peu difficile, l’allure est souple mais peu soutenue. Et la gente féminine n’est pas très commode… quelques coups de ci, de là… Le réveil se fera au-delà des 1500m, insuffisant pour escompter descendre sous les 1’50/100m… Elle accoste en 37’ forcément un peu déçue mais bien décidé à faire un beau vélo…


Après la transition, les 3 Triatomic’s sont donc sur le parcours cyclo. Les supporters du jours iront grignoter et découvrir les alentours car les sportifs ne seront de nouveau visibles qu’au bout de 3h environ…


Et c’est sur cette partie que les 3 triathlètes aux hibiscus devront, chacun de leur côté relever le 7ème challenge : finir coûte que coûte pour abandonner de nouveau leurs destriers dans le parc avant de poursuivre l’épreuve cette fois les pieds dans leurs baskets.


Sébastien M. qui fait la course en tête essaiera de se mettre en aéro mais renoncera assez vite, son dos le faisant trop souffrir… Dommage car vu sa capacité de rouleur et la forme du moment, il pouvait espérer bien mieux qu’un 6h03 sur ce parcours… cela dit, avec 92Km500, il a quand même fait le job et réussi à minimiser les conséquences d’un manque de souplesse ^^ Bravo pour ce joli chrono, vu les conditions !


Marco, quant à lui, qui s’est octroyé une transition royale, enfourche son vélo quelques minutes après son compère mais imprime un rythme élevé. Heureux d’être là, la crevaison qu’il subit au 15ème kilomètre efface quelque peu son sourire… Si la réparation se fait sans difficulté et dans un temps raisonnable, son percuteur - lui - refuse de fonctionner. Karine G. qui surprend un hibiscus planté en plein champ s’arrête pour porter secours (aie aie aie… le DSQ leur pend au nez à tous les deux mais…)… Marco est là depuis 15’ et se bat avec son percuteur et sa cartouche. Pas le temps de tergiverser, Karine G. dégaine son percuteur, regonfle la chambre à air… Marco repart…


Karine G. remballe son matériel et en profite pour s’alimenter. C’est que de son côté, elle doit faire face depuis le kilomètre 2 à un incident mécanique qui ne lui permet aucune erreur de trajectoire : sa direction est tout simplement cassée… impossible de manœuvrer le vélo qui se bloque de manière anarchique. Du coup, c’est avec beaucoup de frustration qu’elle tente de rallier le paddock sans chute, à vitesse forcément réduite, sur un parcours pourtant taillé sur mesure pour ses qualités de rouleuse. Après de multiples frayeurs et plusieurs arrêts « hydratation / alimentation » elle regagnera le parc en 3h19, limitant un peu la casse… mais forcément déçue, n'ayant pu s'exprimer pleinement !


Entre temps, elle croisera de nouveau Marco sur le bord de la route annonçant une seconde crevaison, synonyme de fin de course pour celui qui, des 3 engagés sur le middle distance, était probablement le mieux préparé… Une désillusion difficile à digérer mais comme tout champion en devenir, passée la déception, Marco saura réagir positivement et finalement accepter ce nouveau coup du sort… Un comportement salué par tous. En effet, Marco qui fêtait ce jour-là son anniversaire n’aura certes pas passé la ligne, mais se verra offrir une part de son gâteau préféré dans le jacuzzi… maigre consolation ? Pas si sûre ! ^^ Alors, Joyeux anniversaire Marco mais saches que l’histoire se répète et qu’il n’est jamais bon de s’élancer sur une épreuve le jour de son anniversaire… en tout cas, lorsque l’on porte les couleurs du TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle…


Pour les 2 représentants encore en course, place aux 21,1km et ses 3 tours de lacs. Un circuit pédestre vallonné mais roulant où les points de ravitaillement sont idéalement positionnés. L’ambiance est festive et bien que le ciel qui ne s’est jamais réellement dégagé déverse de temps à autres quelques gouttes de pluie, les supporters applaudissent et encouragent les coureurs. Hug !Hug ! Hug ! Seuhbastien ! Hug ! Hug ! Hug ! Karineuh… Un semi-marathon plutôt bien abordé par le représentant masculin encore en lisse, beaucoup moins bien par la représentante féminine. Malgré tout, les 2 Triatomic’s franchiront la finishline. Challenge relevé !


La médaille, le t-shirt de finisher, l’extraction de la zone de transition, le retour au bercail… place à la fête ! Barbecue et pool party pour fêter comme il se doit l’anniversaire de deux des nôtres (Alexandre T. né le 7/09 et Marco né le 9/09)… Pour l’occasion, Le Président et Pierrette seront là aussi… ils repartiront au terme de la soirée quand les locataires du cottage poursuivront la soirée avant de rejoindre leurs pénates pour une courte nuit bien méritée.


Le lendemain matin, direction Amsterdam pour une visite express de la ville. En ligne de mire le quartier rouge, ses vitrines, ses canaux, ses coffee shop. Un burger, quelques photos et le trajet retour… 3h cette fois, conforme aux prévisions, si l’on exclut les 45’ passées dans le centre-ville d’Amsterdam pour essayer de s’en échapper ! ^^


Lundi les affaires reprennent, c’était un bon week-end, qui laissera beaucoup de souvenirs aux uns et aux autres ! Un grand merci aux nombreux supporters qui sont venus soutenir les Triatomic’s et qui ont dû braver le froid et la pluie par intermittences !




Résultats :

* Sébastien MEYNCKENS : 6h03'04'' - Scratch : 724/1000 - M40  : 116/147
* Karine GRENON : 6h51'14" - Scratch : 941/1000 -  W35  : 24/24
* Marc CRETON
: DNF






3 septembre 2017 : Le forum des activités, ouvre la saison 2017-2018 pour le TRIATHLON CLUB Montigny-en-Gohelle !       voir les photos      voir la vidéo


L’évènement municipal organisé tous les 2 ans sous l’égide de l’OMS est devenu depuis 2 éditions, un rendez-vous incontournable pour les Triatomic’s qui, à travers leur stand, ont l’opportunité de présenter leur discipline de prédilection aux résidents potentiellement intéressés pour rejoindre le collectif à la nouvelle saison.


Du coup, sous l’impulsion du Président Jean-Pierre ACKET, les adhérents sont sollicités pour :

      * Préparer les 12m² réservés à l’association

      * Assurer la permanence lors du forum

      * Démonter le stand à l’issue de la journée


Et cette année, les adhérents ont répondu présents à l’appel ^^ !


Ainsi, les membres du bureau (Jean-Pierre A, Karine G et Christian L) ont décoré l’espace qui leur était réservé la veille. 2h de mise en place qui ont permis de :

      * présenter officiellement la banderole du club, qui sera aussi apposée dans l’enceinte de la piscine Jules Verne,

      * mettre en lumière les équipements, véritable identité visuelle de l’association, avec notamment les articles inclus dans le « Pack Triatomic’s »

      * communiquer sur les horaires des entraînements, les activités proposées et les différentes disciplines accessibles à tout adhérent


Le lendemain, c’est à 10h que le forum a ouvert ses portes.


Pour accueillir les sportifs en devenir pas moins de 8 Triatomic’s ont rempli leur rôle de VRP triathlétique avec en tête de file Jean-Pierre A. À ses côtés, Karine G, Carole L, Christian L, Ptit Lu’’ et Ptit Bout. Dans le courant de la journée Jocelyn B. assurera une permanence et reviendra même pour une deuxième salve en compagnie d’Estelle et d’Antoine. Enfin, en toute fin de journée, c’est Marc C. tout de bleu vêtu et sur son destrier, que le groupe a eu l’occasion de saluer.


De 10h à 17h30, c’est donc au rythme des années 80 avec Sabine Paturel, Jackie Quartz et Ottawan en concert, que les membres de l’association ont répondu avec le sourire aux questionnements du public.


A l’issue de la journée, quelques touches et peut être de nouvelles recrues qui rejoindront le collectif d’ici 2 semaines ! Croisons les doigts !







2 septembre 2017 : Commémoration de la libération de Montigny-en-Gohelle          voir les photos

Samedi, fut une  journée qui s'est soldée par une participation active des Triatomic's à la vie Municipale avec :

1) dans la matinée, les commémorations officielles liées à la libération de la ville le 2 septembre 1944. Le Président et la Secrétaire étaient présents devant le monument aux morts du Dahomey pour honorer la mémoire des Montignynois morts pour la liberté et la France. La page historique fut conclue autour d'un buffet en échangeant avec les élus.

2) en début d'après midi, la préparation du forum des activités...




EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
Parce que la vie associative des Triatomic's est trépidante, retrouvez ici toutes les actualités de la  saison en cours !

Ce site web est développé, tenu et mis à jour par les membres du bureau, sans autre partenariat que notre fournisseur d'accès.


ce site a été créé sur www.quomodo.com